Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Conflits & Relations de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


moqueries

Visiteur

Le 03-07-2022 à 15:20

Bonjour, je suis chef de rang dans un restaurant , je cotoie beaucoup de monde. j'ai un probleme dentaire, je porte une prothese dentaire que l'on ma installé suite à l'arrachage de toutes mes dents , se fut un véritable cauchemar pour moi, j'en ai bavé pendant 2 ans je ne parlais plus ne sourriez plus..Il m'arrive réguliérement que ma langue claque contre mon palais , ce qui laisse supposé à un tic..Mais hélas certaine personnes se moquent de moi à cause de ce tic et je recois des brimades de certains clients et il devient trés dur de garder mon calme.Je considére mon cas comme un handicap et seul les personnes qui me réspectent ne font aucunes remarques sur mon probléme..En autre un parent du patron qui vient réguliérement dans le resto ou je travaill ne me dit plus bonjours mais claque des dents en me voyant et se moque de moi je lui  ai demandé d'arreter mais il continu de plus belle. est ce que tout ceci peut etre interpreter comme un acte délictueux..jaimerais donné ma démission car pour moi sa devient un véritable cauchemar.Perte de sommeil, manque de concentration au travail, enervement..Merci de vos conseils...

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 03-07-2022 à 15:44

      + 350 messages


    bonjour
    compte tenu de votre état de sante, consultez votre médecin
    il serait peut être necessaire qu'il vous prescrive un arret maladie
    Visiteur

    Le 03-07-2022 à 15:48

    je ne suis pas malade, je crois que vous avez mal lu mon probléme j'ai un HANDICAP..Etes vous sur d'avoir répondu au bon commentaire...??
    Membre

    Le 03-07-2022 à 16:05

    j'ai bien lu votre message!
    si vous démissionnez vous ne serez pas éligible aux allocations chomage...
    vous pouvez aussi informer votre patron de l'attitude de cet "ami" en lui demandant d'intervenir auprès de lui...et qu'à défaut vous déposerez plainte
    Membre

    Le 04-07-2022 à 07:41

     Bonjour,
    "Votre état", à ce que j'a compris, ne fait pas tant allusion à votre souci physique qu'à votre état psychologique. Ces brimades feraient souffrir n'importe qui, et il est possible que vous en soyez arrivé à un point où un arrêt maladie est nécessaire.
    +1
    + -
  • Visiteur

    Le 03-07-2022 à 16:24

      visiteur


    c'est pas ce qui est marqué pour un acte délictueux.Il y a atteinte à la vie privé, moquerie , harcélement, atteinte à l'intégrité physique..Tout ce qui rends ma démission légitime...Excusez moi vous étes un particulier ou un avocat du site..En tout cas merci d'avoir répondu...
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Le 03-07-2022 à 17:30

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Avant de parler de démission légitime, (et d'acte délictueux) avez-vous envoyé un courrier recommandé AR à votre employeur lui demandant de faire cesser ces moqueries ?

    C'est la première chose à faire, c'est à dire faire acter la situation et en avoir la trace.

    Sachez qu'une démission légitime suppose dans votre cas de prouver la faute grave de l'employeur ... et de la faire admettre par les Prud'hommes après des mois de procédure qui n'est pas à la portée de tout le monde.

    Tant que les Prud'hommes n'auront pas rendu un jugement vous donnant raison d'avoir pris acte (et non démissionné comme vous l'écrivez) vous n'aurez aucun droit vis à vis de Pôle-emploi.

    Et un jugement en votre faveur n'est pas acquis.

    Pourquoi ne prenez vous pas rendez-vous avec la médecine du travail ?

    Elle pourrait vous déclarer inapte, ce qui obligerait votre employeur à vous licencier avec indemnités et vous permettrait d'avoir droit aux allocations de chômage.

    Cdt. 


    Membre

    Le 03-07-2022 à 17:33

    Alainverce, merci pour votre contribution
    Visiteur

    Le 03-07-2022 à 23:57

    Bonsoir,
    Il n'y a pas de représentants du personnel dans ce restaurant ? Il y a moins de 11 salariés ?
    Visiteur

    Le 04-07-2022 à 02:28

    bonsoir, 95 % de ces moqueries sont du de la part de la clientéle , comment voulez vous que le patron mette fin à ça...mais je vais me renseigner à la médecine du travail..Mereci pour tout ces renseignements
    +1
    + -
  • Moderateur

    Le 04-07-2022 à 08:35

      + 1000 messages


    Bien sur que votre employeur ne peut pas régler le problème des clients, c'est évident.

    Mais vous aviez cité le cas du parent de l'employeur donc je vous ai répondu sur ce point.

    Il est à peu près certain que compte tenu de votre handicap le médecin du travail prononcera votre inaptitude, donc c'est la seule solution à part la démission normale.

    Cdt.
    Visiteur

    Le 04-07-2022 à 17:10

    merci pour tout ces renseignements , je vais me renseigné avec la medecine du travail..
    +2
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page