Accueil » Droit Représentant du Personnel » Délégué du Personnel (DP) » Forum

Forum Forum CSE DP Syndicat CHSCT

Forum Délégué du Personnel (DP)

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Sexisme ordinaire et passivité

Visiteur

Ecorce Le 29-11-2016 à 12:58

Bonjour,

Délégué titulaire non syndiqué (petite agence d'une quinzaine de salariés), je pense avoir constaté une manifestation de sexisme ordinaire dans l'entreprise. C'est un sujet que je trouve délicat car toutes ces petites manifestations paraissent banales, et c'est souvent ce qu'on me reproche quand j'essaie de les évoquer : "tu vas chercher trop loin".

Dans le cas qui m'occupe, l'employeur a demandé à faire changer le mot de passe de messagerie de tout le monde. Or, ce nouveau mot de passe contient très clairement des mensurations féminines (type "95C"). J'ai signalé à mes collègues que si comme moi ils considéraient cela comme sexiste, je pouvais remonter l'information.

Le résultat m'a plutôt surpris : la seule collègue qui m'a répondu était étonnée de ma réaction, pensant visiblement que j'exagérais, que c'était simplement de l'humour. L'employeur (qui a appris le contenu de mon mail je ne sais comment) m'a également fait sentir que ma réaction était exagérée.
Pourtant, je trouve totalement sexiste d'imposer l'image de femmes "objet à poitrine" dans un mot de passe imposé. Personne n'a l'air de réagir, tout le monde a plutôt l'air de trouver ça drôle ou banal. Au pire, la simple manifestation d'un humour gras et stupide. D'accord, mais est-ce qu'à long terme ce n'est pas le genre de petites pratiques qui instaure un climat de dominant/dominé ?

Je me sens un peu perdu sur ce sujet. Est-ce moi qui exagère le phénomène ? Que faire dans une situation ou les potentielles victimes ont l'air de se satisfaire de la situation ?

Je ne peux certes pas les défendre malgré elles mais ça m'exaspère en même temps, car je ne sais pas si elles ont peur d'en parler ou si elles s'en sont arrangés (ou les deux).

Dans le mesure où je suis le seul que ça dérange, je n'ai pas poussé ma démarche plus loin. J'ai simplement fait savoir à l'employeur que je m'étais choisi un autre mot de passe. 

J'aimerais rappeler à l'employeur son devoir de combat contre le sexisme, mais comment être sûr que je ne me trompe pas ?

Je prévise que nous sommes une entreprise divisés en plusieurs pôles géographiques. Je travaille dans un pôle un peu isolé. Je me suis dit que je pourrais peut-être venir à la rencontre de mes collègues sur mes heures de délégation pour faire le point avec eux mais est-ce une bonne idée, surtout que l'employeur sera là aussi ? 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Louise d'Orsel Le 10-05-2021 à 15:00

      < 10 messages


    En tant que psychologue du travail, je pense que votre sujet pourrait plutôt relever de harcelemnt sexuel : proposer un mot de passe faisant rérence à une taille de poitrine, c'est une allusion sexuelle répétée. A discuter avec des juristes...
    0
    + -
  • Moderateur

    Zen Maritime Le 10-05-2021 à 16:12

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Peut-être en premier lieu existe-t-il un rationnel plausible - autre que l'allusion dont vous parlez - qui ferait que le mot de passe d'accès inclut ces trois signes "95C" ?

    Imaginons par exemple une agence située dans le Val d'Oise (95) et dont l'activité serait d'être une agence de communication ou de conseil (C)...? Ou alors il a un enfant né en 1995 du signe du Capricorne. Ou bien le 9 est son chiffre porte-bonheur et les 5C la base de sa stratégie marketing (customer - company - competition - collaborators - context). Etc.

    On comprend que d'une façon ou d'une autre l'employeur pourrait avoir beau jeu, quitte à ce que ce soit de la plus entière mauvaise foi, pour expliquer que les trois signes en question sont un simple moyen mnémotechnique à lui. 

    D'où l'intérêt qu'il y aurait de réunir par ailleurs un faisceau d'autres éléments, plusieurs choses concordantes quand vous dites "toutes ces petites manifestations..."

    cordialement
    zen maritime 


     

     
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 10-05-2021 à 16:56

      + 1000 messages


    Bonjour.

    C'est bien de votre part, mais laissez tomber !

    On ne peut pas défendre les gens contre leur volonté.

    Vous risquez de vous mettre employeur et salariés à dos.

    Là, si ça les amuse tant mieux pour elles...

    D'autre part, comme Zen je m'interroge sur le sens qu'il faut vraiment donner à ce mot de passe (vous ne donnez qu'un seul "95C" qui en lui même ne veut rien dire.).

    Je pense que ce serait plus condamnable si, dans le travail, d'autres éléments, paroles ou gestes, étaient clairement orientés.

    Cdt.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Délégué du Personnel (DP) ?

Bénéficiez d'un accompagnement juridique au quotidien : nos juristes et experts répondent à vos questions

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page