Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de l'Immobilier et Construction » Propriété immobilière » Forum

Forum Droit de l'Immobilier et de la Construction

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Projet immobilier familial

Visiteur

Anonji2 2020-06-01 13:52:58

Bonjour,

Mesdames messieurs,

Merci tout d’abord pour l’existence de votre forum, j’aimerais avoir votre avis sur un plan immobilier que nous souhaiterions moi et mes parents, mettre en place l’année prochaine.

 

Avant toute chose, je suis fils unique, nous avons des liens très forts avec mes deux parents et nous avons une confiance unique entre nous trois. Nous sommes d’un naturel très prévoyant dans le sens où nous parlons librement de projets d’avenir et des choses qui arriveront tôt ou tard dans la vie tel que la maladie ou les décès.

 

Nous vivons en banlieue parisienne, j’ai 23 ans, je suis fils unique et je suis tout jeune fonctionnaire. Je touche environ 2000 euros par mois et du coup je suis toujours logé chez mes parents à titre gratuit en échange de participer à quelques frais de maison.

 

Mes parents sont à la retraite ils ont 65 et 68 ans et touchent 2400 euros par mois à eux deux et son propriétaires d’un F4 (3 chambres, 2 salles de bain, 1 salon, cuisine) d’une valeur estimée à 210.000 euros environ mais qui prendra de la valeur dans les dix prochaines années avec l’arrivée du Grand Paris.

 

J’ai pour objectif l’année prochaine d’acheter une maison ou un appartement dans la région parisienne pour commencer à prendre mon indépendance et devenir propriétaire, c’est un objectif personnel que je sais atteignable : si j’emménage en seine et marne je peux demander un prêt d’environ 160.000 euros sur 25 ans et trouver mon bonheur.

 

Néanmoins mes parents qui en ont marre de la région parisienne et qui souhaitent terminer leurs jours en province m’ont proposé un autre système : vivre dans leur appartement et le réaménager comme je le souhaite et en échange que j’achète une maison en province avec ce fameux prêt qui m’aurait servi pour mes projets persos.

Ils continueraient à payer les impôts fonciers et les frais de copropriété (qui sont assez élevés = 220 euros par mois). Pour ma part, je paierai juste l’impôt foncier de cette maison en province en plus du crédit.

C’est le plan le plus intéressant en termes de frais à engager chaque mois.

Et au final, étant le seul héritier de ma lignée, mon investissement sera toujours intéressant.

 

Le seul souci c’est qu’un de point de vue purement social l’appartement ne serait pas à mon nom et seule une maison où je n’habite pas serait à mon nom, donc après réflexion nous souhaiterions que « chacun soit tout de même chez soi. »

Mais à condition que ce soit viable économiquement et fiscalement parlant.

 

VOICI enfin mes questions, merci à tous ceux qui ont lu jusqu’ici 

 

Mes parents seraient alors dans une démarche de me léguer immédiatement leur appartement sans passer par une vente (vente qui leur ferait perdre de l’argent avec les frais notariés), est-ce possible ? Quels frais cela engendrerait tout de même ? Est-ce que c’est plus intéressant qu’une vente ?

 

Concernant la maison en province est-il possible de la financer avec un crédit que je paye à mon nom mais de mettre la maison immédiatement à leur nom à l’achat sans frais supplémentaires ?

Comment se passe les frais de successions ensuite à leur décès sachant qu’ils m’ont déjà légué leur appartement ?

 

Dans le cadre où ces deux solutions seraient possibles, bien entendu je paierai les frais incombant à l’appartement (syndic et impôt foncier) et mes parents paieraient les frais de la maison en province, tout rentre dans l’ordre du « chacun chez soi ».

Mais bien entendu en termes de frais à engager chaque mois c’est moins intéressant que le plan initial, ce privilège de propriété a un coût.

La dernière solution (et c’est là où est la confiance de mes parents) serait de prendre la propriété de l’appartement, d’acheter une maison aussi à mon nom et de les loger à titre gratuit (sous réserve d’un arrangement entre nous pour l’impôt foncier et les frais auxiliaires comme l’eau et l’électricité).

Serait-elle aussi possible légalement parlant et fiscalement parlant ? Le fait d’avoir une résidence secondaire ne me plomberait-il pas au niveau de l’impôt ?

Mais est-ce le plus arrangeant en termes de succession ?

Mesdames messieurs,

Merci pour ceux qui me liront, on ne se connaît pas du tout mais sait-on jamais si l’un d’entre vous connaît certaines réponses à mes questions je lui en serais reconnaissant.

 

Excellente journée, soyez prudents.

 


Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Tisuisse Le 03-06-2020 à 08:50

      + 1000 messages


    Votre notaire sera à même de vous conseiller et de trouver une solution acceptable par tous.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés