Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Droit du Patient » Forum

Forum Droit de la Santé

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Information concernant un médecin du travail agressif

Visiteur

curses1809 2018-10-25 10:26:53

Bonjour,
J'ai eu en date du 24 octobre une visite de pré reprise avec  la médecine du travail, le problème qui se pose à moi est le suivant:
J'ai demandé cette visite car je suis en arrêt maladie depuis plus de 6 mois pour dépression lié aux violences morales subies au travail, le médecin du travail qui m'a reçu, s'est fichue de moi lors de la lecture du compte rendu médical de mon médecin traitant, de plus il s'en ai pris a moi et a été agressif tout au long de l'entretien, m'a balancé 'au sens propre du terme) son feuillet avec les articles de lois concernant le travail devant le visage. Il a accusé ma psy spécialisé dans les troubles psychiques lié au travail d'avoir écrit un compte rendu de mon état de santé illégale, alors que celui ci a été établit en lien avec le médecin conseil de la CPAM. Il m'a également fait sous entendre que j'avais berné la médecin conseil que j'avais rencontré, et m'a indiqué l'avoir rencontré la semaine précédente. Enfin bref pour résumé en quelques mots, il a été agressif,insistant et menaçant tout le long, il a fallu que je le remette à ça place alors que je ne faisais que pleurer, lui demandant de me parlé sur un autre ton. Il a également refusé de faire un courrier indiquant les raisons de ma visite dans un premier temps, j'ai dû insisté pour l'obtenir.
Ca fait 10 ans que chaque visite médical du travail je le vois lui, mais j'ai systématiquement un problème avec soit il se comporte mal et agressif, soit il me demande de me mettre complètement nue, ce que je refuse à chaque fois et a entrainé des avis d'atitudes sans oscultations. Je cherche donc à savoir comment et à qui je peux faire parvenir un courrier de dénonciation de son comportement déplacé et agressif, car il m'enfonce au final encore un peu plus dans ma dépression. Et je souhaiterai savoir si je peux être assisté de mon conjoint lors de la visite de reprise à venir car il est hors de question que je me retrouve une fois de plus seule face à lui sans témoin de ses agissements.
Je vous remercie par avance pour vos réponses.
Bonne journée à vous

Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 27-10-2018 à 07:21

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Il existe malheureusement des médecins indignes de leur profession et qui semblent ignorer le Code de déontologie médicale qu'ils sont tenus de respecter, un médecin du travail pareillement que tout médecin inscrit à l'Ordre des médecins.

    C'est auprès de cette instance, l'Ordre des médecins, que vous pourriez porter plainte. Avec la difficulté de n'avoir aucune preuve à l'encontre du médecin du travail dont vous voulez signaler l'attitude anormale.

    De plus cette attitude s'apparentant à du harcèlement moral (humiliations qui se répètent à chacune de vos visites) il est souvent impossible d'en faire état de façon factuelle en l'absence de témoins.

    Et, compte tenu de ce que vous dites avoir subi par ailleurs de violences morales au cours de votre travail, je craindrais que l'on ne retourne contre vous une notion de victimisme. C'est-à-dire que l'employeur tout comme le médecin du travail n'allèguent une propension que vous auriez à la victimisation.

    Une chose pourrait être de rechercher s'il y aurait lieu d'une action collective ? Il serait en effet imaginable, s'il s'agit de perversité mentale, que l'attitude de ce personnage ne vous concerne pas que vous. Il est probable qu'il fasse abus de position autoritaire vis-à-vis d'autres salarié(e)s en situation de faiblesse. En général cela se sait en en parlant entre collègues, voire lors d'échanges interentreprises. En avez-vous parlé à un représentant du personnel, à une section syndicale..?

    Quant à être assistée de votre conjoint lors de la visite de reprise... ce que vous pouvez faire, avant cette visite, est de procéder par écrit à la désignation officielle de votre conjoint au titre de "personne de confiance", cela peut se justifier par votre état dépressif, et cela habilite votre conjoint à vous accompagner (art.1111-6 du Code de santé publique).

    Dans le principe cette possibilité d'assistance est conçue pour des situations de prise en charge médicale où une relation médecin-patient nécessite, pour qu'une décision thérapeutique soit prise, que les choses puissent être abordées et discutées avec un tiers (personne de confiance).

    Ce n'est pas le cas de la relation médecin du travail-salarié. Mais en vous présentant avec votre conjoint, désigné personne de confiance au titre de l'art.111-6 du CSP, même si le médecin du travail refuse à votre conjoint d'assister à la visite de reprise il le saura présent dans la salle d'attente et cela devrait suffire à le tempérer.

    cordialement
    zen maritime
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés