Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Droit des Enfants » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Cas pratique à me corrigé

Visiteur

Colombo1 2020-04-21 17:07:50

Bonjour,

 je suis actuellement étudiant en droit, J'ai vue vos vidéos sur YouTube et j'ai suivis votre méthode pour mon cas pratique. Je voudrais que vous me corriger mon cas pratique : 

"Madame de Montespan, dans  une situation particulièrement delicate, a décidé de venir vous demande
conseil. Elle s’est mariée, il y a maintenant six ans, avec son amour d’enfance, Monsieur de Pompadour. Si le début de leur mariage était idyllique, il n’en est plus rien désormais. Monsieur Madame De Montespan dans une situation particulièrement délicate, a décidé de venir vous de Pompadour, passionné par les courses automobiles, a dépensé toutes les économies du couple dans l’acquisition de voiture de collection hors  prix. Aujourd’hui, les époux ne parviennent plus à joindre les deux  bouts. Le salaire de secrétaire médical de Madame De Montespan ne suffit plus et Monsieur de Pompadour, lassé de cette activité, a récemment quitté son emploi de barman et s’est mis à boire à la maison.

Afin de payer la cantine et les cours de tennis des enfants, Madame De Montespan a été obligée de contracter un petit emprunt auprès de sa banque. La seule solution dont elle dispose est de vendre l’appartement. Cependant Monsieur de Pompadour ne veut pas en entendre parler. La banque harcèle Madame De Montespan, ce qu’elle ne trouve pas normal. Après tout, son mari est aussi concerné qu’elle !

Un soir de juin dernier,  la relation a tourné au drame. Madame De Montespan à découvert que son mari avait deux emprunts d’un montant  de 10.000 euros chacun, sans lui dire, auprès d’un organisme peu scrupuleux L’épouse lui a donc demandé des explications, ce qui a mis Monsieur de Pompadour dans une colère noire. Il a frappé violemment Madame De Montespan, pour la deuxième fois depuis leur union, laquelle a décidé de quitté leur maison et de se réfugier chez son oncle qui a accepté de l'héberger.

Qu'en pensez vous?"

voilà ce que j'ai fait 



Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Visiteur

    Colombo1 Le 21-04-2020 à 17:08

      visiteur


    Voilà ce que j'ai fait
    1 rappel des faits : 

    Madame de Montespan est maiée à Mr de Ponpadoor et Mr à utilisé à utilisé tout leur économie pour s'acheter une voiture, ce qui a conduit les époux en situation de crise. Mr de Ponpadoor qui a quitter son emplois s'est mis
     à boire fortment
    Madame de Montespan à du faire un emprunte pour pouvoir subvenir a ces 
     besoin mas par la suite elle souhaite ventre l'appartement, ce que Mr de Monteqpan refuse. Madame de Montespan à sus que sont marie avait fait un prêt de 10000 euros sans lui avoir parlé. Lorsque Madame de Montespan  demande des explication, Mr de ponpadour le gifle pour la 2e fois

    2 Comment protéger Madame de Montespan ? 

    3 d’après l'article ( je ne sais pas quel article je doit mettre ) 

    En l’espèce...

    4) donc 

    5 la solution 

    je suis bloquer à partir du 3) le la majeur 

    Qu'en pensez vous ?
    Membre

    Tisuisse Le 22-04-2020 à 07:44

    Mr => abréviation anglosaxonne signifiant Mister.*
    Monsieur, en français, s'abrège en M. c'est tout
    (Nf ou Normes françaises, 7050).

    Simple information de ma part et qui n'est pas un repoproche.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page