Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Démissionner, Prise d'acte

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] Préavis et manipulation

Visiteur

Question_convention 2019-07-08 22:09:28

Bonjour, je m'interroge sur ma situation de demission, la voici:

J'ai fait acte de ma volonté de démissionner de mon entreprise actuel le 27 juin. 
Il m'a été demander de rester disponible jusqu'à fin septembre. Ce que j'ai accepté. 

Lundi 8 juillet mon employeur ayant chercher les économies de trois sous à changer d'avis car le mois d'août est plus creux. Le petit homme prendrais le risque de me payer une semaine de 35h travaillé 35h peut être moins même, au lieu des habituelles semaines de 50h payés 35h. Bref... 
Il vient de me demander de lui envoyer un mail ou je lui demande de raccourcir le preavis pour tomber sur la date de mes dernières grosses opérations de juillet.
(Pour m'arranger car il pense à moi bien sûr. Discours authentique) 
Afin de ne pas payer les indemnités de préavis donc. 
Il refuse également la rupture conventionnel car je l'ai trahis avec ma démission.
Car les heures sup non rémunéré et non récupérer, l'aspect roulette russe des opérations non construites, les informations manquantes sur le contrat, la non régularité sur les habilitation, les visites medicales, les charges portés lors des opérations et les deux accidents de travail non déclaré ne consiste pas une raison de partir. 

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Alainverce Le 09-07-2019 à 08:33

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Rien compris à votre histoire.
    Membre

    Question_convention Le 09-07-2019 à 09:14

    C'est très simple mon employeur me demande de réarranger notre premier accord sur ma démission. 
    La raison est simple dans notre secteur d'activité il y des mois plus creux que d'autre. 
    Il décide donc de mettre fin au préavis. 
    Pour cela deux éléments entre en jeu il ne veut pas de rupture conventionnelle car j'ai decider de démissionner.
    Et il ne veut pas payer d'indemnités compensatrice de préavis. 
    Donc il me demande de récrire ma demande de démission pour la date la plus intéressante pour lui. (Fin du mois en cours.) au lieu de septembre comme il me l'avait demandé.
    Tout en me faisant un discours me disant que j'étais le seul gagnant à cela et que c'était bien sûr pour moi qu'il faisait cela. 

    Pour mes motifs de demission
    Recrutement mesonge
    Fiche de poste trompeuse
    Ressource pour le travail minime
    Mise en danger
    Toujours pas de cadre legal en conformité avec le code du travail habilitation/ visite medicale
    Port de charge plus lourdes que moi. 
    Deux blessures dans des accidents de travailles qui n'ont été déclaré que par les gérants de site ou les accidents on eut lieu. 
    Semaine de 50h payer 35h et sans récupération. 
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 09-07-2019 à 10:50

      + 1000 messages


    Vous vous compliquez la vie !

    1 - Il n'y a pas à donner de motif pour une démission. Les griefs que vous évoquez à la fin de votre message auraient par contre pu donner lieu à une rupture pour faute(s) de l'employeur.

    2 - Vous avez donné votre démission et je suppose que vous en avez la preuve de la date. Une fois cette démission donnée vous n'avez aucune obligation d'accepter quoi que ce soit, donc aucune obligation d'accepter une réduction de préavis, et encore moins de "réécrire" votre lettre de démission.

    3 - La jurisprudence est formelle: pendant le préavis le contrat doit se poursuivre dans les mêmes conditions qu'avant la notification de rupture et c'est tout. Votre employeur ne peut rien modifier ni vous imposer quoi que ce soit d'autre.

    4 - De quelles indemnités de préavis parlez vous ? En démission il n'y a pas d'indemnités autres que le salaire et les congés payés restant dus.

    5 - Si vous êtes perdu il vous suffit d'envoyer un courier recommandé AR de mise au point en rappelant la date de démission, la date de fin du contrat, que vous n'entendez rien modifier à cette situation qui relève de votre seule volonté, et vous lui demandez de cessez son harcèlement.

    C'est tout.
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés