Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Conflits & Relations de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


contrôle de référence sans autorisation et dénigrement de mon ex DG

Visiteur

ThibautRenou Le 01-03-2021 à 12:35

Bonjour,
En short list pour un poste de dirigeant, le cabinet de recrutement m'a demandé 3 contrôles de référence (dont l'un est un ex-manager de l'entreprise que je quitte). Mais l'entreprise qui fait appel au service du cabinet a, par le biais de son DG, contacté directement mon ex-DG avec lequel la rupture conventionnelle s'est mal passée même si elle a abouti (notre relatin était très houleuse et elle a motivé mon départ): or, entre avocats, un contrat a été établi par lequel ni lui ni moi ne devons dénigrer. Le cabinet, persuadé que j'étais le meilleur candidat me confirme que la prise de référence directe (sans mon accord donc) du DG avec mon ex-DG m'a été fatale; j'ai un écrit sur le sujet prouvant qu'il y a bien eu ce contrôle de référence non autorisé par mes soins. Le cabinet m'a informé que mon ex-DG avait été très sévère avec moi, à la limite de l'insulte...Que puis-je faire pour que mon ex-DG ne me dénigre plus et qu'il cesse de ternir ma réputation (ce qu'il est censé observé par le contrat entre nos avocats...)? 

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Math641 Le 01-03-2021 à 12:58

      + 1000 messages


    BOnjour,

    Si vous avez une transactioz claire à ce sujet, vous pouvez rencontrer votre avocat qui fort du mail en votre possétion, fera une mise en deumeure de cesser tout manquement.


    Bien cordialement
    0
    + -
  • Moderateur

    Zen Maritime Le 01-03-2021 à 13:02

      + 1000 messages


    Bonjour,

    En réalité si l'on veut être précis il pourrait s'agir de diffamation et non de dénigrement. Cela dit, l'accord dont vous parlez ("par lequel ni lui ni moi ne devons dénigrer") ne lui impose pas forcément la neutralité au cas il reçoit un appel extérieur d'un interlocuteur, cela ne l'oblige pas à rester coi comme s'il lui était complètement interdit de parler d'un vécu professionnel. Et puis ce n'est pas lui qui a essayé de prendre contact avec votre éventuel futur employeur pour tenter de nuire à votre réputation. 

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page