Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Démissionner, Prise d'acte

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


L'employeur peut-il revenir sur la date de préavis signée

Visiteur

Le 27-07-2020 à 17:19

Bonjour,

J'ai démissionné en indiquant sur ma lettre la date de fin de préavis au 23/10/2020.
Je l'ai remise en main propre à ma DRH et l'a signée pour acceptation. En suivant, j'ai envoyé la promesse d'Embauche à mon futur employeur pour commencer le 2 novembre 2020. Or, aujou'dhui, la DRH de ma société actuelle revient sur sa décision car les 3 mois de préavis arrivent le 23/11/2020 et non le 23/10/2020. Mon employeur a t-il le droit de remettre en cause sa faute professionnelle et m'obliger à partir le 23/11/2020 alors qu'elle a signé pour le 23/10/2020 ?

Merci pour votre réponse.
Cordialement

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 27-07-2020 à 17:21

      + 10 messages


    Bonjour, sachant que la personne a signé ce préavis je serais d'avis de dire qu'elle ne peut plus revenir dessus..
    Moderateur

    Le 27-07-2020 à 18:44

    Bonjour,

    Erreur Momod ....Si la DRH à signé la lettre sans mentionner expressement qu'elle acceptait que le contrat prenne fin le 23/10/2020, sa signature ne vaut que comme un accusé de réception de la lettre de démission;
    Cela ne veut pas dire qu'elle a accepté la réduction du préavis l'orsqu'elle a signé la lettre .
    Membre

    Le 28-07-2020 à 14:33

    Bonjour, donc lorssque l'on signe quelque chose on peut revenir dessus par la suite ? :O
    Moderateur

    Le 28-07-2020 à 14:57

    @ Momod, bonjour

    Vous vous méprenez, ce qui a été signé a une valeur de reçu concernant une lettre de démission, cela personne ne revient là dessus.

    C'est un peu comme lorsque vous recevez un envoi, vous signez une décharge au coursier ou au postier, cela ne veut pas dire que vous êtes d'accord avec ce qu'il y a dans l'envoi. Cela signifie juste que vous l'avez réceptionné à telle date.

    Et donc, dans le cas de Aero78 la signature à la remise de sa lettre n'a pas valeur d'acceptation pour une demande de réduction ou dispense de préavis, d'autant que cette demande n'a pas eu lieu.

    D'ailleurs soulignons que si l'on veut solliciter une réduction ou dispense de préavis mieux vaut le faire à part de la lettre de démission et ne pas se suffire d'indiquer que l'on quittera l'entreprise à telle date. Une demande se formule comme une demande, pas comme une notification.

    cordialement
    zen maritime 

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -
  • Moderateur

    Le 27-07-2020 à 19:01

      + 1000 messages


    Bonjour,

    D'accord avec Milou27, la signature de la DRH ne vaut que comme récépissé du dépôt de la démission, pas pour accord sur une réduction de préavis dont il aurait fallu faire demande séparément.

    Cela dit, lorsque l'on donne sa démission fin juillet avec 3 mois de préavis, cela emmène fin octobre. Qu'est-ce qui explique que la DRH situe le terme du préavis fin novembre ?

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Le 27-07-2020 à 19:20

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Vous avez donné votre démission le 23 juillet.

    Si vous avez trois mois de préavis ce dernier se termine légalement le 22 octobre.

    Donc aucun problème pour embaucher le 2 novembre.

    Pour le reste, évidemment même réponse que Milou et Zen: sa signature n'est qu'un reçu et non une acceptation.

    Mais tout cela n'a aucune importance puisque vous avez la preuve que votre démission a bien été donnée le 23 juillet et donc, sauf mauvaise information de votre part ou omission d'un fait, votre employeur n'a aucun pouvoir de modifier votre préavis légal ou conventionnel.

    Cdt.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page