Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


3 de mes collègues se drogue... mon employeur ne réagit pas

Visiteur

Obicera 2020-06-19 13:02:32

Bonjour,

 Si je post ici aujourd'hui c'est que je rencontre un problème.
Mon employeur est laxiste. Plusieurs comportements problématiques ont été signalés mais aucun changement. 
Sur l'entreprise il y a des cas de harcelement moral entre les collègues et une consommation de drogue effective.  Ma question concerbe l'usage de stupéfiant.
J'ai 3 collègues qui font usage de drogue sur l'entreprise . Cela à déjà été rapporte a mon employeur . les consommateurs le font ouvertement et en parle ouvertement. ILs fument leurs joint a la pause entoures de tous. Mon employeur ne réagit pas . Que Faire ? Puis-je demander/negocier un licenciement pour manquement a La sécurité De La Part de Mon employeur ? 
Merci de vos réponses 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 19-06-2020 à 13:18

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Est-ce que votre objectif au bout du compte serait d'obtenir de vous faire licencier ? Je vous pose la question car la période économique actuelle voudrait que l'on préfère éviter ce genre d'issue.

    Par ailleurs il faudrait nous dire dans quelle mesure le comportement et les agissements de vos collègues impliquent concrètement la sécurité dans l'entreprise et pourraient constituer une menace pour votre propre sécurité ? 

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Obicera Le 19-06-2020 à 14:18

    Merci pour votre réponse.  
    L'issue du licenciement est en effet envisagée . L'ambiance de travail devient pesante et compliquée.  

    En ce qui concerne la sécurité je travaille dans une ecurie avec des chevaux de courses ( danger liés aux chevaux, aux machines agricoles...). Le danger est partout et si on ne peut pas compter sur tout le monde cela pose problème. Et je ne veux pas avoir un accident à cause du manquement de professionnalisme de mon entourage de travail. ( j'ai déjà eu de nombreuses fractures du au travail avec les chevaux alors maintenant je suis plus vigilente ) .
    J'espère que cela éclairera .
    Moderateur

    Zen Maritime Le 19-06-2020 à 15:07

    Votre employeur a des obligations de sécurité à l'égard de ses salariés, si vous estimez qu'il y a des manquements de sa part, qu'il ne fait pas ce qu'il faut pour faire respecter un certain nombre de mesures de protection, et que vous avez la perception d'être mis ainsi en danger possiblement grave et imminent [c'est-à-dire pouvant survenir d'un moment à l'autre], alors la loi vous autorise à exercer votre droit d'alerte et votre droit de retrait. Mais il convient de le faire en bonne et dûe forme pour que ce soit incontestable.

    Lien (1) en cliquant ici => www.service-public.fr


    Lien (2) en cliquant ici => https://www.juritravail.com/droit-alerte-retrait-danger


    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page