Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Embauche » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Renouvellement Periode d'essai hors délai

Visiteur

Nico563 2020-05-07 18:19:55


Pour faire simple :


 Bonjour,


Récemment embauché en CDI, j'avais une période d'essai de 3 mois. Cette période d'essai devait se terminer le 20 avril. Cependant, suite à la situation actuelle et au confinement, ma période d'essai à était prolongée pour 3 nouveaux mois.

Cependant, j'ai reçu la lettre des RH attestant de la prolongation de ma période d'essai le 21 avril, soit 1 jour après la fin de ma période d'essai, et il me demande de la signer avant le 10 mai. Je suis donc normalement embauché définitif étant donné que l'on m'a informé du renouvellement de ma période d'essai 1 jour après la fin de celle-ci.

21 janvier : Embauche
20 avril : fin periode d'essai 
21 avril : message alertant di renouvellement de la periode d'essai 
10 mai : date à laquelle je dois avoir signer la lettre de renouvellement

Ma question est donc la suivante : est-ce que si je signe cette lettre de renouvellement, la période d'essai sera renouvellée ou alors cette lettre sera caduque et même si je la signe elle ne vaudra rien ?

En vous remerciant d'avance !

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Nico563 Le 10-05-2020 à 14:15

      < 10 messages


    Est-ce que quelqu'un pourrait me renseigner svp ?
    Moderateur

    milou27 Le 10-05-2020 à 18:27

    Bonjour,
    Si vous avez été mis en chomage partiel durant une partie des 3 premiers mois d'essai , la date butoire du 20 Avril a été décalée d'office pendant une une durée égale à la durée ou vous avez été absent de l'entreprise
    C'est la règle lorsque le salarié n'a pas pu travailler pour x raison (arrêt maladie, chomage partiel , congés , etc..)
    .
    Ce qui explique la nouvelle date butoire du 10 Mai.
    0
    + -
  • Membre

    Nico563 Le 10-05-2020 à 19:48

      < 10 messages


    Je tiens à préciser que je n'ai pas fait de chômage partiel depuis le début du confinement, j'ai travaillé en télétravail tout le temps du confinement
    Moderateur

    milou27 Le 11-05-2020 à 08:26

    Donc dans ce cas, vous pourriez invoquer que le renouvellement de la période d'essai le 20 Avril nécessitait votre accord écrit au plus tard le 20 avril et qu'à défaut d'avoir receuilli celui-ci en temps utile , vous êtes embauché définitivement depuis le 21 Avril
    EXTRAIT LIEN : www.service-public.fr

    Elle est renouvelable une fois. Elle est donc de 4 mois maximum, si les 3 conditions suivantes sont réunies :

    -Le renouvellement de la période d'essai est prévu par accord de branche étendu
    -Le fait qu'elle peut être renouvelée est clairement indiqué dans le contrat de travail (ou la lettre d'engagement)
    - Le salarié a donné son accord pour renouveler la période d'essai, durant la période d'essai initiale, par écrit ou par courriel
    -=-=
    Ce n'est peut-être pas le moyen idéal pour se faire embaucher définitivement mais c'est la loi.
    -=-=  
    Mon point de vue personnel : Il se peut que l'employeur prenne mal ce passage en force et décide de vous licencier tôt ou tard pour x  motif sachant qu'il prendra un risque de recours prud'homal qui se limitera à des dommages et intérêts plafonnés à 1 mois de salaire si moins d'1 an d'ancienneté + paiement du préavis non effectué .
    .
    Compte tenu de la complexité des procédures, de leur longueur interminable (entre 12 et 24 mois ) et des difficultés pour se defendre seul , peu de salariés iraient aux prud'hommes pour un résultat aussi incertain et un gain à attendre aussi faible
    .
    A vous de voir s'il est souhaitable de tenter un passage en force.
    .
    Vous pourriez vous contenter de dater cet avenant de renouvellement à la date du jour (en toutes lettres) , ce qui vous permettrait de contester ensuite la validité de cet avenant si l'employeur decidait au final de ne pas vous embaucher définitivement 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Embauche, Contrat de Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page