Accueil » Droit du Travail Salarié » Embauche » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Embauche, Contrat de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Chèque de garantie

Visiteur

Le 01-02-2022 à 13:38

Bonjour,

Je suis un étranger à la recherche d'emploi, récement j'ai recu une offre d'Embauche; Après 2-3 mois de formation le recruteur me garantit un CDI et prend en charge le changement de statut  mais je suis obligé de rester avec cette entreprise pendant une durée de 3 ans minimum. Le probleme, c'est que le recruteur demande un "chèque de garantie" d'un montant de 9000.
Juridiquement, est-ce légal de demander ce genre de cheque à un candidat ? 

De plus, s'il faut que je reste 3 ans minimum avec cette entreprise, il suffit de le mentionner sur le contrat, à vrai dire je ne vois pas l'utilité de ce cheque. Je crois que c'est une arnaque. Qu'en pensez-vous ? 


Merci.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Visiteur

    Le 02-02-2022 à 17:45

      + 10 messages


    Bonjour, 
    à l'occasion d'une demande de changement de statut l'employeur n'a pas à être conditionner à un chèque de garantie, en plus d'un montant assez conséquent.

    Auparavant, tout étranger, titulaire d’un titre de séjour « salarié », « travailleur temporaire » ou même d’une carte pluriannuelle « passeport talent : salarié qualifié » devait s’abstenir de changer d’employeur durant les deux premières années de validité de son titre. Depuis l’entrée en vigueur du décret n°2021-360 du 31 mars 2021, cette restriction n'existe plus.

    Je comprends que l'employeur a peur que vous restiez pas dans l'entreprise après l'obtention du changement de statut. Il ne peut vous forcer de rester plusieurs années mais il peut prévoir dans le contrat de travail une clause d'exclusivité c'est à dire que pendant la durée du contrat vous ne pouvez travailler pour un autre employeur et/ou de prévoir une clause de non concurrence s'il y a un intérêt pour lui en fonction du type de poste et secteur.

    Si la formation a été couteuse pour l'employeur, une clause de dédit formation peut être prévue c'est à dire que le salarié reste au service de son employeur un certain délai avant de pouvoir quitter l'entreprise qui lui a financé la formation. Les frais de formation engagés par l'entreprise sont remboursés par le salarié s'il part avant. Pour être valide, cette clause doit réunir 3 conditions :
    - financement de la formation exclusivement être à la charge de l'employeur
    - clause prévue par le contrat de travail ou par avenant (avant le début de la formation avec montant du remboursement et délai de démission).
    - montant du remboursement des frais proportionnel aux frais de formation .

    La durée du maintien du salarié dans l'entreprise fixée par la clause varie en pratique de 2 à 5 ans selon la durée et le coût de la formation.
    J'espère que ça répond à vos questions. 

    Cordialement.

    Sha
    Visiteur

    Le 20-02-2022 à 00:20

    Bonjour sha,

    Je suis victime de la même sujet. Enfait, une entreprise ma proposé une formation + CDI par contre ils demandent des chèques de cautions. Sauf que j'ai constaté après quelques semaines que toutes les promesses qui m'ont dit le premier jour ne sont pas correctes (mensonges sur le CV, pas de certificat de la fin de formation, CDI chantier, non respect ) donc j'ai décidé de ne pas continue avec eux. Je découvre cette semaine qu'ils ont déposé les chèques alors moi j'ai déjà opposé ces derniers suite à une consultation d'un avocat. Mon conseiller m'a confirmé qu'il a annulé ces opération. Est-ce que il y a un risque d'une poursuite après ça.
    Je vous remercie d'avance.
    NB: Je n'ai signé aucun papier avec eux que ce soit pour la formation ou pour le contrat de travail.
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Embauche, Contrat de Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page