Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Divorce & séparation » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Forum Divorce & séparation

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


MARIAGE EN 2006 DIVORCE ET ARGENT FAMILLE

Visiteur

Le 29-11-2021 à 13:35

Bonjour,
Nous allons engagé une procédure de divorce avec mon mari : consentement mutuel.
Nous nous sommes mariés sans contrat en 2006.
Mai 2019 mon père est décédé et j'ai eu un héritage : ce dernier ne rentre pas dans la communauté ?!
Par contre, lors d'un don, (dans le cadre de la loi Sarkosy) mon père m'avait donné de l'argent, (doument du don, dépose aux impôts) j'avais ouvert une assurance vie à mon nom, sur la tête de mon mari, et une assurance vie à au nom de mon mari sur ma tête.
Mon mari à "manger" l'assurance vie qui était à son nom . Puis je récuperer quelque chose ?
Mon père avait égament payé les frais de notaire d'achat de notre première maison (nous n'étions pas mariés à l'époque) puis-je là aussi, demander un remboursement quelconque.
A qui et comment dois-je demander la "tracabilité" de cet argnet ?
Nous (mon mon mari et moi) avions souscrit un crédit sur l'achat d'un véhicule et lors du don de mon père j'avais soldé le crédit de cet achat en commun, (nous n'étions à l'époque pas mariés) puis je là aussi, prétendre à un remboursement partiel de la part de mon futur ex époux ?
En vous remerciant pour les conseils.

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 29-11-2021 à 13:59

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Vous dites vouloir vous séparer par consentement mutuel.

    Or un consentement mutuel exige que vous vous mettiez d'accord sur tout avant de passer devant le juge qui actera votre divorce.

    Donc, soit vous arrivez à vous mettre d'accord sur ce qui reviendra à chacun (et vous devrez le faire acter par un notaire), soit au moins un point de désaccord persiste et vous ne pouvez plus prétendre à un divorce par consentement mutuel.

    Cdt.
    Membre

    Le 30-11-2021 à 13:53

    Merci de votre retour.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page