Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Conflits & Relations de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Abandon de poste, prud'hommes ....

Visiteur

marco23 Le 21-07-2005 à 13:24

Bonjour,

J'ai besoin de conseil face à ma situation actuelle.
Je suis employé en tant que serveur saisonnier depuis le 13/07/05 dans un restaurant où j'ai signé un contrat de 20h/semaine avec periode d'essai de 6 jours. Par accord, un peu forcé de la part de l'employeur (qui agit comme tel depuis plusieurs saisons), je suis sensé faire un temps plein et touche un complement de salaire en cash non déclaré. Mes horaires déclarées sont 19h30-23h30 5 soirs par semaine, mais à l'heure actuelle je n'ai signé aucun registre de presence. Dans les faits du 13/07/05 au 18/07/05 j'ai fait 45h30.

Depuis le 12/07/05 je souffre de rage de dents assez violente, j'ai eu u mal à avoir un rendez vous à des horaires leur convenant et ai pu me faire traiter provisoirement la dent le 20/07/05 et ai repris un rendez vous pour le 03/08/05 à 10h. Hier, le 20/07/05, en reprenant mon service à 17h30, j'annonce aux deux patrons que j'ai un rendez vous chez le dentiste le 03/08/2005 à 10h, et dans les 5 minutes qui suivent je me vois accorder un refus, parce que c'est soi disant en pleine saison et que je ne peux me libérer comme ca. Enervé par cette incomprehension, et considerant que ma santé est plus importante et que je ne peux me permettre d'attendre la fin de saison pour finir les soins sur ma dent, j'ai abandonné mon poste. Aujourd'hui, le 21/07/05, mon employeur m'appele et me dit qu'il doit me parler, en arrivant, la premiere chose qui est dite est : "Soit tu reviens de ton plein gré, soit on te mets au prud'hommes". Ne supportant pas ce genre de menaces et ne voulant pas finir la saison dans des conditions déplorables, je leur ai dit qu'ils pouvaient m'y mettre. Ensuite on fusé d'autres insultes et menace de la part de mon employeur, ainsi que des reproches sur mon mode de vie (chose qui n'a absolument rien à voir), et je suis parti, relativement desabusé par tant d'incomprehension. En sortant du restaurant ils ont rajoutés que leur seul objectif était désormais de me faire couper les assedics.

En considerant qu'à l'horaire où j'ai abandonné mon poste, je n'était pas censé travailler, que puis je faire ?


Par avance merci pour vos réponses et conseils

M23

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    capucinne Le 27-07-2005 à 21:41

      < 10 messages


    ce que vous décrivez est pour le moins scandaleux, et vous n'avez pas d'inquiétude à avoir :

    vous devriez effectivement rappeler à votre employeur que léagelement il ne pouvait exiger que vous soyiez là le matin, et qu'il ne peut donc vous mettre aux prud'hommes

    mais surtout, il doit avoir très peur que vous le dénonciez à l'inspection du travail pour travail dissimulé, et c'est là votre atiut le concernant, s'il continue à vous menacer, vous pouvez lui expliquer que vous seriez dans l'obligation d'expliquer l'affaire à des personnes qui seraient très interessées d'écouter votre histoire!

    à+
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page