Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Conflits & Relations de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Refus d'un intérimaire à respecter sa prolongation de contrat (souplesse)

Visiteur

invité 001 Le 10-07-2021 à 15:07

Bonjour,

j'ai un problème avec un de mes intérimaire. 
Son contrat d'intérim se terminait le 2 juillet avec période de souplesse pouvant aller du 18 juin au 22 juillet. Voulant le renouveler pour une période de 18 mois, la direction et moi-même n'avons pas appliqué cette période de souplesse et lui avons, via l'agence d'intérim, envoyé le contrat de renouvellemnt le 1 juillet. Bien evidemment, l'intérimaire avait donné son accord oral pour renouveler bien avant. 
Le 5 juillet, cette personne n'est pas venue travaillée prétextant qu'elle n'a pas signé le contrat de renouvellement et que n'ayant pas formulé explicitement via écrit qu'il devait exécuter sa période de souplesse (normal car je pensais qu'il allait continuer avec l'entreprise), il se croit en droit de ne pas la respecter non plus.
L'agence d'intérim n'a jamais eu ce cas de figure et ne sait pas comment faire non plus (je pense qu'ils n'ont pas cherché beaucooup).

 Je viens ici dans l'espoir d'avoir des avis et un éclairssissement juridique. Y-a-t-il un flou juridique? AVons-noud oublié un détail?

Merci par avance.

CDT


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 10-07-2021 à 18:13

      + 1000 messages


    Bonjour

    Si vous n'avez pas fait part au salarié (par écrit)  que vous souhaitiez user du droit souplesse (positive) Il pouvait quitter son emploi le 2 Juillet 

    Rien ne l'obligeait à accepter le renouvellement de son contrat et son accord donné oralement n'a pas de valeur juridique 
    Moderateur

    milou27 Le 10-07-2021 à 18:41

    SUITE 

    Vu sur un site  :   Peut-on attendre la fin de la souplesse pour faire un avenant de renouvellement ?

    Non, la loi impose de proposer à l?intérimaire un avenant de renouvellement avant le terme initial prévu au contrat, ou en cas de second renouvellement, avant le terme du premier renouvellement.

    LIEN : 135-questions-TT-2015.pdf (groupe-adecco.fr)

    En cas de litige, S
    eule la signature de l'intérimaire sur l'avenant de renouvellement fait foi - 
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page