Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Rupture Anticipé Contrat Interim

Visiteur

Brnmv 2020-05-21 12:41:45

Bonjour,

 Je suis en mission renouvelable depuis plus de 6 mois pour une même entreprise, mon dernier contrat mentionne les dates du 18/05/2020 au 31/05/2020 pour une souplesse du 27/05/2020 au 04/06/2020.
Mon supérieur m'a fait part de son souhait de mettre fin à mon contrat dès ce vendredi (le 22/05/2020) or il s'agit d'une rupture anticipé du contrat de travail par l'employeur, je n'ai commis aucune faute grave.
J'ai fait part de cette situation à l'agence d'interim et leurs ai fait comprendre que je souhaiter obtenir ma rémunération habituelle jusqu'à terme du contrat.
L'agence souhaite mettre un terme à mon contrat dès la souplesse négative, le 27/05/2020 et donc me payer que le 25 et le 26.
On t'il le droit de mettre un terme à mon contrat seulement pendant la souplesse négative, sachant que normalement mon contrat devrait s'arrêter le 22/05/2020 et non le 27/05/2020.
Je tiens à préciser que je ne travaillerais plus dans cette entreprise dès la semaine du 25/05/2020.

Merci de vos réponses.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 21-05-2020 à 16:50

      + 1000 messages


    Bonjour,
    En raison du souhait de l'employeur de ne plus faire travailler au-delà du 22 Mai, l'agence d'intérim n'a pas d'autre choix que vous règler les salaires dus pour les journées non travaillées , les 25 et 26 Mai .
    L'Entreprise utilisatrice n'a pas à proprement parler mis fin à votre contrat puisque c'est l'agence d'interim qui est votre employeur et dans le cas d'espèce, il n'y avait aucune raison recevable pour mettre fin par anticipation au contrat de mission
     
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page