Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Démissionner, Prise d'acte

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Rupture de periode d'essai

Visiteur

Le 22-05-2022 à 20:23

Bonjour,

Je fais appel à votre aide car je suis dans une problématique.

Le mardi 17 mai j'ai commencé un nouvel emploi de chauffeur livreur en cdd jusque fin aout. Le fait est que le travail que j'effectue dans cette entreprise est infernal au niveau des conditions. Je souhaiterais donc partir pour trouver un autre emploi. (j'ai une période d'essai de 15 jours et mon contrat m'a été donné que vendredi et n'est donc toujours pas signé).

Cependant, j'ai encore des Droits chomage en cours et ne souhaite pas les perdre en romprant la periode d'essai. Je souhaiterais donc savoir si l'entreprise rompt d'elle meme ma periode d'essai, je pourrais garder mes droits chomage en cours ? 

En vous remerciant des réponses que vous pourrez m'apporter.

Cordialement.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 22-05-2022 à 20:42

      + 1000 messages


    Bonjour

    1° - Si la période d'essai est rompue par l'employeur  (perte involontaire d'emploi) pas de problème au niveau de la reprise des droits

    2° - Si c'est vous qui rompez la période d'essai , il y a 2 situations :

    a)  - Depuis l'ouverture originelle des droits , vous avez retravaillé moins de 65 jours en tout ( 3 mois - tous emplois repris confondus)-  Vous pouvez mettre fin volontairement à un autre emploi repris sans perdre vos droits à condition de ne pas dépasser les 65 jours de travail depuis l'ouverture originelle des droits 

    b) - Vous dépassez déjà les 65 jours de travail  : Vous pouvez mettre fin volontairement à un autre emploi repris sans perdre vos droits à condition d'avoir retravaillé moins de 6 jours ou 8 jours calendaires 

    Du Mardi 17 Mai au Lundi 23 Mai inclus : 7 jours calendaires

    Il serait encore temps de rompre la période d'essai à condition que l'employeur accepte de mentionner le Lundi 23 Mai comme date de fin de contrat  (et non le Mardi 24 si l'on tient compte du delai de prévenance de 48 heures au-delà d'une semaine de présence ) 
    Membre

    Le 22-05-2022 à 21:06

    Petit éclaircissement concernant l'option A: 
    Que signifie "depuis l'ouverture originelle des droits" ? Est ce depuis mon dernier rechargement de droits intervenu en décembre ? Ou bien mes tout premiers droit ouvert ? Car depuis mon dernier rechargement de droits en décembre je n'ai pas travaillé plus de 65 jours.
    Moderateur

    Le 22-05-2022 à 21:21

    Dans ce cas, Il s'agit du rechargement des droits qui constitue une nouvelle ouverture de droits  (le compteur des jours travaillés antérieurement est remis à zéro) 
    Membre

    Le 23-05-2022 à 14:33

    Toute dernière question, dois-je aller au bout de ma période d'essai ou bien puis-je l'arreter en cours ? Merci.

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    Le 31-05-2022 à 13:03

      < 10 messages


    Re bonjour,
    Veuillez m'excuser mais j'ai encore une ultime question à tout cela. J'ai donc rompu ma période d'essai la semaine dernière. Par conséquent je suis de nouveau à la recherche d'un emploi. Admet-on que mon prochain emploi comme pour le 1er ne me convienne pas, est ce que la règle des 65 jours pourrait encore s'appliquer ou bien est ce que c'est valable que une seule fois pour un seul emploi et par conséquent je me retrouverais sans mes droits au chomage ?
    Je suis vraiment désolé de toutes ces questions et vous remercie par avance.
    Moderateur

    Le 31-05-2022 à 13:57

    La règle des 65 jours de travail s'applique depuis l'ouverture originelle des droits ou bien leur rechargement (qui constitue une nouvelle ouverture)  tous emplois repris confondus 

    Peu importe si vous avez mis fin volontairement à un ou plus emplois repris du moment que le total des jours travaillés reste inférieur à 65 jours (64 jours maxi) 

    Lorsque vous avez dépassé les 64 jours , il ne fait plus mettre fin volontairement à un emploi repris SAUF si vous mettez fin à cet emploi avant d'avoir travaillé 6 jours ou 8 jours calendaires (une sorte de droit à l'erreur) 

    Du Lundi au Vendredi inclus (ou Samedi) : 5 jours de travail (le maxi décompté par semaine civile) 

    Du Vendredi au Jeudi soir qui suit  : 7 jours de travail ( même en n'ayant pas travaillé les Samedi et Dimanche)  

    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page