Accueil » Droit du Travail Salarié » Congés payés & spéciaux » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Congés payés & spéciaux

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Abus au travail, je veux partir, aidez-moi

Visiteur

Le 16-05-2022 à 00:09

Bonjour,

 J'ai signé un CDI 24h dans une chaîne de magasin de détail comme employée polyvalente (caisse et rayons) début avril.
Dès la première semaine, j'ai été victime de mauvais traitements de la part d'une adjointe. Je me suis rendu compte qu'on m' imposait une surcharge de travail intensive par rapport à mes collègues, on me parle mal, j'ai même eu droit à du bizutage de la part de la responsable magasin. Je ne peux pas tolérer être traitée comme je le suis plus longtemps. Je me suis rendue compte que j'avais mis les pieds dans une enseigne qui pousse les gens à la démission et refuse toute rupture conventionnelle. Une adjointe préfère démissionner et tout perdre après 5 ans et de nombreux essais de négociation parce qu'elle est à bout, elle avait pour seule réponse "on attend ta démission".
Je cherche tout motif légitime me permettant de partir ou un moyen de me faire licencier sans perdre mon chômage car je n'ai pas encore retrouvé de poste malgré mes recherches et je ne peux pas me permettre de perdre mon chômage. Je précise que je perçois toujours une partie de mon chômage actuellement.
Je vais passer une visite médicale, il se trouve que j'ai une pathologie cervicale et une pathologie lombaire.Je compte amener mes IRM en espérant que mon employeur soit obligé de me licencier car il n'y a pas d'aménagement de poste possible puisque c'est très physique..
Pensez-vous que ce soit une méthode acceptable pour forcer mon employeur à se passer de moi?
Je n'ai pas tout détaillé de ce que je vis là bas volontairement car je ne souhaite pas que mon employeur tombe sur mon topic tant que je suis en poste.
J'ai l'intention de contacter la DIRRECT plus tard, ma priorité est de partir au plus vite. J'en suis à -7 kg en l'espace d'un mois et demi, je n'en peux plus moralement.
Merci d'avance pour votre aide.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 16-05-2022 à 00:41

      + 1000 messages


    Bonjour,
    "e compte amener mes IRM en espérant que mon employeur soit obligé de me licencier car il n'y a pas d'aménagement de poste possible puisque c'est très physique..
    Pensez-vous que ce soit une méthode acceptable pour forcer mon employeur à se passer de moi?"

    Absolument PAS.
    Par contre, si vous rencontrez la médecine du travail et demandez un aménagement de poste, là oui, cela peut faire avancer les choses.

    Vu que vous êtes à 24h, dans l'intervale de votre rencontre avec le médecin du travail, vous devez surment avoir le temps de rencontrer la DREETS et un syndicat afin de vous faire accompagner dans vos démarches.

    Gardez à l'esprit que, même avec un accord des parties, aucun contrat ne prends fin en 3 jours tout en ouvrant le droit au chomage, il faut compter 1 à 3 mois afin d'obtenir une telle rupture  (inaptitude, rupture conventionelle, etc) .
    Visiteur

    Le 16-05-2022 à 00:49

    Je dois absolument partir avant la fin de ma période d'essai (3 mois).
    Les syndicats ça sert à rien en essai, la DIRRECT je vais la contacter mais je ne vois pas en quoi ils pourront m'aider, je pourrai juste dénoncer leurs pratiques..
    Moderateur

    Le 16-05-2022 à 03:05

    Bonjour,

    "Je dois absolument partir avant la fin de ma période d'essai "
    Sauf que le monde ne fonctionne pas comme VOUS le voudriez ... 

    "Les syndicats ça sert à rien en essai,"
    Selon qui ? Car pour en faire parti et participer à des permanences jurdiques pour des salairés, ce n'est pas du tout mon expérience...
    On renseigne tout salarié tant que cela reste dans notre domaine de compétence.

    Question, s'agit il de votre première reprise de poste depuis votre ouverture du droit au chomage? Il y a peut être un coup à jouer de ce coté.
    Membre

    Le 16-05-2022 à 09:31

    Bonjour,
    Pour compléter l'excellente réponse de Math64, il n'y a guère de moyens d'obliger un employeur à vous licencier ou à rompre la période d'essai contre son gré.
    Vous dites que l'on vous impose une surchage de travail par rapport à vos collègues avec une répercution sur votre santé physique et psychique. Si c'est un constat objectif vous pouvez commencer par lever le pied pour travailler au même rythme et dans les mêmes proportions que vos collègues.
    Si jamais les remarques vous semblent objectivement infondées, vous pouvez toujours interrompre votre tâche pour y répondre calmement.
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 16-05-2022 à 11:33

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Ah bon, les syndicats ne servent à rien en période d'essai ?

    Vous sortez ça d'où ?

    Dans ce cas un forum ne sert à rien non plus en période d'essai !

    Sauf à tomber sur un charlatan qui vous racontera n'importe quoi.

    Je n'ajouterais donc rien aux réponses de Math64 et isidore qui sont parfaites.

    Cdt.
    +1
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Congés payés & spéciaux ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page