Accueil » Droit de l'Immobilier et Construction » Bail habitation » Forum

Forum Droit de l'Immobilier et de la Construction

Forum Bail habitation

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Locataire envolé ( bail oral )

Visiteur

Le 02-03-2021 à 15:01

Bonjour,

J'en viens à vous aujourd'hui dans l'espoir que vous puissiez m'éclairer dans les démarches à entreprendre.

Je suis propriétaire d'une résidence que je loue à des personnes qui se mettent en colocation dedans, 4 personnes. Tout s'est toujours fait à l'amiable depuis 10 ans, ce sont les colocataires qui géraient les départs et arrives des nouveaux arrivants, et chacun payait sa part en arrivant et cela faisait office de bail oral.

Quand un colocataire voulait un bail écrit, on lui faisait mais c'était rare. La dernière fois que ça a été fait, c'était il y a 3 ans et nous l'avions fait pour les 4 colocataires présents à ce moment, à ce jour, il n'en reste plus qu'un sur le bail. Les 3 autres n'ont pas de bail écrit.

Malheureusement, je viens d'apprendre hier que 2 des colocataires sans bail écrit sont partis avec leur affaire sans prévenir et sans donner de préavis.

Ils n'avaient rien à leur nom dans la résidence, la seule chose que j'ai c'est les quelques versements mensuels qu'ils m'ont fait durant leur séjour, ils ont toujours payé leur loyer de manière respectueuse.

J'ai tenté de les contacter pour avoir des explications mais pas de réponse.

Quelle procédure puis-je engager contre ces personnes ? Je ne sais pas du tout ou elles sont parties et à part ces versements mensuels, ils n'avaient rien à leurs noms.

Est-ce que j'ai la possibilité de poursuivre cette personne juste avec son nom? Je connais aussi leur lieu de travail

 

J'ai une assurance loyer impayé mais j'aimerais éviter d'y avoir recours, qu'est-ce que je peux faire pour remédier à cela ? Ai-je des moyens de les avoir ou est-ce que c'est fini et je dois trouver de nouveaux locataires au plus vite ?

Ma femme s'occupaient de l'administratif , moi je n’y connais pas grand-chose et j'aurais besoin de vous pour mieux comprendre mes Droits et recours dans ce genre de situation.

 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 03-03-2021 à 12:53

      + 100 messages


    Bonjour,

    Je suis vraiment désolé du jugement que je vais émetre mais la situation a été géré de manière beaucoup trop juste pour pouvoir espérer quoi que ce soit. 

    En récapitulatif, vous louez sans aucune preuve (bail), sans prendre de garanties (informations obligatoires sur les locataires), sans faire d'états des lieux et sans prevenir votre assureur. Il va etre très compliqué de prouver quoi que ce soit. il vous sera même  reproché par un juge votre laxisme dans la location de votre bien.

    Quoi qu'il arrive, votre assurance loyers impayés n'interviendra pas pour la simple raison que vous n'avez aucun écrit. De plus, lorsque l'on souscrit ce type d'assurance, il est obligatoire de leur envoyer le dossier des locataires (leus documents obligatoires) pour qu'ils déterminent si leurs revenus rentre dans leur grille d'acceptation. Ceci fait parti des obligations de l'assuré. Sachant que ceci n'a pas été fait, cela revient a payer une assurance dans le vent. 

    Je vous invite donc a etre plus diligent à l'avenir pour garantir vos locations. Estimez vous heureux de n'avoir jamais eu de problèmes de paiement du loyer.
    Si vous n'y connaisez rien, vous pouvez délégué à un professionnel la location de votre bien.

    Encore une fois je m'excuse pour ce jugement mais malheureusement en droit il existe des règles spécifiques. 

    Bonne journée et bon courage.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page