Accueil » Droit de l'Immobilier et Construction » Droit de la Construction » Forum

Forum Droit de l'Immobilier et de la Construction

Forum Droit de la Construction

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Dégradations annexes à une viabilisation

Visiteur

BlastArt 2019-06-12 20:57:34

Bonjour,
Pour la viabilisation de notre terrain, la société AAE a stationné son poids lourd de 13 tonnes sur notre petit pont d'accès pour décharger sa benne, et ce hors notre présence et sans nous en informer. Il n'y a que 15 cm au dessus du faîte des 8 buses de diamètre 80 cm qui constituent le pont (9 cm de remblai et 7 cm de dalle béton non feraillée). 3 mois après, l'expertise amiable constate "une microfissure à peine visible" sur la première buse ; 2 ans plus tard un huissier constate une fissuration sur toute la buse et infiltration d'eau. Récemment l'expert judiciaire nommé ne mentionne jamais le stationnement du poids lourd, n'a pas vérifié l'état des autres buses, conclut qu'il n'est pas démontré une responsabilité de la société AAE et suite à nos derniers dires ajoute que nous étions "maître d'ouvrage", qu'à ce titre nous devions interdire l'accès à notre pont et rejette l'entière faute des dégradations du pont sur nous. La société AAE et l'expert reconnaissent l'écrasement de la dalle du pont par ripage de benne, et l'ouverture de la dalle, mais l'expert ne mentionne pas les infiltrations d'eau de pluie par cette ouverture qui fragilisent le remblai et aggravent fissurations des buses lors des périodes de gel.
S'agissant de la viabilisation, la société AAE n'a pas respecté notre exigence d'un fonds de sable sous le tuyau des eaux usées car nous sommes en terrain marécageux, et n'a pas respecté notre demande de "réducteur" pour relier le tuyau plastique des eaux usées au tuyau en fonte qui traverse le ruisseau (regard ou autre). De plus, de l'eau stationne dans le regard posé à mi-chemin dans notre terrain.
La société refuse de nous communiquer le nom de l'assureur de son poids lourd. Nous pensons que le patron de la société est responsable de l'utilisation de son poids lourd, d'autant que l'expert judiciaire ignore le poids lourd dans son rapport en écartant tout lien avec les dégradations du pont.
L'effondrement du pont entrainerait l'inondation du lotissement et de la départementale (le ruisseau reçoit les eaux de pluie du lotissement, les eaux de deux sources, et par temps très orageux, les débordements du Ruisseau du Mauvais Temps. Nous ne voulons pas assumer cette responsabilité estimant que la société AAE est responsable d'avoir stationné hors notre présence et sans nous en avoir informés.
Nous faisons faire une visite par caméra de la conduite des eaux usées et de l'état des buses du pont, et nous envisageons de faire faire une étude de la portance de notre pont et de l'évolution des fissurations des buses.
Nous ne comprenons pas que les fautes de la société AAE soient rejetées sur nous.
Merci de votre avis

Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés