Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Conflits & Relations de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Lettre de sensibilisation par mail pour travail non réalisés ?

Visiteur

Lilie51110 Le 25-02-2021 à 09:52

Bonjour,

 Ce matin j'ai reçu un mail de mon employeur m'informant ne pas avoir réalisé un travail et que ce mail était considéré comme lettre de sensibilisation, je vous mets le mail ci-dessous : 

"Pas fait Aurélie donc à suivre!

 S'il y avait eu un accident cela aurait été très préjudiciable pour l'Entreprise et pour moi personnellement pénalement...!.

 C'est obligatoire Aurélie, tu le sais et je te l'ai déjà dit à maintes reprises

 Donc merci de veiller à ce que cela ne se reproduise pas à l'avenir.

Sache Aurélie que cela constitue une faute grave qui, aujourd'hui, heureusement s'avère sans conséquence.

 Je ne pourrai pas à l'avenir laisser passer ce genre de faute.

 Considère ce courriel comme une lettre de sensibilisation.

 Je compte sur toi."

  Après vérification le travail mentionné dans ce mail a été fait et adressé à la bonne personne.
Je voulais savoir si par conséquent ce mail est malgré tout une lettre de sensibilisation ?
Ce n'est pas la première fois que je reçois ce genre de mail, et après preuve à que le travail est fait, il ne s'excuse jamais. Je pense qu'il me pousse gentiment vers la sortie ?


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Alainverce Le 25-02-2021 à 10:50

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Une lettre "de sensibilisation" n'est pas une sanction.

    Mais il faut rester prudent, car si, comme vous le dites, ce n'est pas la première fois, l'accumulation de tels reproches pourrait servir à justifier un licenciement.

    Il ne faut donc pas les laisser passer.

    Si, comme vous le pensez, il s'agit de reproches sans fondement, il faut impérativement les contester par courrier recommandé AR (pas par mail) du genre:

    "Monsieur.

    Une nouvelle fois, vous me faites parvenir par mail une "sensibilisation" (en fait un reproche) relative à un travail qui n'aurait pas été exécuté.

    Bien que ce courriel ne cite aucun fait précis permettant de mettre en cause mon travail, je tiens à y apporter la plus ferme contestation.

    En effet, ce n'est pas la première fois que vous m'adressez ce genre de courrier.

    A chaque fois, je vous ai apporté la preuve que le travail avait bien été exécuté.

    Vous ne vous êtes jamais excusé ni n'avez pris la peine de faire un courrier reconnaissant votre erreur.

    Ainsi, le ..... (développez les reproches et la preuves qu'ils étaient infondés...)

    N'étant pas naîve et connaissant les risques d'une "sensibilisation" qui revient régulièrement sans fondement, je tiens à mettre les choses au point.

    J'ai toujours effectué, et continuerai de le faire, le travail qui m'a été demandé.

    Je ne peux donc que contester ces insinuations dont je pense deviner la finalité, c'est à dire la constitution d'un dossier visant à me nuire et obtenir mon départ.

    Jusque là je ne pensais pas nécessaire de répondre à vos mails, mai si cette "sensibilisation" devait continuer sans raison j'y répondrais à chaque fois afin d'assurer l'intégrité de mon travail.

    Salutations.

    Ca va l'obliger à réagir et il faudra alors aviser.

    Cdt.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page