Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Droit des Enfants » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Forum Droit des Enfants

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


visite des travailleurs sociaux.

Visiteur

Le 14-03-2018 à 11:23

Bonjour,

 nous avons des souci avec notre cadette de 13ans en phase d'opposition. Gros problème scolaire, donc on a lécole a la maison cette année avec que ça devienne irrécuppérable. Elle n'a fait grand chose non plus, et va reprendre en septembre dans un autre établissement. En attendant nous avons eu le contrôle de l'académie, c'est normale, RDV au collège. La gamine a été odieuse, refus de répondre au teste, toujours dans la confrontation. 
donc ils m'ont parler de faire un rapport la protection de l'enfance, chose que je prends très très mal, elle n'est pas mal traitée, loin de là, a un suivie psy, on en a vu plusieurs même. 
Je refuse d'avoir un éducateur à la maison, ( eux pense que je ne veux pas d'aide ) et c'est juste qu'on vie en décallé avec du travail de nuit et donc la journée c'est mon mari dort. Elle est reconnue a haut potetiel et arive a manipuler son monde très bien. 

puis je refusée les travailleurs sociaux chez moi, au profit de rencontre exterieurs ? 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 14-03-2018 à 11:59

      + 1000 messages


    Bonjour.
    Vous n'allez pas avoir un "éducateur à la maison" !
    Et personne ne dit que vous maltraitez votre enfant.
    Au contraire, vous allez être aidée.
    Parce que à ne pas vouloir d'aide et refuser tout, vous attendez et espérez quoi, qu'un gros pépin arrive ?
    Membre

    Le 14-03-2018 à 17:00

    de l'aide on en cherche, en vain c'est vrais. 
    elle a un psy, on en même vu d'autres, on a éplucher plein de documents sur ses enfants. 
    C'est pas qu'on ne veux pas d'aide, mais plus un sentiment que suoisue l'on fasse on a tord. on a mis en place des nouvelles régles de vie à la maison, depuis deux jours, tant on a été dégouter de sa prestation, ça a l'air de fonctionné. J'espère qu'elle a comprit qu'elle avait pousser le bouchon trop loin. 
    Mais on reste sur l'idée de ne pas recevoir d'éducateur à la maison. 
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 14-03-2018 à 17:41

      + 1000 messages


    Refuser de recevoir un éducateur c'est aller au devant d'ennuis...
    Déjà, un éducateur ne vient pas de lui même: c'est le Juge des enfants qui le décide.
    Membre

    Le 14-03-2018 à 18:16

    Ok, donc faut de éléments avant de statuer ça. 

    Membre

    Le 15-03-2018 à 07:00

    Si votre fille est dans l'opposition systématique contre vous, contre ses professeurs, contre toute forme d'autorité ? ne serait-elle pas le reflet de votre propre attitude qui êtes aussi contre la décision d'un juge pour enfant ? Il y aurait donc des similitudes entre votre fille et vous, non ? c'est une simple question et non une critique.

    Les éléments ? le juge les a déjà eu en mains pour prendre cette décision, et puis l'éducateur ne sera pas chez vous 7 jours sur 7 et toute la journée, il vient ponctuellement pour mettre en place certaines choses, expliquer comment ça se passe et assurer le suivi. Qui sait si votre fille ne s'entendra pas super bien avec cet éducateur ? Quelque fois on a d'agréables surprises. Donc, inutile de paniquer.

    Bon courage. 
    Membre

    Le 17-03-2018 à 13:21

    Si l'éducateur est envoyé par le conseil départemantal, vous pouvez effectivement le refuser, mais ce n'est probablement pas dans votre intérêt, car un tiers pourrait vous faire du bien.

    Si vous refusez une aide éducative administrative, les services sociaux ont assez d'éléments pour saisir le parquet et signaler la situation devotre fille (déscolarisée, opposition, mal-être, parents épuisés et découragés).

    Dans ce cas, direction Juge des enfants et mesure d'investigation éducative imposée, donc évaluation de la situation pendant 6 mois d'une équipe pluridisciplinaire (éduc , ass, psycho). Il peut en sortir du bon et ils ne seront pas tte la journée chez vous. Ils pourront vous donner des rdv à l'extérieur.


    Et la fratrie, comment vit-ellecette épreuve, si votre fille a des frères ou soeurs?

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    Le 18-03-2018 à 20:59

      < 10 messages


    si on prends si mal un intervenant a notre domicile, c'est que pour nous ça veux dire qu'on la maltraite. 
    il y a des enfants scolarisé qui ont bien plus besoin d'aide.

    le service sociale d ela mairie est déjà venue comme le procédure de scolarisation a domicile le prévois. 

    j'ai trouvée un autre psy aussi, on fait ce qu'il faut. 


    Membre

    Le 19-03-2018 à 05:45

    Personne ne dit que vous maltraitez votre fille, le problème n'est pas là, seulement vous semblez ne pas vous en sortir malgré tous vos efforts et ces efforts ne sont pas de la maltraitance, bien au contraire. Il y a des personne qui font beaucoup d'efforts, ub très gros travail mais ce travail n'est pas productif parce que ce n'est pas celui qui est souhaité. Ne vous inquiétez pas, l'équipe éducative n'est pas là pour vous démolir mais plutôt pour vous aider, tant vous, parents, que votre fille. Prenez ça comme une aide, un soutien, et non comme un examen, un espionnage, et vous verrez que vous recevrez leurs conseils d'une autre façon, une façon positive, constructive et non une façon négative, destructrice.

    Bon courage et bonne chance. 
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 19-03-2018 à 08:37

      + 1000 messages


    Je crois que vous n'avez rien compris du rôle du Juge des enfants et de celui des éducateurs.
    Malgré son nom, le Juge ne va pas "juger" votre enfant mais vous recevoir ensemble, écouter chacun et voir s'il y a lieu de mettre en route une "assistance éducative".
    Aucun devoir ni responsabilité de parents ne vous sera enlevé.
    Manifestement vous n'écoutez pas ce que l'on vous dit et vous inventez ce qui n'existe pas, comme le fait que vous maltraiteriez votre enfant.
    Il serait temps de vous remettre un peu en cause sur votre vision de la situation...
    En plus, les éducateurs sont débordés, alors si vous pensez qu'ils vont squatter votre maison vous vous trompez encore.
    Si un éducateur voit votre fille une fois par mois ce sera déjà bien.

    Visiteur

    Le 20-05-2022 à 04:26

    Bonjour , 

    Je comprend parfaitement cette maman je suis en plein dedans. Cesr très dur à entendre qu'on puisse avoir quelqu'un a la maison, parce qu'au final ça nous pousse à nous remettre en question. 
    ?tre parents ses un rôle tellement difficile et ça peut être difficile de s'entendre dire par des inconnu qu'on a mal fait, ou qu'on est dépassé est qu'on a besoin d'aide extérieur .. Suis en plein dedans, personnellement j'ai dit ce que j'avais à dire ; Et ça à étais mal interprété. J'ai pas dis non; J'ai dit ne pas le souhaiter après aller s'y, si ça me permet d'être tranquille.
    Parfois, il vont trop loin, est en temps que parents si je les écoute on a droit juste de fermé ça geule. Verdict ! Apres ses le bien être de l'enfant. Une fois par moi c pas la mort. Au bout du compte ça rassure tout le monde est ça permet de garder nos enfants !!!!!
    Membre

    Le 30-05-2022 à 18:24

    Bonjour, je viens vous répondre après tant d'années car beaucoup d'éléments nouveau.
    Le juge nous a donné un "non-lieu."
    J'avais un dossier avec plusieurs preuves de harcèlement scolaire
    J'ai expliqué l'attitude inadaptée de l'inspecteur, la salle qui sentait le fauve... C'était avant le covid...
    J'ai trouvé un éducateur privé, suivi 15 mois, sans résultat réel. Chaque séance était source de conflit.
    Mais surtout, il y a peu enfin une vraie écoute du médecin scolaire et orientation vers un professionnel compétent pour bilan d'autisme... Chose que je dis depuis des années au psychologue scolaire qui la suivait qui n'a jamais voulu emmètre le doute, ainsi que la dysphasie. Elle avait pourtant fait un test, mais son refus d'écriture a été vu comme un caprice.
    Pourtant, la psy sait bien qu'on est une famille de DYS. 
    L'ayant eu une année en cours à domicile, c'est là que je l'ai vu. 
    Ma fille est reconnue handicapée à plus de 80% !! ? 18 ans, elle est incapable de choisi que manger, quand se laver, ect.... Pourtant un QI assez élevé. 

    Ce qu'il faut retenir, c'est qu'on a le droit de refuser les visites à notre domicile (sauf certains cas bien précis) ils nous disent que ça fait partie de la procédure, mais faut notre accord, pareil, ils faut notre accord pour contacter l'établissement scolaire. 
    Que les services dit " aide aux enfants " ont encore bien des choses à apprendre. 
    Que la parole d'un inspecteur misogyne n'est pas d'or. (loin d'être pédagogue en prime) Et que les psys scolaires ont des progrès à faire !!!
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page