Accueil » Droit du Travail Salarié » Embauche » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Embauche, Contrat de Travail

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Requalification en CDI??

Visiteur

Le 05-12-2021 à 17:44

Bonjour,

Actuellement en cdd depuis janvier dans une société spécialisée dans le commerce de gros, j'ai actuellement des doutes sur la légalité de ma situation actuelle. 
Pour vous expliquer la situation, j'ai signé cette année 3 CDD: 

- 1er CDD du 11/01 au 31/03 pour motif "prise en charge de recrutements supplémentaires supportés par l'entreprise en lien avec le support apporté aux équipes de la société Y (société qu'on était en train de racheter) dans l'attente de la mise en place d'une organisation définitive". 

- 2e CDD: 01/04/21 au 10/09/21 avec pour motif "Le salarié est engagé afin de pallier le remplacement du salarié X, absent de son poste suite à une mutation provisoire au poste de Responsable d'équipe"
(précision: je remplaçais un salarié qui occupait le meme poste que moi, remplacement en cascade)

3e CDD: du 13/09/21 au 31/12/21. Motif: accroissement temporaire d'activité. 
l'ATA a été justifié par la mise en place d'un projet sur lequel j'ai été mobilié et à la pérennisation d'un second projet et la structuration des services impactés par ce dernier. 


Ma question: pourquoi n'ais-je pas fait l'objet d'un délai de carrence??
Est-ce normal? 

Aussi, je m'aperçois que je n'ai pas perçu d'indeminités de précarité à la fin de mes deux premiers CDD est-ce normal également? 

Merci pour votre aide. 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 05-12-2021 à 19:12

      + 1000 messages


    Boujour

    - Pour ce qui concerne le 1er CDD, son objet semble sortir du cadre d'une embauche en CDD tel que défini par la loi 

    - 2eme CDD : OK,  bien qu'à mon avis soumis a un délai de carence 

    - 3eme CDD : Il aurait du faire l'objet d'un délai de carence égal au tiers de la durée du second CDD de 5 mois caculée sur la base des jours ouvrables , soit environ 38 jours 
    Son objet reste aussi douteux....

    Comme il s'agit de 3 CDD distincts, la prime de précarité est due lors de chaque fin de contrat ( 3 primes de précarité) sauf si l'employeur vous propose le 31/12/ une embauche en CDI, auquel cas , la prime de précarité restera due sur les 2 premiers CDD 
    Visiteur

    Le 05-12-2021 à 19:24

    Merci pour votre retour. 

    Concernant mon 1er CDD que voulez-vous dire par "son objet semble sortir du cadre d'une embauche en CDD tel que défini par la loi". (Désolée pour mes questions je comprends pas tout :D). 

    Concernant le 3e CDD ma responsable au départ avait un doute sur le fait qu'il y ait un délai de carrence et finalement elle m'a dit qu'elle s'était renseignée auprès de la juriste et que c'était bon. Pensez-vous qu'elle ait pu trouver un moyen d'être dans son droit ? genre un accord de branche ou d'entreprise? Ou ce n'est pas possible elle a forcément tort? J'envisage de demander une requalif mais je souhaite d'abord avoir la certitude que mes doutes sont bien fondés. 

    Concernant la prime de préca j'ai donc droit aujourd'hui de la réclammer pour mes deux premiers contrats. Ont-ils le droit de prendre la liberté de la verser à l'issue du dernier contrat? 
    Moderateur

    Le 06-12-2021 à 08:30

    L'objet du 1er CDD est un recrutement supplémentaire etc... dans l'attente de la mise en place  etc... 

    Selon moi, son objet sort du cadre légal des motifs d'embauche en CDD tel que défini par le code du travail 

    LIEN :    Contrat à durée déterminée (CDD) : ce que dit le code du travail (travail-emploi.gouv.fr)

    P
    our le 3eme CDD - S'il s'agit du même poste de travail - Un délai de carence s'applique (1/3 de la durée du CDD précedant)

    S'il s'agit d'un autre poste de travail : La loi ne fixe pas de délai de carence précis mais il doit être suffisant pour pas que le salarié enchaine les CDD si l'activité de l'entreprise nécessite d'embaucher du personnel à un poste de travail qui relève de l'activité habituelle et permanente de l'entreprise
    Dans ce cas , l'embauche relève d'un CDI 

    Votre employeur s'évertue de diversifier l'objet des CDD mais on voit bien que c'est du bidouillage afin de contourner la loi   

    Quant à demander la requalification de vos cdd, c'est au autre paire de manches ...
    L'employeur ne le souhaitera probablement pas et il faudra alors passer par les prud'hommes 
    Je reviendrai sur ce point en fin de journée 
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Embauche, Contrat de Travail ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page