Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Conflits & Relations de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


harcelement sexuel, moral, se termine par AT

Visiteur

afamé 2013-06-10 20:14:14

Bonjour,

J'ai plus de 30 ans d'ancienneté. Durant très longtemps, j'ai été harcelé sexuelement par mon employeur( attouchement, abus sexuel , et +++). Epuisée, humiliée , désohonorée car les collègues ont sérieusement remarqué le comportement déplacé de l'employeur à mon égard.  j'ai craqué et j'ai pu mettre fin à ce calvaire  d'harcelement sexuel qui s'est traduit ensuite en harcelement moral : Pressions  sur pressions, hurlements, surveillance , mise au placard....harcellement  moral par lui ensuite le directeur délégué , même par téléphone.......on me criait  dessus même avant mon heure....Mon employeur va jusqu'à me balancer des dossier ou papier.

La peur, l'Angoisse, l'anxiété en permanence. Je ne dormais plus, j'ai perdu sérieusement du poids, j'avais peur de rentrer seule au travail. Tous les matins j'ai demandé à ma collègue de m'attendre pour rentrer en même temps. je lui ai demandé aussi de ne pas me laisser seule dans le bureau, ce qui n'était pas possible. Tous ces éléments me pertubaient énormément dans mon travail où la peur était en permanence car les réflexions, pressions, cries peuvent surgir à tout  moment de la journée......par téléphone

L'employeur ne m'adressait plus du tout la parole ou alors il me hurlait dessus ou il faisait passer les ordres ou les instructions par le biais de ma collègue. Un jour le directeur  voulait m'attribuer une tâche d'un autre service en plus ( ce n'était pas la 1ère !) qu'il ne m'est pas possible d'assumer en étant déjà  surchargée dans mon propre service....il a insisté fortement afin de me mettre en faute grave pour " REFus d'ordre ", une faute que je n'ai pas commise et je niais fermement. il a fortement insisté pourque jme faire avouer ....crie...menace.... à répétition. Aores que j'étais entrain d'accomplir une tâche qui nécessitait beaucoup de concentration.j'étais complèment annéantie devant cette situation et dialogue de sourd, traumatisée, effronfrée en larme....Il m'a achevée sur place.
entièrement déprimée devant de telle situation, j'ai consulté un médecin qui a fait la valoir la thèse accident de travail auprès de la SS.

J'ai saisi le conseil des prud'hommes. le jugement sera rendu  très prochainement.
Ma question est la suivante : Devant la situation, les spécialistes ne sont favorables mon retour au sein de l'entreprise....mais il est sure que je ne démisionnerai pas. Mais je ne suis plus très jeune et inquiète pour mon avenir. aurai-je d'autres recours à part les prud'hommes ? Et la faute inxecusable ?

toutes mes excuses pour ce long récit et merci par avance de votre main tendue. C'est vraiment précieux pour moi. Car je vois aucun issu et je sombre de plus en plus dans la dépression malgré mon traitement et le suivi psycholique.

Merci de tout coeur.

Afamé



Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Avocat

    Maître Danielle DEOUS Le 11-06-2013 à 14:25

    ( Barreau de TOULON )
    bonjour Madame

    pour répondre à votre demande, je vous remercie de m'indiquer pour quel motif avez vous saisi le CPH si ce n'est pas pour résiliation judiciaire du contrat  ou obtenir la rupture de votre contrat ? pouvez vous m'éclairer ? car comment envisager votre retour au sein de cette société avez vous demandé une réintégration ?

    merci de votre réponse

    D DEOUS
    +2
    + -
  • Visiteur

    afamé Le 12-06-2013 à 00:13

      visiteur


    Maître Deous, bjr

    Pour l'instant, je suis toujours en arrêt AT  pour motif harcèlement moral que l'entreprise a contesté. Le service de recours à l'amiable a rejeté d'ailleurs leur demande.

    J'ai saisi le CPH pour 3 griefs : rappel de salaire , Harcèlement sexuel et harcèlement moral. Le jugement est prévu pour ces jours-ci.

    Vu  l'ampleur du litige, on ne me voit pas reprendre mon emploi au sein de cette entreprise au péril de ma santé. vu mon âge et mon ancienneté, il est hors de question que je démissionne.  J'ai besoin de travailler. 

    Quelle solution aurai-je ? la Faute inxecusable serait valable pour moi? On m'a parlé  de l'inaptitude. mais bon....j'ai besoin de travailler. Mais je suis incapable pour l'instant de me concentrer ou entreprendre concrètement quelque se soit.

    Je n'a pas demandé une réintégration. Je suis suivie régulièrement par des spécialistes thérapeutiques.

    aidez-moi à trouver une solution car je ne veux pas me trouver un jour dans la rue.

    Complètement perdue
    Merci de votre main tendue.
    Afamé


    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés