Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Droit des Enfants » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Enfant de 9 ans qui demande à s'exprimer

Visiteur

Lilou121310 2020-04-11 04:59:14

Bonjour,

Nous sommes séparés depuis plus de 8 ans avec mon ex conjoints et je m'occupe de notre fils depuis. Notre relation à très longtemps était conflictuelle. Pour des raisons professionnelles, avec mon fils nous avons déménagé il y a 3 ans ce qui a permis d'atténuer les choses. Seulement mon ex à refait sa vie Et ils ont une fille en fin d'année dernière. Chez eux c est deux chambres dans l appartement. Du coup mon fils s 'est vu "virer" de sa chambre à l'arrivée de la deuxième... et depuis dort sur un matelas dans le salon quand il s'y rend. Si au début mon ex me disait que c était provisoire, il semblerait que ce soit un provisoire du goût de la pension alimentaire pour lequel je me bas depuis notre séparation... alors mon fils me demande quand il aura le droit de ne plus aller chez son père ! C est malheureux. Je sais qu'il l aime mais je m'aperçois bien qu'il y va pas obligation et non par plaisir. Je l'ai toujours beaucoup force à s'y rendre, à lui téléphoner mais je me doute qu un jour je pourrais plus le faire et je commence à ne plus me rendre responsable. Bref je ne suis pas sur qu'à 9 ans on soit assez mature pour prendre une telle décision mais je pense qu'il l'est assez pour s'exprimer et dire tout ce qui le dérange devant un juge. Et ma question c'est de savoir si c'est possible ? Surtout vu les délais il en aura bien 10 d'ici la ....
Merci d'avance
Respectueusement 

Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Tisuisse Le 11-04-2020 à 06:58

      + 1000 messages


    1ère observation : votre ex n'est pas votre conjooint sauf si vous étiez mariés or, à aucun moment vous parlez de "mari" et de "divorce". J'en conclue que votre ex était votre compagnon, le mot "conjoint" est un terme juridiqie qui s'applique aux couples mariés, et à eux seuls, sont qui sont joint par un contrat : le mariage.

    2e observation : doit de garde et d'hébergement du papa, a-t'il été fixé par un jugement ? Si oui, pour modifier ce droit, il faut un autre jugement qui viendra annuler le 1ere jugement et votre fils ne peut pas choisir de modifier les Droits de son papa même s'om recontre des difficultés dans cette maison. Si non, le papa peut prendre son fils quand il veut, pour la durée qu'il veut voire ne pas vous ramener votre fils à la date prévue par vous deux, rien ne l'y contraint.

    3e observation : difficultés à recouvrer la pension alimentaire. Si cette PA a été fixée par un jugement, c'est simple à résoudre. LR/AR au papa à chaque paiement non effectué à temps. Au bout de 2 mois, confier ce retard à un huissier de justice, votre jugement en mains, et lui demander de procéder par une saisie-arrêt directe sur les salaires du papa. Rasurez-vous, ce dernier reviendra rapidement à une meilleure régularité car les frais suplémentaires d'huissierr lui seront imputés ce qui augmenterait ses pélèvements.

    En attendant, et pour répondre à votre question très précise, rien ne vous empêche de faire une requête auprès du JAF pour demander une modification des droits du papa, d'y joindre une lettre manuscrite de votre fils, lettre dans laquelle il expossera ses motifs mais rien ne dit que le JAF accèdera à ses désirs. Vous pourrez demander à ce que le papa puisse voir son fils hors son domicile actuel, durant 1 journée par mois par exemple afin que les liens papa <=> fiston ne soient pas rompus, mais rien n'oblige le papa à prévoir une chambre de +, rien que pour son fils, surtout si ce fils ne vient qu'un week-end sur 2. Que votre fils dorme dans le salon n'est pas rédhibitoire. A lui d'en prendre aussi son parti. Ce n'est que lorsqu'il aura 18 ans qu'il pourra choisir, avant, il s'en tiendra aux décisions des jugements.

    Voyez votre avocat qui vous en dira plus.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés