Accueil » Droit de la Consommation » Droits du Consommateur » Forum

Forum Droit de la Consommation

Forum Droits du Consommateur

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Interdiction d'entrer dans un centre commercial

Visiteur

Le 25-03-2022 à 13:13

Bonjour, j'ai une petite question,
Je vous explique : j'ai eu un soucis dans un centre commercial Leclerc ou j'ai sonné en passant les portiques de sécurité, en cause une étiquette a l'intérieur de mon pantalon. L'agent de sécurité ma demandé d'aller dans les toilettes pour la coupé, étant avec ma fille de 3 ans j'ai bien sûr refusé ( et entre nous aussi par principe ). Du coup il me dit que j'allais sonner à la sortie et je lui répond que ce n'était pas grave j'avais pas l'intention de voler. Au moment de payer bien sûr je sonne de nouveau au portique et un agent viens me dire de le suivre qu'il allait coupé mon étiquette dans un local. De nouveau je refuse car je n'avais pas l'intention d'enlever mon pantalon et lui dit que je vais la couper à la maison. Il me répond que pour cette fois ça va mais la prochaine fois c'est la police. Je déteste les menaces de ce genre et l'excès de zèle. 
J'ai donc deux questions : 
- qu'est ce que je risque vraiment si ils appellent la police ? ( Mais pour une étiquette je trouve sa vraiment ridicule et sa m'étonnerai qu'ils se déplacent mais bon dans le doute...)
- si je reviens avec mon étiquette et que je sonne peuvent-ils m'interdire l'accès au magasin si je refuse d'aller la couper?

Merci à vous

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 25-03-2022 à 16:58

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Le fait que votre étiquette fasse sonner à la sortie permet de matérialiser une suspicion suffisamment forte pour procéder à l'appel des Fdo pour contrôle en flagrant délit de vol.
    Et croyez-moi, sur appel d'un pc sécurité, ils se déplacent.
    Les directeurs des centres commerciaux ont toujours les bons n° auprès des préfets et autres commissaires/maires si le besoin s'en fait sentir.

    Si vous avez du temps à perdre plutôt que de prendre une paire de ciseaux et régler le pb une bonne fois pour toutes ...
    C'est votre temps, l'agent de sécurité est payé pendant ce temps-là, vous non...


    Moderateur

    Le 25-03-2022 à 20:01

    Bonjour.

    Faut pas exagérer.

    Vous entrez volontairement dans un magasin en sachant pertinament que vous allez déclencher l'alarme, ça semble vous amuser et en plus vous entendez récidiver !

    Bonne chance !
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 25-03-2022 à 23:51

      visiteur


    Bonjour,
    merci de votre réponse math64, j'ai sonné à l'entrée ou on a regardé et on en a déduit que c'était l'étiquette de mon pantalon, et l'agent m'a dit d'aller enlèver mon pantalon pour la couper ce que j'ai refusé, et de nouveau à la sortie on a de nouveau vérifié on a constaté que c'était bien mon pantalon, on m'a de nouveau dit d'aller la couper j'ai refusé denlever mon pantalon et là on m'a dit que la prochaine fois c'était la police. D'où mon interrogation de savoir si juste pour ça ils pouvaient faire venir les force de l'ordre. Après franchement pour un coup comme ça oui je perd volontier du temps, parce que faire déplacer la police pour une étiquette je trouve sa juste aberrant. Surtout que je leur ai dit que j'allais la couper en rentrant. Je cherche pas les problèmes j'ai juste pas vue que il y avait une étiquette dans ce pantalon. 
    Bref et je me demandais aussi si juridiquement on pouvait me refuser l'accès au centre commercial, pas par provocation mais c'est toujours bien de connaître ses Droits, puisque je suis rentré sans leur laisser le choix la question m'est venue si légalement je ne faisais pas une erreur. 

    Alainverce mais pourquoi tant de haine ? S'il vous plaît prenez le temps de lire, a quel moment je savais que j'avais cette étiquette sur moi ? Je l'ai même pas vue cette maudite étiquette sinon bien sûr que je l'aurais enlever chez moi. Je cherche pas les problèmes. Jaimerais bien juste savoir ce que dit la loi a ce sujet. Il est toujours bon de connaître la loi. Aucune provocation dans ma démarche juste de l'interrogation. A savoir est ce que juridiquement on peut m'interdire l'accès parce que je refuse de baisser mon pantalon pour couper une étiquette. Rien de plus. Arrêtez donc de voir le mal de partout parce que on se renseigne. 

    Si vous êtes implacable de répondre à ma question allez donc déversé votre haine ailleurs. 

    Merci à vous . 
    Moderateur

    Le 26-03-2022 à 07:55

    Bonjour williamp.
    C'est plus un problème de comportement de votre part, qu'un problème de droits.
    0n a tous un moment ou un autre rencontré cette situation délicate? ET ON S'EN esT remis.
    Moderateur

    Le 26-03-2022 à 08:03

    De la haine ???

