Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Conflits & Relations de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] COVID-19 REFUS TÉLÉTRAVAIL

Visiteur

Eltiti 2020-03-31 02:09:14

Bonjour;


tout d'abord excusez-moi, car je me doute que ma question ne doit pas être dans la bonne catégorie, mais je n'ai pas réussi à trouver de sujet en lien avec l'épidémie actuelle que nous subissons tous.

Pour commencer, du 09/03/20 aux 17.03.20 j'étais en arrêt-maladie, je travaille comme Hot-liner dans un centre d'appels en informatique.

Dès le jeudi 12 mars lorsque le Président a pris la parole pour la première fois, j'ai envoyé directement à mon superviseur de l'équipe (qui n'est pas notre manager) un message afin de lui demander quelles mesures seraient appliqués afin que l'on puisse être en télétravail, ce dernier m'a indiqué que les mesures à prendre étaient en pourparlers au sein de notre boîte ainsi que chez le client chez qui nous sommes déployés.

Le lundi 16 mars, j'ai de nouveau été arrêté pour un problème de douleur au niveau de la poitrine que je traînais depuis 2 semaines déjà, j'ai été arrêté jusqu'aux 17 mars inclus.

En début de soirée vers 18 h - 18 h 30 le 16.03.20 je m'entretiens par SMS avec mon superviseur afin de savoir les mesures qui seront appliquées chez le client où nous effectuons notre mission l'équipe d'Hot-line, il m'informe qu'ils sont confinés à partir de ce jour et mis en télétravail et que le lendemain une nouvelle fournée de PC doit être préparé et qu'ils seront remis aux utilisateurs travaillant eux pour le client. De ce fait, je lui propose de passer le lendemain afin de récupérer le matériel pour effectuer le télétravail, il m'explique que du fait que j'ai été arrêté, je ne dois pas me rendre sur le lieu de travail et que je vais devoir rester en confinement jusqu'à la fin de l'épidémie, il me demande cependant, de confirmer avec notre manager. Dans la foulée, j'envoie un mail à notre manager lui demandant quelles démarches je dois effectuer le 17.03.20 pour récupérer le matériel.

Son retour par mail a été celui-ci :


"Comme tu te l’imagines nous sommes beaucoup sollicité par le client pour la remise des postes télétravail.


En effet, hier nous avons remis des ordinateurs portables à l’équipe pour pouvoir travailler de chez eux, mais comme tu n’étais pas là, tu ne seras pas concerné (n’ayant pas pu te faire la remise).


Du coup, la seule règle, c’est le confinement en respectant les directives gouvernementales. (tout le monde à la maison)


En te souhaitant une bonne journée"



À partir de là, j'en conclus que je n'ai pas à venir chercher le matériel puisqu’il confirme les dires de mon superviseur et que je suis donc mis en chômage partiel jusqu’à la fin du confinement.

Suite en commentaire => 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Eltiti Le 31-03-2020 à 02:10

      < 10 messages


    Mardi 24 mars, vers 15 h, j’allume mon téléphone portable, car il n’avait plus de batteries, je reçois un SMS de la part de mon superviseur me demandant de le rappeler accompagner d’un mail de sa part ainsi qu’un autre SMS de la part de notre manager qui me demande également de le rappeler lui ou mon superviseur.

    Je m’exécute et contact mon superviseur en premier lieu, car nous avons un peu plus d’affinités, il m’explique que je dois venir chercher le matériel maintenant afin de me permettre de faire du télétravail dès le mercredi 25 mars. Je commence à me préparer puis mon manager me contact dans la foulée et me demande d’imprimer mon attestation de dérogation de déplacement professionnel la nouvelle version que l’un de nos directeurs m’a fait parvenir par mail dans le même temps, malheureusement je lui explique que je n’ai pas de quoi imprimer et qu’au sein de ma copropriété (petite copropriété, on a l’avantage de tous se connaître, car il m’a demandé de voir avec un voisin) je sais déjà que personne n’a d’imprimante mais de bonne foi je lui dis que je vais tout de même vérifier, chose que je fais, effectivement personne n’en avait; Suite à ça je le rappel, il me dit alors d’essayer les bureaux de tabac à proximité et les petits commerces du genre casino, carrefour etc. (aucun tabac n’est ouvert dans un rayon d’1 km de chez moi, je lui dis donc qu’à proximité rien ne me permet d’imprimer.) De ce fait, il me prévient que Jeudi 26 mars une nouvelle fournée de PC Portable doit être réalisé et qu’un PC me sera réservé. Il m’explique qu’il va donc tout essayer pour me permettre de venir chercher le matériel puis le 25/03/20, je commence à cogiter, je me dis:

