Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Démissionner, Prise d'acte

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] Fin de période d'essai à mon initiative et droits Reliquat ARE

Visiteur

Doutefeu 2020-02-23 11:30:05

Bonjour,

En décembre, mon ancien employeur a mis fin à ma période d'essai quelques jours avant la validation de celle ci. Je me suis donc inscrit a Pôle Emploi et suis resté au chômage durant un peu plus d'un mois, bénéficiaire de l'ARE.

J'ai finalement retrouvé un emploi que j'ai repris le 10 février, mais celui ci ne correspond pas tout a fait à la descritpions qui m'en a été faite et ma rémunération n'est pas à la hauteur des responsabilités qui seront effectivement les miennes. 

Ma question est la suivante: si je mets fin à ma période d'essai, 3 semaines après le début de ce nouveau contrat, pourrais-je encore toucher mon reliquat ARE de 710 jours? Ma situation entre t-elle dans le cadre des 65 jours? J'ai lu tout et son contraire sur le sujet

Merci d'avance pour votre aide.

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 23-02-2020 à 11:42

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Pour le décompte des 65 jours de travail , il faut comptabiliser tous les emplois repris depuis l'ouverture des droits (en rapport avec les 710 jours)  
    .
    Si c'est le seul emploi repris depuis l'ouverture des droits , vous pouvez mettre fin volontairement à celui-ci sans perdre vos droits
    Du 10 Février à ce jour , cela représente 10 jours de travail ( 2 semaines X 5 jours) 
    .
    Il faudra déclarer le salaire perçu et rester inscrit comme demandeur d'emploi.
    Membre

    Doutefeu Le 23-02-2020 à 22:34

    Bonsoir Milou merci beaucoup pour la rapidité et le détail de votre réponse.

    Cependant il me reste une interrogation: sur le site de l'Unédic, j'ai lu ceci avant de vous poser la question 


    "Démission d?un emploi repris après un licenciement

    Un salarié qui reprend une activité (emploi B) après un licenciement, un CDD ou une rupture conventionnelle (emploi A), sans s?être inscrit à Pôle emploi et qui démissionne peut bénéficier des allocations de chômage. ? condition que cet emploi (B) n?ait pas duré plus de 65 jours."

    Je me suis inscrit à Pole Emploi en décembre, après que mon employeur décide de la non validation de ma période d'essai. J'ai donc été inscrit un mois et demi. Cette notion de non -incription à Pôle emploi que donne l'Unédic me concerne t'elle?

    Merci pour tout
    Moderateur

    milou27 Le 24-02-2020 à 07:17

    Cet extrait du lien a pour but de rappeler que les effets da la rupture volontaire d'un emploi repris après un licenciement sont les mêmes lorsque le demandeur d'emploi ne s'inscrit pas tout de suite comme demandeur d'emploi .
    Inscrit ou non  , Le DE a droit au chomage s'il met fin volontairement à un contrat repris avant d'avoir travaillé 65 jours (tous emplois repris confondus) depuis la perte involontaire d'un emploi occupé précédemment  ( Licenciement , Fin de CDD, Rupture conventionnelle)
    .
    Toutefois, il ne faut pas confondre "ouverture de droits" et "reprise de droits .
    .
    L'ouverture de droits concerne une nouvelle ouverture alors que la reprise de droits concerne la reprise du versement d'un reliquat d'anciens droits ouverts il y a moins de 5 ans qui ne sont pas épuisés et qui ne sont pas déchus .
    .
    Certains DE ne se souviennent plus qu'ils disposaient d'un reliquat d'anciens droits non épuisés et ils se voient opposer un refus de prise en charge au motif qu'ils ont travaillé plus de 65 jours depuis l'ouverture de droits originelle
    +2
    + -
  • Membre

    Doutefeu Le 24-02-2020 à 07:47

      < 10 messages


    Encore une fois, merci beaucoup Milou pour votre rapidité et le détail de votre réponse. J'y vois plus clair grâce à vous.
    Moderateur

    milou27 Le 24-02-2020 à 08:16

    Membre

    Doutefeu Le 25-02-2020 à 13:32

    J'avais posé la question en parallèle à un agent pôle emploi qui me répond en substance que je n'y aurai pas droit car cela serait considéré comme une démission. Y a t'il un document à opposer, un texte de loi peut être ? Le cas échéant à qui dois je le faire parvenir ?
    Encore merci pour votre aide. 
    Visiteur

    Emna14 Le 26-02-2020 à 23:36

    Bonjour Doutefeu, je suis dans le meme cas que vous. Est ce que vous avez trouver une solution ?

    Afficher les 4 commentaires

    +1
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés