Accueil » Droit du Travail Salarié » Congés payés & spéciaux » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Congés payés & spéciaux

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Abandon de poste et grossesse

Visiteur

Le 20-04-2018 à 01:18

 Bonjour,


Je vous resume la situation brievement je suis depuis 2 mois en abandon de poste suite a un congé parental de 6mois avant l abandon jai fais une demande de rupture conventionnel aupres de mon employeur qui me la tres vite refusé ..aujourdhui je suis enceinte. 
Queql sont mes Droits si mon employeur ne ma toujours pas licencier dans 2 mois ou plus ? lui renvoyer ma declaration de grossesse puisque je serait toujours salarié et obtenir un nouveau congé mater ?

Merci de vos réponses

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 20-04-2018 à 07:28

      + 1000 messages


    Bonjour,
    L'employeur dispose d'un délai de 2 mois à compter du 1er jour d'absence non autorisée ni justifiée pour initier une procédure de licenciement pour motif disciplinaire (généralement pour faute grave)
    C'est à dire vous envoyer une lettrre LR/AR pour un entretien prélable à un licenciement -
    A compter de l'envoi de la lettre, il diposera d'un délai d'1 mois pour vous licencier pour faute grave.
    .
    MAIS il peut décider de ne rien faire et laisser la situation dans l'état auquel cas,  passé les 2 premiers mois d'absence  , il ne pourra plus vous licencier pour faute mais pour motif personnel (ex : perturbation du fonctionnement de l'entreprise).
    .
    Si vous l'informez de votre état de grossesse , ce qui vous procurera la protection des femmes enceintes , il ne pourra vous licencier que pour faute grave en dehors du congé maternité.
    .
    Si votre licenciement n'est pas prononcé d"ici votre congé maternité , vous pouvez bien sur en bénéficier .
    .
    On peut supposer qu'une fois informé de votre état de grossesse,  l'employeur hésitera à vous licencier et dès lors, rien ne vous empêche de reprendre le travail d'ici le congé maternité ou bien de rester absente ... .
    .
    Si votre souhait est de quitter l'entreprise,  avez-vous proposé à l'employeur de signer une rupture conventionnelle  ?
    Visiteur

    Le 20-04-2018 à 10:13

    Merci pour votre reactivité ? donc je peux pretendre a un nouveau congé maternité mais au vu des textes des lois je ne vois pas comment ils peuvent calculer mes indemnites..?
    Oui jai toujours etait tres honnete avec eux et ptoposer une rupture conv mais ils ont refusés tres vite
    Moderateur

    Le 20-04-2018 à 12:14

    OUI effectivement , je n'avais pas pensé à cet aspect là et il faut réunir plusieurs conditions pour bénéficier des indemnités journalières pendant le congé maternité .
    EXTRAIT : avoir effectué au moins 150 heures de travail salarié ou assimilé au cours des 3 mois civils ou des 90 jours précédant l'arrêt de travail, à la date du début de votre grossesse ou de votre congé prénatal, ou avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 1 015 fois la valeur du Smic horaire au cours des 6 mois civils précédant la date du début de votre grossesse ou de votre congé prénatal ;
    .
    Pour Pole emploi , ça ne pose pas problème mis à part que la durée d'absence en abandon de poste ne sera pas retenue comme une durée d'affiliation,  et de ce fait la durée de votre absence sera déduite de la durée d'indemnisation qui est de 24 mois à la base.
    Visiteur

    Le 20-04-2018 à 13:05

    Jai travailler dans cette boite pret de 10ans 
    Donc quelle serait votre conseil dans tput les cas ma delcaration de grossesse si ils ne m ont pas licencier je dois obligatoirement la retournee a mon employeur ce qui declenchera soit licenciement pour faute grave soit un acces a un congé mater et la je verris avec la securité sociale concernant le montant de mon indemnité ? Merci encore pour votre retour et vos reponses 

    Afficher les 4 commentaires

    -1
    + -
  • Visiteur

    Le 20-04-2018 à 18:46

      visiteur


    Merci pour votre retour et pour vos reponses clair et rapide merci encore
    Visiteur

    Le 16-05-2022 à 19:10

    Bonjour ! Je me permets de rouvrir ce post, étant donné que je suis dans la même situation actuellement que vous l'étiez il y a maintenant 4 ans. Pourriez vous me raconter comment les choses se sont passées finalement ? Merci d'avance ! :)
    Membre

    Le 16-05-2022 à 22:01

    Bonjour Gnocchi,
    Vous gagneriez à ouvrir votre propre sujet. De manière générale, sachez que l'on ne peut contraindre un employeur à licencier un salarié en abandon de poste. C'est une pratique très dangereuse pour le salarié, qui peut être privé de salaires et de droit au chômage indéfiniment (jusqu'à la retraite).
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Congés payés & spéciaux ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page