Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


ne plus demissioner

Visiteur

Mialland 2020-05-26 23:35:37

Bonjour,

Je suis actuellement en poste d'ingénieur au sein d'une entreprise depuis 1 an environ. Je vais très probablement m'orienter vers une thèse à partir d'octobre prochain et mon entreprise est au courent depuis le début que je vais certainement demissioner très prochainement. J'aurais alors 3 mois de préavis.

Cependant, c'est toujours compliqué de s'assurer que l'on est definitivement accepté en thèse car l'université peut mettre un droit de véto, même au dernier moment. Si un tel cas devait arriver, je me retrouverais alors sans thèse et sans emplois, ayant démissioné.

ma question est donc: est-il possible d'annuler une demission tant que le préavis n'est pas terminé ? je pourrais ainsi continuer dans l'entreprise dans laquel je suis si je venais à avoir une mauvaise nouvelle pendant cette période.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    FD Le 27-05-2020 à 04:43

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Un salarié qui a fait part de sa volonté de démissionner peut revenir sur sa décision sous certaines conditions.

    La démission est valable lorsque la volonté de démissionner est claire et non équivoque.

    Si c'est le cas, le salarié ne peut pas réintégrer l'entreprise sauf avec accord de l'employeur.

    Toutefois, en cas d'ambiguïté sur la volonté réelle de démissionner, le salarié peut revenir sur sa démission à condition de le faire rapidement. Cela peut être le cas, par exemple, en cas de démission remise à l'employeur :
    - soit sous l'emprise de la colère ou sous le coup de l'émotion,
    - soit sous l'emprise de troubles psychiques,
    - soit suite à des pressions de type menace d'un licenciement pour faute, par exemple.

    Dans ces cas seulement, la rétractation du salarié s'impose à l'employeur.

    Cordialement.

    Source gouvernemental

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page

Publicité

Recevez gratuitement toute l'actualité Juridique

Edition abonné

Autres thèmes associés