Accueil » Droit Pénal » Crime Délit » Forum

Forum Droit Pénal

Forum Crime Délit

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


OPPORTUNITÉ GACHEE

Visiteur

Le 14-09-2022 à 18:28

Bonjour, Je me permets de vous écrire car j’aimerais savoir si je suis dans mon bon droit. La semaine dernière je postule pour un travail en tant que Comptable, et je suis prise immédiatement. Le soir même je reçois un appel pour me dire que je suis prise et que c’est ok pour la rémunération demandée. Avant de raccrocher, on me demande une référence à appeler. Mon emploi dans mon ancienne entreprise, c’était pour moi, super bien passé. J’appelle mon ancienne responsable et je lui demande si elle peut être ma référente. Ce à quoi elle me répond : pas de problème. Je rappelle mon futur employeur et lui donne les coordonnées de mon ancien employeur. Jusqu’ici tout va bien. Le lendemain, je reçois une promesse d’Embauche avec un détail flagrant : le salaire n’est plus ce qu’il était. Je l’appelle, je lui demande pourquoi et mon futur employeur me répond que l’entretien avec mon ancienne entreprise s’était mal passée, qu’à priori je ne suis pas responsable, pas serieuse, une menteuse et qu’eux meme ne voulait pas me garder. Suite à quoi il m’a répondu que j’étais en fait une gamine et que j’avais besoin de faire mes preuves. Je lui réponds que je trouve pas ça normal et décide de ne pas accepter cette offre d’emploi qui aurait été tellement horrible le premier jour. J’ai tenté de contacter mon ancien employeur pour comprendre ce qui se passait, elle m’a bloqué. J’écris à une ancienne collègue et je lui demande et lui faire passer un message : de me répondre sinon je l’attraquerai en justice. Pas de réponse. Je contacte un journal connu pour parler de mon expérience, choquée et blessée ce qui s’était passé puis je décide de m’arrêter là, et de ne pas dénigrer l’entreprise car je l’avais beaucoup apprécié. Je contacte le directeur de l’entreprise et je lui explique la situation. Qu’à cause de mon ancienne responsable j’avais perdu une opportunité incroyable sachant que je suis au chômage et que j’avais bien besoin de ce travail. Il m’a dit qu’il allait voir ça. Aujourd’hui je reçois une lettre du DRH de l’entreprise qui m’informe que je suis menaçante pour la santé des employés et que si je les importunais encore ils m’attaqueraient. Je me suis renseignée et j’ai constaté qu’il était interdit de donner des images négatives d’une salarié sans son autorisation. Qu’il fallait sinon, rien dire. Je voudrais être indemnisée et demande justice et réparation pour ce qui m’est arrivé. Suis je dans mon bon droit ou suis je réellement en tort ? Merci

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 14-09-2022 à 21:11

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Il n'est pas interdit de "donner des images négatives d’une salarié sans son autorisation". Un ancien employeur, lors d'une prise de références, a le droit de donner un avis négatif sur le candidat. Ce qui est interdit, c'est de sombrer dans les insultes, la diffamation ou de donner de fausses informations. La prise de références perdrait beaucoup d'intérêt si les anciens employeurs n'avaient que le droit de faire l'éloge des candidats.
    Pour le reste, soit votre ancienne responsable vous en veut personnellement, soit votre précédent emploi ne s'est pas aussi bien déroulé que vous le croyez.
    Manifestement le service des ressources humaines estime justifié de vous envoyer un courrier sommant de laisser ses salariés tranquilles. Cela tend à montrer que l'affaire est prise au sérieux dans votre ancienne entreprise, et que des salariés se sont plaints.
    A moins d'avoir des preuves que quelqu'un dans votre ancienne entreprise vous a calomniée ou a tenu des propos malveillants,  vous n'avez guère de chances en justice. Vous avez sans doute intérêt à tourner la page.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page