Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Conflits - Relations de Travail » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Sanction disciplinaire

Visiteur

Desesperee1966 2020-07-19 20:32:59

Bonjour,

Suite à une absence longue (8 mois) pour maladie, je subis un harcèlement moral de la part de mes collègues de travail.

En effet elles n'ont pas acceptées mon absence de 8 mois pour maladie pour subir 2 interventions chirurgicales J'avais mis mes chefs au courant 6 mois avant afin qu'ils prennent leurs dispositions.

A mon retour la catastrophe. Cela se traduit par un mutisme complet et des silences pesants quand je me déplace. Personne ne m'adresse plus la parole. Il n'y a plus d'échanges professionnels. Elles inventent des histoires et des rumeurs qui font le tour du bureau. Je suis devenue la femme à abattre. J'en ai parlé à mes chefs et ils m'ont demandé d'être patiente. Après 9 mois de torture psychologique au bureau tombe le confinement.  J'ai bénéficié d'ASA pour garde d'enfant de moins de 16 ans (j'en ai 3) à mi temps et teletravail. Pour moi c'était royal, travailler de chez moi. Alors quand le retour a été évoqué le 22 juin j'ai paniqué. 

J'ai fait un faux document de la mairie (je suis élue) précisant que ma fille ne reprendrait pas l'école. Bien entendu la secrétaire s'est renseignée et tout s'est effondré.  J'ai démissionné de la mairie. 

J'ai repris à ma demande mon travail le 7 juillet où j'ai un entretien en visio avec tous les responsables dès mon arrivée. Bien entendu j'ai reconnu ma faute. J' ai expliqué que j'ai eu un geste irréfléchi et désespéré non pas pour ne pas travailler mais pour rester le plus longtemps possible en télé travail par rapport à mes collègues.

Le Délégué Régional m'a informé que sous 8 jours je serai convoquée  pour une sanction mais je ne sais pas laquelle. Bien entendu je sais que je risque le renvoi (je suis fonctionnaire d'état depuis 28 ans). Pour le moment je n'ai rien mais après vérification il a 2 mois pour me convoquer. 

Mon médecin m'a arrêté pour dépression aggravée et je consulte un psychiatre. Je suis désespérée. Avec mes 3 enfants je ne peux me retrouver en recherche d'emploi.

puis je évoquer un geste irréfléchi et désespéré ce qui est la vérité ?

Merci pour votre réponse
.

Cordialement  

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    FD Le 20-07-2020 à 04:34

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Pour votre défense vous pouvez invoquer les tensions sur le lieu de travail dont vous aviez prévenu votre hiérarchie mais que rien n'a changé et qu'il vous a été conseillé d'être patiente (si vous avez en mémoire le jour et le nom de la personne serait un plus). Donc de ce fait vous avez paniqué à l'idée de reprendre votre emploi sur le lieu de travail et fait un acte irréfléchi. 
    Cordialement.
    Visiteur

    Desesperee1966 Le 20-07-2020 à 07:44

    Bonjour,

    mais c'est tout à fait ça. Pour être irréfléchi il est. C'était totalement stupide. J'ai fait ça sous le coup d'une impulsion sans réfléchir aux conséquences. Je ne voyais qu'une seule chose c'est de ne pas reprendre en presentiel.  
    Merci pour votre retour. 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page