Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Embauche » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Réembauche après rupture conventionnelle refuse

Visiteur

Kiki45 2020-09-25 21:12:33

Bonjour,

 En novembre 2018 j'ai demandé ma rupture conventionnelle en tant que commercial vrp que mon employeur a accepté. 
Aujourd'hui j'ai repostulé dans cette même société après changement de directeur régional
Le nouveau directeur à accepter ma candidature et mon contrat devait arriver, cependant le DRH bloque en disant "impossible de refaire un CDI apres la rupture conventionnelle" 
C'est vrai ?
On me dit qu'en cas de licenciement futur la première rupture conventionnelle peut être requalifie en licenciement puis je faire une attestation sur l'honneur en disant que c'est moi qui ai demandé la rupture en 2018 afin d'éviter tout problème pour eux. 

Merci de vos futurs réponses 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 25-09-2020 à 21:30

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Peu importe que vous ayez été à l'initiative de la proposition de rupture conventionnelle en 2018, la convention de rupture qui a été signée alors entre vous et l'employeur témoignait d'une volonté commune de procéder à cette rupture, d'un accord des deux parties librement accepté, en dehors de toute contrainte, pression, obligation.

    Ensuite. Puisque vous postulez à nouveau aujourd'hui dans cette entreprise, libre a eux de vous ré-embaucher ou non. Ils n'ont ni obligation (vous n'avez aucune priorité de ré-intégration) ni empêchement, il leur est tout-à-fait possible de constituer à nouveau contrat avec vous en CDI.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Kiki45 Le 25-09-2020 à 21:41

    Merci de votre réponse 
    Oui aucune obligation ni priorité. 
    ?tant donné que le directeur région me veut dans son équipe je ne vois pas pourquoi le RH me donne cette raison je dois l'avoir au téléphone lundi. Je vous tiendrai informé 
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 25-09-2020 à 21:31

      + 1000 messages


    Bonjour.

    "On" vous raconte n'importe quoi !

    Même près un licenciement pour faute grave on peut être réembauché dans la même société.

    Votre rupture conventionnelle (qui date de deux ans !) a mis fin de façon concertée à votre ancien contrat et n'a aucune chance d'être requalifiée.

    Je pense qu'ils n'ont pas le courage de vous dire qu'ils ne veulent pas vous reprendre et c'est tout.

    Votre attestation est donc inutile et de toute façon ne vaudrait rien devant un tribunal.

    La loi a prévu la rupture conventionnelle pour mettre fin de façon amiable et sécurisante au contrat de travail et les cas ou cette rupture peut être remise en cause sont rarissimes (extorsion de signature, abus de faiblesse, etc).

    Pourquoi ne feriez vous pas un courrier au directeur qui vous a promis cette réembauche en lui rappelant les affirmations totalement fausses de ce DRH ?

    Cdt.
    Membre

    Kiki45 Le 25-09-2020 à 21:43

    Merci de votre réponse
    Le directeur région cherche à convaincre le RH aussi qui bloque 
    Je dois avoir le RH au téléphone lundi pour le "convaincre" 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Embauche, Contrat de Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page