    Bigre, faudra revoir la signification des mots et des phrases !

    "Aucune provocation dans ma démarche..."

    Non, bien sur, vous écrivez juste " si je reviens avec mon étiquette..." !!!

    Cdt.
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 26-03-2022 à 08:28

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Dans le langage populaire 'baisser son froc' a le sens d'une humiliation, c'est se soumettre à une contrainte dans des conditions vexantes.

    Mais je vous rappelle qu'il n'y avait rien de vexant à ce qu'un préposé à la sécurité, après que vous ayez déclenché un signal anti-vol du fait sans doute d'un tag RFID dans le vêtement que vous portiez, vous ait indiqué que vous pouviez vous rendre aux toilettes pour ôter cette étiquette, laquelle sinon n'allait pas manquer de redéclencher le signal au portique.

    La suite, hé bien c'est que vous savez maintenant comment attirer sur vous l'attention des vigiles, alors continuez c'est tellement amusant, et plein d'enseignement pour votre fille de 3 ans qui, à n'en pas douter, tirera grande fierté de voir son papa tenir tête avec panache à des employés de supermarché.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 26-03-2022 à 09:03

    Bon en fait j'ai compris pourquoi je ne vais jamais demander de l'aide sur des forums -_-. 

    En faite a quel moment je vous ai demandé votre avis ? 

    A part trouver des personnes qui se permettent de juger les autres alors qu'ils n'étaient pas là on trouve pas  vraiment de réponses' 

    J'ai simplement posé deux questions afin de m'éclairer sur mes droits et mes obligations maintenant si vous êtes incapables d'y répondre bas passer votre chemin ne vous sentez pas obligé de donner votre avis parce que clairement c'est pas le sujet. Il y a deux simples questions c'est tout, le reste n'est que fabulation de votre part. C'est incroyable les gens qui n'ont que sa a faire de juger ou donner leur avis et critiquer sur quelques chose où ils n'y connaissent rien.

    J'ai jamais chercher les problèmes je n'avais pas connaissance de cette étiquette sinon bien sûr que je l'aurais enlever mais chez moi. J'ai jamais parlé de provocation c'est VOUS dans vos esprits tordue qui vous faites des films.  Maintenant je me posais juste deux questions auxquelles visiblement personnes ne peut répondre. Donc très bien. Et personne n'as le droit de commettre des erreurs, vous visiblement vous êtes tous parfait. Bon tout est dit je ne pense pas avoir de réponses ici je pensais que c'était plutôt un forum de professionnels mais en fait c'est un forum de donneurs de leçon. Je ne reviendrai pas donc allez y imaginer encore ce que vous voulez et déversé donc votre haine. Je vais chercher mes réponses ailleurs. 
    Moderateur

    Le 26-03-2022 à 09:12

    Le temps n'est pas humide mais pourtant vous allez friser... le ridicule.

    Pour réponse à vos questions voyez le Code de sécurité intérieure, lien ci-après*, et au besoin le Code de procédure pénale.

    * en cliquant ici => www.legifrance.gouv.fr


    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 26-03-2022 à 13:10

      + 1000 messages


    Prenez une camomille, un ciseau, et tout va bien se passer...
    0
    + -
  • Membre

    Le 05-04-2022 à 03:09

      < 10 messages


    Bonjour pas d'interdiction de magasin pour ce motif et pas de condamnation pénale possible, pour répondre à vos questions... Sauf si vous agissez de façon répétée et volontaire pour troubler l'ordre public...

    On pourrait aussi évoquer des centaines de cas : quelqu'un qui siffle ou chante peut-il être interdit de magasin? La police peut-elle l'arrêter? Non

    Cette personne pourrait-elle avoir des problèmes si elle passe ses journée à chanter et siffler dans le magasin avec le but d'enquiquiner le monde? Oui 



    Moderateur

    Le 05-04-2022 à 08:07

    Bonjour,

    Un agent de sécurité pourrait se référer à l'article 53 du Code de procédure pénale, disposant qu'il y a délit flagrant dès lors que dans la simultanéité d'une action il y a trace ou indice (alarme du portique antivol) faisant soupçonner une personne de délit, ici en l'occurence de vol.

    Or, un doute légitime de flagrant délit, au sens de l'article 53 du CPP, pourrait conduire l'agent de sécurité jusqu'à appliquer alors l'article 73 du CPP (retenir la personne, appeler les forces de l'ordre)

    Bref, il y a moyen pour williamp d'égayer ainsi très plaisamment ses courses au magasin en jouant délibérément à déclencher les portiques antivol, dans un contexte rappelons-le où il fait ses emplettes accompagné de sa petite fille de 3 ans. C'est brillant d'intelligence.

    cordialement
    zen maritime  

     
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page