Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Démissionner, Prise d'acte

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Réduction Préavis

Visiteur

Le 19-05-2022 à 20:59

Bonjour, je suis actuellement salarié dans une association (depuis septembre 2015). 
J'ai donné ma démission par LRAR le 03 mai 2022. J'ai sollicité (dans la lettre de démission) une réduction de la durée de mon préavis (1 mois au lieu de 2 comme indiqué dans l'accord d'entreprise). En effet, j'ai été accepté dans une structure qui intègre les nouveaux arrivants seulement le 1er juin 2022 (donc remise en cause de mon Embauche si je ne peux commencer le 1er juin). Si je quitte l'entreprise le 1er juin, quel est le risque encouru? Est-ce que je peux quand même intégrer l'autre structure ? Petite précision, j'ai un solde de CP au 30/04 de 68 jours. Merci de votre retour 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 19-05-2022 à 21:14

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Mais il dit quoi cet accord d'entreprise sur la réduction du préavis ?

    Cdt.
    Visiteur

    Le 19-05-2022 à 21:20

    Bonjour,

    "En cas de démission, la durée du préavis, courant à partir de la réception du courrier de rupture, est de :
    - aux salariés ayant moins de 6 mois d'ancienneté : un préavis d'une semaine ;
    - aux salariés ayant de 6 mois à 2 ans d'ancienneté : un préavis d'un mois ;
    - aux salariés ayant plus de 2 ans d'ancienneté : un préavis de deux mois."

    Cordialement
    Visiteur

    Le 19-05-2022 à 21:21

    Il n'y a aucune allusion (et ses conséquences) en cas de réduction de la durée du préavis.

    0
    + -
  • Moderateur

    Le 20-05-2022 à 10:16

      + 1000 messages


    Bonjour.
     
    Ok, j'avais cru qu'il y avait des clauses particulières.

    En principe, vous êtes tenu d'effectuer votre préavis.

    Le risque, si vous n'allez pas au bout de celui-ci, est que votre employeur vous mette au tribunal en vous réclamant sous forme de dommages et intérêts le montant des salaires restant à courrir jusqu'à la fin du préavis total.

    Mais dans la pratique, très peu d'employeurs utilisent cette option qui leur coûte temps et argent.

    Il n'est pas normal d'avoir autant de congés non pris, si cela est du à un refus de votre employeur de les prendre et que vous n'avez pas bénéficié de vos cinq semaines de congés vous pouvez exiger (lettre recommandée AR) leur prise immédiate.

    Après, la loi interdit de travailler pendant ses congés payés, mais là encore qui ira vérifier et vous faire des histoires...?

    Cdt.
    Visiteur

    Le 24-05-2022 à 00:33

    Merci pour votre réponse. Cdt
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page