    « Attends, je ne me permets pas de faire de trajet quel qu’elle soit la distance pour mes besoins personnels en transport en commun, j’applique toutes les mesures de confinement, de sécurité demandé alors pourquoi je devrais le faire maintenant alors que j’ai voulu venir lorsque la situation sanitaire me le permettait encore et que l’on a justifié le fait de ne pas me faire venir parce que c’était interdis »

     

    De là l’incompréhension à commencer à apparaître et finalement, je commence à ne plus être d’accord pour faire ce trajet avant tout pour ma santé et au risque de ne pouvoir justifier mon déplacement professionnel aux autorités faute de justificatif que je ne peux imprimer.                    

     

    Je lui ai même proposé de travailler depuis la maison, mais sur d’autre facette que la hot-line puis il m’explique que ce n’est pas possible à cause de certaines applications puisque l’on passe par VPN, je lui propose alors de faire des procédures « Tutoriel » pour enrichir la base de connaissance à notre disposition, il ne répond même pas à cette initiative.            

    Du coup jeudi 26 mars j’attends sa réponse concernant d’autres démarches qu’il aurait à me proposer puis m’explique que les RH de notre société ne peuvent pas me faire parvenir l’attestation par courrier puisqu’elles sont également en télétravail mais qu’il a peut-être une solution à laquelle j’étais plutôt favorable, celle de faire déplacer à mi-chemin un collègue qui est partiellement sur site cependant ça n’a pas pu se faire car le collègue en question ne prenait pas la même ligne de métro et habitais à l’opposer de moi.     

    Suite =>

    Membre

    Eltiti Le 31-03-2020 à 02:12

    Bref là, je commence à me dire qu?il ne veut clairement pas lâcher l?affaire et me mettre en chômage partiel comme c?est le cas pour d?autre personne de l?entreprise mais j?entends ce qu?il me dit et sur le moment après notre échange je me dis que je ferais l?effort au cas où si cela devait se faire.   

    Puis le soir, je cogite et je ne me résigne pas, je commence à me dire que je préfère perdre mon boulot que de prendre un risque inutile face à ce virus sachant que ma santé est légèrement défaillante depuis quelques mois et qu?en plus je ne suis pas seul, j?habite avec ma concubine et cette dernière présente des problèmes respiratoires disons basique (elle est asthmatique dans une forme légère, bien qu?elle prenne tout de même de la ventoline et de la cérétide.)   

    Je décide alors de lui envoyer un sms très cordial lui expliquant indirectement que je ne comprenais pas le fait qu?il ne lâche pas le morceau et qu?il soit si fermement résolu à me faire prendre certains risques sur lesquels je ne suis pas d?accord, de là, il me répond en gros que de toutes manières me fournir le PC est en train de devenir problématique et qu?il pense qu?il va lâcher l?affaire, car c?est trop compliqué.


    Soulagé, je me dis, c?est bon ! Et bah non le lendemain matin il m?appel et (je l?avais pressenti toute la nuit que ça ne se finirait pas de cette manière, forcément ça me paraissait trop simple.)  Il m?explique que finalement il a vu avec les RH et que je peux faire mon attestation de déplacement journalière a la main puis pour l?attestation professionnel que je pourrais l?accompagner sur mon smartphone (alors que je savais pertinemment que les attestations personnel ou professionnel étaient non autorisé par les autorités) Bref j?acquiesce, une boule à la gorge et je me dis qu?en fait peu importe même si je me mange une prune ils s?en fichent car ils estiment surement que j?enverrais «  la note «  à l?entreprise qui se chargera de la réglée mais, finalement au niveau sécurité sanitaire ils s?en fichent complètement. Il me dit de passer lundi 30 en début d?après-midi pour prendre le matériel et que je verrais avec mon superviseur pour les installations dont j?aurais besoin.

     

    Sauf que je le sentais pas, je ne sais pas je ne me sens pas de prendre ce risque tout simplement et que je préfère aller au conflit ou alors qu?on m?envoi ce foutu matériel je ne sais pas, je décide contacter la CGT de mon entreprise qui me répond effectivement que je devrais plutôt soumettre l?idée à mon manager de me livrer le PC ou carrément de passer par un transporteur mais que de sortir sans l?attestation délivré par l?employeur représentait un risque envers les autorités sans parler du risque sanitaire qu?ils jugeaient également important. J?ai également appelé la Police municipale de notre ville afin d?avoir des informations claires et précises, l?agent a été formel et m?a indiqué que si j?étais contrôlé je me verrais écoper d?une amende de 135 ? mais que je pouvais tout de même me rendre dans un commissariat afin qu?il m?imprime mon papier puisqu?ils délivrent gratuitement des attestations personnelles de déplacements puis il m?a redirigé vers le site des services publique afin que je sois totalement informé par rapport aux attestations de déplacements. 


    suite =>

    0
    + -
  • Membre

    Eltiti Le 31-03-2020 à 02:13

      < 10 messages


    J’ai pas réussi à me résoudre à faire cet effort, alors Dimanche j’ai essayé de contacter par téléphone mon manager afin de lui exprimer mon inquiétude mais je suis tombé sur sa messagerie alors je lui ai laissé un message vocale dans lequel je rapporte les informations que j’ai eu de la part de la Police et lui explique également que j’ai contacter les syndicats de notre entreprise et que vis-à-vis du fait que je ne me sentais pas à l’aise avec les trajets qu’il me demandait de réaliser en plus du risque envers les autorités je lui ai dit que pour mon bien ainsi que celui des autres, que je n’effectuerai aucun trajet pour venir chercher le matériel en lui disant que j’imaginai bien qu’il y aurait des retombés et que je les assumeraient. 

     

    Ce matin, il m’a répondu par sms qu’il avait pris connaissance du fait que je ne récupérai pas le matériel et qu’il me souhaitait une bonne journée. 

     

    Maintenant, je ne vais pas mentir, c’est une décision qui je sais peut avoir de grosses conséquences que je serais forcé d’assumer, mais la santé est la seule chose qui ne s’achète pas et malgré tout je ne fais que de me poser un tas de questions tel que :         

     

    - Est-ce qu’il avait le droit d’insister autant afin que je vienne récupérer le matériel sachant qu’il m’avait expressément dit que je n’étais pas concerné du fait de mon absence à la base et ensuite par mon incapacité à imprimer l’attestation ? Attendait-il que je le fasse de mon plein gré ? Auquel cas, je serais tombé malade sur un des trajets effectuer pour me permettre d’aller sur mon lieu de travail, notre employeur pouvait se décharger de toutes fautes si j’étais amené à me retourner contre lui ? Est-ce que j’aurai même pu me retourner contre lui ?

     

    -  Quel type de licenciement pour faute grave, je risque, insubordination ? Abandon de poste ? Vais-je leurs devoirs des dommages et intérêts ?               

     

    - Que dois-je faire s’il revient à la charge, ais-je le droit de ne pas lui répondre au téléphone ?

     

    - Ai-je bien fait de refuser ce déplacement si je sens que cela peut porter atteinte à ma vie ? Où aurai-je du faire l’effort ?               

     

    Voilà, je m’excuse d’avoir pondu un tel pavé, mais j’ai recherché partout une réponse et je me sens complètement largué en plus du confinement out cela m’inquiète.      

     

    Je vous remercie pour le temps que vous accorderez à ma question, car chacun a ses problèmes d’autant plus en cette période difficile.              

     

    Prenez soin de vous tous en-tout-cas.

    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Maddyhp Animateur Communautaire Le 31-03-2020 à 12:15

      + 750 messages


    Bonjour,

    Quelle est votre question ?
    Pouvez-vous faire simple et résumer en quelques lignes ?

    Il y a des milliers de questions au quotidien sur nos forums, merci de penser aux personnes bénévoles qui donnent tout leur temps à essayer de tirer de l'embarras  tout un chacun.

    En espérant votre compréhension !

    Cordialement

    Face au Covid-19 Les Equipes de Juritravail se mobilisent
    Membre

    Yoann.G Le 31-03-2020 à 12:59

    Les questions sont à la fin dans le dernier commentaire malheureusement si je ne détail pas un miminium les réponses ne seront pas precise, la situation est spécifique cela m'a prit du temps pour l'écrire, alors je pense aux personnes bénévoles oui, je prends meme le temps de tous vous remercier mais ça prends 5 minutes pour lire la question et 5 minutes le temps d'y répondre après je comprends que vous ne voulez pas prendre le temps de me répondre mais alors ne laissez aucun commentaire. En gros je vous explique que si ça vous embête d'y répondre imaginez que ce ne m'a pas forcément amusé de l'écrire non plus, j'y ai passé deux heure afin de permettre à ceux qui auront l'envie de me répondre de pouvoir avoir le contexte et les détails en mains pour m'apporter une réponse claire et précise.

    Bonne continuation à vous en tout cas :)
    -1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés