Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Démissionner, Prise d'acte

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Défaut d'indemnités de dispense de préavis

Visiteur

Le 27-06-2022 à 16:14

Bonjour,
J'ai démissionné il y a trois mois oralement auprès de mon employeur puis DRH, puis rendu cette décision par lettre une semaine plus tard, contre décharge.
Mon préavis était de 3 mois or j'avais posé plusieurs mois auparavant des congés, qui ont été acceptés et effectivement pris pendant ce préavis. De ma compréhension, le préavis était donc repoussé de la durée de ces congés.
A l'approche de la fin de mon contrat, aucune date de départ ne m'était toujours communiquée. J'ai fini par demander quelle était la date définitive au DRH qui me l'a donnée : pile 3 mois après la réception de ma lettre de démission. Je m'y suis résolu et m'attendais donc à être compensé pour cette dispense de préavis qui m'était imposée.
A ma surprise, le jour de mon départ, l'attestation assédic et le solde tout compte ne reflètent pas cette dispense. Le DRH m'a indiqué que comme la date avait été choisie "pour me faire plaisir" (comprendre, à mon initiative), elle n'ouvrait aucun droit. Malheureusement je n'ai jamais fait cette demande, qui n'a de facto jamais été validée par leur service. Pire, j'ai même indiqué l'inverse à mon employeur devant d'autres collègues.
J'ai le sentiment que le DRH a cru pouvoir obnubiler la prolongation induite par les congés et a chercher à se justifier par un motif complètement inventé lorsque j'ai découvert l'entourloup . Il a même voulu me faire porter la responsabilité : selon lui le fait que je ne réponde pas à la date qu'il m'a imposée vaut pour acceptation et donc demande de ma part.
Ma question : l'employeur peut-il ne donner aucune information sur les modalités de départ puis prétexter à la toute fin une demande du salarié pour éviter de compenser la dispense de préavis qu'il a imposé ? La logique invoquée par le DRH n'est-elle pas l'exact contraire de ce qui est prévu pour la dispense de préavis ?
Quel recours ai-je pour contester cette invention ?
Par avance merci pour vos eclairages. N'hésitez pas si besoin est de complément d'information.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 27-06-2022 à 20:43

      + 1000 messages


    Bonjour

    Votre raisonnement est le bon , votre préavis aurait du prendre fin à l'issue d'un délai de 3 mois + durée des congés pris 

    Une dispense partielle de préavis accordée par l'employeur à la demande du salarié doit faire l'objet d'un écrit 

    Toutefois de votre côté , vous auriez dû réagir lorsque l'employeur vous a notifié par écrit que votre contrat prendrait fin à x date , soit 3 mois après l'envoi de la lettre de démission, ce qui sous-entendait que l'employeur était d'accord pour vous dispenser partiellement de préaviss 

    Votre silence sur ce point ne vous sert pas , pas plus que de ne pas avoir mentionné de date de fin de contrat sur la lettre de démission 

    Si l'affaire devait être portée devant les prud'hommes, je ne sais pas quelle serait la décision des juges  ? 

    Dénoncez le solde de tout compte par courrier LR/AR en invoquant que vous n"avez jamais demandé à être dispensé de préavis et n'avez jamais reçu de courrier confirmant que l'employeur avair accédé à votre demande de dispense partielle de préavis 
    Visiteur

    Le 30-06-2022 à 16:07

    Bonjour et merci pour votre réponse.
    Pour préciser : mon employeur m'a juste répondu par mail lorsque je lui ai demandé la date de départ ; il n'y a eu aucun "écrit" entre ma démission et mon départ de leur côté, c'était le flou total.
    Alors oui en effet, je n'ai pas répondu à ce mail (au demeurant très tardif -- deux semaines avant le départ --), car je pensais ne pas pouvoir refuser ce que l'employeur choisirait.
    Dans ma lettre de démission il n'y a pas de date précise en effet, mais je note bien que j'exécute 3 mois de préavis et non 3 mois moins mes congés.
    Je vais envoyer un courier comme vous le suggérez, même si je ne connais pas bien le formalisme ni vraiment ce que ça engage vraiment de leur côté. Pourront-ils l'ignorer tout simplement ?
    Moderateur

    Le 30-06-2022 à 17:09

    Dans votre lettre de dénonciation du solde de tout compte, il faut réclamer le paiement des jours de congés qui n'ont pas été règlés en invoquant que vous n'avez jamais demandé à être dispensé partiellement de préavis

    Pas sur que l'employeur vous réponde - Il peut décider de ne rien faire dans l'attente de voir si vous portez l'affaire aux prud'hommes, ce à quoi beaucoup de salariés renoncent au vu des difficultés rencontrées pour mener la procédure de A à Z 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page