Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Droit du Patient » Forum

Forum Droit de la Santé

Forum Droit du Patient

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Fausse bonne nouvelle, elle a ruiner ma vie.

Visiteur

Le 20-09-2021 à 22:28

Bonjour,

J'ai un cancer depuis mai 2021.
en septembre 2021, après plusieurs mois de traitement , mon oncologue qui me suis depuis le début m'annonce que suis en rémission, que j'aurais encore quelques semaines de traitement léger pour finir le protocole mais que pour fin octobre ce sera terminée et que je pourrais progressivement reprendre une vie normale.
puis , 4 jours après , elle m'a téléphoner pour me dire qu'il lui manquait une donner quand nous nous sommes vue, et que finalement on partait sur une chimiothérapie de rattrapage , assez lourde , et que je serais probablement débarrassé de tout cela pour le nouvel an si tout va bien. 
Je n'y connais rien en médecine mais annoncer la rémission alors qu'il manque une donnée n'est pas correcte. Depuis j'ai demander le service psy en parallèle, car c'était déjà très dure avant , mais cette fausse bonne nouvelle m'a anneanti. 
j'aimerais savoir si je pouvais agir d'un point de vue juridique face à cette doctoresse ? 
Bien cordialement 
 Maria


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 21-09-2021 à 10:35

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous savez bien sûr que lorsqu'un médecin considère qu'il y a rémission cela signifie qu'un ensemble de signes de la maladie ont diminué (rémission partielle) ou qu'ils ont disparu (rémission complète).

    Il y a pour en juger de nombreux critères, impliquant notamment de l'imagerie médicale (IRM...), de l'analyse biologique de marqueurs tumoraux, de prélèvements etc. Cela peut nécessiter ce que l'on appelle une double lecture avec un premier examinateur puis un contrôle. Il peut arriver que le laboratoire d'analyse rappelle le médecin après avoir effectué un contrôle ou une analyse supplémentaire, il y a aussi des résultats qui arrivent retardés.

    Sans entrer dans des détails complexes il arrive que le médecin puisse penser disposer de tous les résultats, sans savoir qu'au laboratoire d'analyse une machine-automate avait été en panne, d'où un complément d'analyse qui n'arrive qu'après coup.

    D'autre part la décision thérapeutique qui en résulte passe souvent par des réunions dites RCP (réunions de concertation pluridisciplinaire) qui peuvent se tenir en visioconférence, où interviennent selon les cas un spécialiste (ex : du sein, du poumon etc), un oncologue, radiothérapeute, chirurgien. Il arrive qu'untel ou tel apporte un avis venant modifier l'orientation première.

    Si bien qu'au cours du déroulement d'un protocole de chimiothérapie qui comporte des séquences, il n'est pas anormal dans ce processus de décision qu'apparaisse une nouvelle donnée à prendre en compte et/ou un avis complémentaire entre médecins, faisant que l'on va alors décider préférable de faire par exemple un cycle de plus de traitement, ou de modifier les médicaments, d'adapter les associations, les doses.

    Alors juridiquement..? Votre médecin a une obligation de moyens, son devoir est de vous proposer, dans l'état des connaissances de la médecine, ce qui vous donne les meilleures chances thérapeutiques. Réfléchissez que c'est vraisemblablement ce qu'elle a fait en vous rappelant pour un complément de traitement.

    cordialement
    zen maritime
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page