Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Divorce & séparation » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Forum Divorce & séparation

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] père parti sans laisser d'adresse

Visiteur

rubyfore Le 01-12-2020 à 14:10

Bonjour, je suis separée depuis 2012 avec un jugement en 2013 ( residence à mon domicile, et droit d'accueil les samedi semaines paires de 10h à 18h pour le père).
les enfants ne voient plus leur père( de son fait) depuis mi novembre 2019. il sont en rares contacts téléphoniques avec toujours des promesses de venues jamais honorées. et il ne paye plus la pension non plus depuis cette date.
je viens d'apprendre qu'il a quitté son domicile depuis debut ocotobre; il nie. j'ai envoyé donc in RAR qui m'est revenu bien entendu. j'ai fait une main courante auprès de la gendarmerie de mon secteur.
nous sommes séparés de plus de 100km.
je compte faire un courrier auprès du jaf.
ma peur aujourd'hui est qu'il vienne, sans m'en faire part, à la sortie du lycée et colège et embarque nos enfants je ne sais ou!
questions :
- puis je porter plainte auprès du procureur de la republique de sa ville pour non tranmission d'adresse au dela de 1 mois ( j'ai cru lire que c'était un délit)?
- puis je lui signaler par sms ( je n'ai plus que ça meme si il ne répond jamais à mes messages, ça laisse trop de traces vous comprenez) que ses Droits , aux vues de tous ces faits, sont suspendus, et ce, sans me lettre MOI dans l'illegalité ( il est tellement fourbe qu'il pourrait chercher à me coincer) ?
par avance merci pour votre aide

 


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    M002 Le 01-12-2020 à 14:23

      + 200 messages


    Oui, vous pouvez porter plainte pour le fait qu'il ne vous ait pas donné sa nouvelle adresse.

    Non, vous ne pouvez pas lui dire que ses droits sont suspendus. Seul un JAF peut prendre cette décision.

    Il a un simple droit de visite donc si il va chercher les enfants au lycée ou au collège, vous êtes en droit de porter plainte pour enlèvement.

    Si vous ne le faites pas, je vous conseille d'aller déposer une main courante à chaque droit de visite non utilisé par le père. 

    Vous pouvez également saisir le JAF pour suspendre son droit de visite et peut-être lui faire retirer son autorité parentale. 

    Membre

    rubyfore Le 01-12-2020 à 14:49

    alors en fait il a un droit d'accueil mais qui s'est transformé en droit de visite vu qu'il habitait trop loin pour les accueillir sur une journée.
    le souci est que mes enfants n'auront pas le reflexe , ou meme la pensée tout simplement , de me prevenir si il venait. donc concretement, je ne m'en rendrai compte que si je ne les vois pas rentrer a l'heure prévue....et ça serait deja trop tard!


    0
    + -
  • Membre

    M002 Le 01-12-2020 à 14:57

      + 200 messages


    Non, ça a toujours été un droit de visite. Un droit de visite ne veut pas seulement dire qu'il doit les voir chez vous mais qu'il n'a pas le droit de les prendre la nuit. 

    Quant à la sortie des écoles, même si un JAF lui retire son droit de visite et son autorité parentale, il pourrait aller chercher les enfants à la sortie du lycée et du collège. Vous avez des raisons de craindre un enlèvement ? Vous enfants ont une double nationalité ? Si il ne les a pas prit depuis un an, je ne vois pas pourquoi il viendrait les chercher du jour au lendemain.

    Après, vous pouvez discuter avec vos enfants et leur expliquer que si leur père vient les chercher, ils ne peuvent pas partir avec lui et qu'ils doivent soit vous appeler, soit appeler la police.
    Membre

    rubyfore Le 01-12-2020 à 15:07

    oui bien sur j'ai pris le temps de leur expliquer mais , comme beaucoup d'enfants manipulés, ils "preferent" un père defaillant que pas de père du tout. eux ont envie de le voir; il les balade depuis 1 an, ils sont donc dans l'attente et ne verraient pas "le mal". ma seule peur est qu'il "pete" un câble et s'en prenne aux enfants pour x raisons farfelues ( il est allé jusqu'à s'inventer un cancer pour attirer leur pitié -et angoisses pour le coups-).
    si je lui dis qu'il ne peut plus venir , deja, parcequ'il n'a pas donné son adresse ( alors qu'il est sensé le faire sous 1 mois et que c'est un délit), est ce que " ça passe" ?
    sinon, ça veut dire que si d'un coups d'un seul il decide de leur faire la "surprise", je ne peux pas l'empecher ?
    -1
    + -
  • Membre

    M002 Le 01-12-2020 à 15:20

      + 200 messages


    Le fait qu'il n'ait pas donné son adresse rien à voir avec son droit de visite donc vous ne pouvez pas lui interdire. Le mieux est de lancer une procédure auprès du JAF pour suspendre son droit de visite. Vous ne pouvez pas décider unilatéralement de lui retirer son droit de visite. Il n'est pas venu depuis un an donc arrêter de le contacter pour connaître son adresse. Aller porter plainte et consulter un avocat pour vous aider dans toutes ces procédures. 

    Et oui, si il vient un samedi de semaine paire, il peut prendre les enfants mais si il ne les ramène pas à 18h, vous pouvez porter plainte puisque vous avez un jugement qui indique ce mode de garde.
    Membre

    rubyfore Le 01-12-2020 à 15:32

    très bien . merci pour vos lumières. je continue mes démarches dans ce sens alors. prenez soin de vous
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page