Accueil » Droit du Travail Salarié » Embauche » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Embauche, Contrat de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Droit au chômage suite à une reprise de travail

Visiteur

Le 08-03-2018 à 13:44

visitor.pngVisiteur

Opierrot1512018-03-08 14:44:24

Je me suis inscrite au pôle emploi pour une première fois au lendemain de la fin mon contrat dâapprentissage le 01/08/2014. Jâai repris un nouvel emploi, en contrat dâapprentissage prenant fin le 31/10/2017. Je me suis donc réinscrite au pôle emploi le 01/11/2017. Jâai repris un nouvel emploi, en Contrat à Durée Indéterminée au sein du cabinet TXWXXXXX le 15/02/2018. Toutefois, cet emploi ne mâayant pas convaincu, jâai choisi de mettre un terme à ma période dâessai le 23/02/2018. Pôle emploi mâa informé que dans ce cas, je perdais lâallocation à mes Droits. Pourriez-vous me le reconfirmer ? A ce jour, je ne perçois donc plus dâallocation et je suis en recherche active dâun emploi. Toutefois je me pause une question quand à une éventuelle future reprise de mes droits. En effet, cette situation précaire étant compliquée à gérer financièrement, jâaurais souhaitée avoir de plus amples informations quant à un éventuel recours à pôle emploi ultérieurement. Il m'a été indiqué que pour pouvoir bénéficier des allocations chômage (dans le futur ce que je ne souhaite bien sûr pas) il faut justifier de 65 jours  (soit 455h) travaillés consécutivement.Mais sur internet, et dâaprès vos indications téléphoniques, il sâagirait plutôt de 88 jours (soit 610h).Quâen est-il ? 65 jours ou 88 jours ?Faut-il que le contrat soit consécutif chez le même employeur ou puis-je faire des missions dâintérim à intervalles de 1 semaine par exemple sans que cela me fasse perdre mes droits futurs auquel cas, le contrat dâintérim ne se transformerai pas en CDI ?Je recherche actuellement un CDI ou un cdd (+ intérim) Ophelie XXXX

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 08-03-2018 à 17:32

      + 1000 messages


    Bonjour
    J'ai perdu la réponse déjà faite.....et votre post est devenu illisible.  (?)
    1° Je confirme que le refus de prise en charge de Pole emploi est fondé puisque lors de votre rupture de la période d'essai le 23/02/2018, vous avez travailé plus de 65 jours (3 mois en jours calendaires) depuis l'ouverture des droits du 01/11/2017.
    .
    Pour retrouver des droits, vous devrez travailler pendant au moins 65 jours ou 455 heures et perdre involontairement le ou les emplois repris  ( CDD, Intérim) qu'ils soient accolés ou non.
    .
    Les 88 jours ne vous concernent pas - c'est la période minimale de travail qu'il faut pour ouvrir de nouveaux droits (lorsque les anciens droits sont épuisés)
    Visiteur

    Le 08-03-2018 à 18:07

    Tout d'abord merci pour votre retour rapide. 
    Je ne comprend pas pourquoi mon post est devenu illisible effectivement .. 
    Concernant "Pour retrouver des droits, vous devrez travailler pendant au moins 65 jours ou 455 heures et perdre involontairement le ou les emplois repris  ( CDD, Intérim) qu'ils soient accolés ou non." que signifit "accolés ou non "? est ce que cela veut dire que je peux trouver un CDD de 1 mois puis à 2 semaines d'intervalles retrouver un autre CDD de 2 mois ? le tout est que le jour où je décide de me reinscrire à pôle emploi, je puisse justifier de 65 jours travaillés afin de bénéficier d'allocations ? ( j'espere avoir été compréhenssible ...) 

    Merci par avance, 
    Ophélie Pierrot 
    Moderateur

    Le 09-03-2018 à 06:42

    OUI - c'est exactement ça - les contrats repris peuvent être espacés.
    Il faudra alors totaliser tous les jours travaillés (sur la base de 5 jours de travail par semaine civile) pour voir si vous avez travaillé suffisamment de temps (65 jours) pour effacer les effets de la perte volontaire d'emploi.
    .
    Le décompte peut également se faire en heures travaillées ( minimum 455 heures).
    Le principe de calcul est expliqué page 8 et suivantes :
     
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 09-03-2018 à 07:27

      visiteur


    Merci pour vos précisions 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Embauche, Contrat de Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page