Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Droit du Patient » Forum

Forum Droit de la Santé

Forum Droit du Patient

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Lettre d'adresage du médecin comportant des informations erronées

Visiteur

Le 11-05-2022 à 18:35

Bonjour,

Avec comme antécédents une hernie discale, détectée par scanner et IRM en 2014 et 2019 j’ai plusieurs fois été sujette à des douleurs sciatiques.

J’ai vu mon médecin le 28 mars pour lui signaler des douleurs intenses et invalidantes.

Elle m’a prescrit le traitement classique (anti inflammatoire et antalgiques) et elle renouvelle chaque semaine mon arrêt de travail.

Durant quatre jours, j'ai pris par erreur l’anti-inflammatoire uniquement le matin. (en oubliant le soir)

Suite à un nouveau rdv le 1eravril) j’ai rectifié le tir et je suis désormais scrupuleusement les prescriptions du médecin.

Mon état ne s’améliorant pas, mon médecin décide le 4 mai, soit après plus d’un mois, de me faire passer des examens (scanner et IRM) prévus en fin de mai.

Mais voila, entre temps, quelque chose semble s’être détérioré dans notre relation.

Petites phrases culpabilisantes, propositions sous la forme :

« Je ne vous propose pas de rhumatologue, je pense que ça ne vous intéresse pas » « je ne vous propose pas de kiné »...

« Difficile de vous soigner si vous ne prenez pas votre traitement »

Elle a finalement a rédigé une lettre me permettant de consulter un(e) rhumatologue. En la lisant chez moi, je découvre qu’elle a écrit ceci : « ...Attention : suis sont traitement de façon plus ou moins aléatoire »

C’est totalement faux. Mes douleurs ne me permettent pas de sauter mes prises. Ce serait absurde. D’autant que j’ai réclamé des renouvellements d’ordonnance, et je récupères toujours mes médicaments.

Je souhaite absolument éviter les infiltrations et la chirurgie, d’où l’importance de bien me soigner.

Dans un contexte tendu où les rhumatologues ne prennent de nouveaux patients que sur dossier, je pense que cette lettre est préjudiciable. Mon cas risque de ne pas être pris au sérieux. Et beaucoup de temps a déjà été perdu.

Voici donc le dilemme : soit je remets à un(e) spécialiste une lettre qui contient des informations fausses, disqualifiantes, même dégradantes ; soit je ne peux pas consulter.

Pourriez-vous me conseiller ?

Bien cordialement,

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 12-05-2022 à 11:08

      + 1000 messages


    Bonjour,
    C'est vraiment à vous de voir. Si vous n'avez plus confiance dans votre médecin traitant, il faut essayer d'en changer (pas toujours facile selon la région, je sais). Vous avez le droit de partir avec votre dossier médical sous le bras.
    Vous pouvez aussi aborder frontalement le problème avec le médecin.
    A noter que vous pouvez consulter un rhumatologue sans être envoyé par votre médecin, c'est juste que le remboursement est moindre. Dans ma région, certains rhumatologues prennent des nouveaux patients même sans lettre d'adressage moyennant quelques mois d'attente (un peu long quand on a mal).
    A noter que strictement parlant, l'affirmation de votre médecin n'est pas infondée, même si c'est très douteux sur le plan déontologique. Vous pourriez faire un signalement à l'Ordre des médecins, mais il faut un plan B sous le coude, car votre relation va vraiment en prendre un sacré coup.
    Si la situation est urgente, et que vous ne trouvez pas d'autre médecin, vous pouvez toujours tenter le rhumatologue en joignant à la lettre d'adressage un courrier expliquant la situation : vous avez oublié quatre jours de suite une partie du traitement, mais rien de plus.
    Visiteur

    Le 12-05-2022 à 11:44

    Bonjour,
    Je vous remercie de votre réponse. Les conseils que vous m'avez donnés m'aident à y voir plus clair. Je vais les suivre.
    Merci encore
    Bonne journée
    +1
    + -
  • Moderateur

    Le 12-05-2022 à 11:58

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Vous dites avoir lu ce courrier, c'est donc qu'il vous a été remis non cacheté.

    Vous pouvez donc parfaitement expliquer au rhumato que non, vous ne prenez pas vos traitements aléatoirement mais qu'il y a juste eu une erreur au début.

    Et vous pouvez aussi poser la question à votre médecin sur la raison qui l'a poussé à écrire cette inexactitude.

    Cdt.
    Visiteur

    Le 15-05-2022 à 10:09

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 15-05-2022 à 12:26

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Je me permets une hypothèse, vous ne m'en voudrez pas, lorsque vous écrivez que "Je souhaite absolument éviter les infiltrations et la chirurgie" ... cela pourrait expliquer ce que vous appelez petite phrase culpabilisante du médecin généraliste, du genre « Je ne vous propose pas de rhumatologue, je pense que ça ne vous intéresse pas » (?)

    D'autre part, si l'on veut prendre en compte le point de vue d'un médecin, lorsqu'il voit un patient initialement en phase aigüe de sciatique, signalant comme vous "des douleurs intenses et invalidantes" il peut être difficile de comprendre comment un tel patient en souffrance peut oublier une prise médicamenteuse sur deux pendant plusieurs jours, le médecin se demande alors si la personne souffrait réellement autant qu'elle le disait.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Le 19-05-2022 à 20:09

      + 50 messages


    Bonour,
    personnellement je ne pense pas que cette phrase vous portera préjudice et qu'une cimple explication au rhumatologue suffira à sa compréhension de la situation.
    Par contre il serait bien que le RDV avec le rhumato soit postérieur au scanner et/ou l'IRM qui vous ont été prescrits.
    Visiteur

    Le 21-05-2022 à 13:04

    Bonjour,
    Votre message m'a rassurée.
    Merci beaucoup,
    Bonne journée
    Membre

    Le 21-05-2022 à 13:27

    Bonjour
    En fait mais je pense que vous l'avez compris vu votre réponse je voulais écrire :
    personnellement je ne pense pas que cette phrase vous portera préjudice mais je pense qu'une simple explication au rhumatologue suffira à sa compréhension de la situation.
    Bon WE
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page