Logo Juritravail

Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Droits des majeurs protégés » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Forum Droits des majeurs protégés

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Harcèlement familial

Visiteur

Le 30-11-2018 à 07:30

Bonjour à tous, je me permets de vous contacter afin d’ obtenir de l’aide car je suis un peu perdu et je ne sais plus quoi faire. Cela fait quelques semaines que je suis parti de chez moi avec ma nouvelle compagne - sans prévenir personne - mais en prenant soin de laisser une lettre à ma famille et de déposer une main courante pour disparition volontaire à la gendarmerie, en précisant que je ne voulais plus avoir aucun contact avec ma famille et que je ne voulais pas que ces derniers me retrouvent. Les premières semaines j’ai eu droit à des dizaines d’appels sur mon téléphone qui était éteint. J’avais pris soin de demander à tous les organismes de ne pas divulguer ma nouvelle adresse. Malgré toutes ces précautions ma famille m’a retrouvé et a sonné avec insistance à mon appartement plus d’une dizaine de fois et j’ai alors contacté la gendarmerie afin qu’ils interviennent. Ils ont prétendu vouloir simplement savoir si j’allais bien et le gendarme m’a alors suggéré de descendre pour leur montrer que tout allait bien et c’est à partir de ce moment-là que le chantage affectif à commencer sous les yeux du gendarme. Maintenant qu’ils savent où j’habite je crains pour ma sécurité et celle de ma compagne et j’ignore quelles dispositions je peux prendre puisqu’il semblerait que la main courante ne soit pas suffisante. Cette situation me cause d’un stress extrême et des insoumis répété cela je vais indéniablement sur ma santé, et il en est de même pour ma conjointe. Les gendarmes ont tenté - en vain - de leur expliquer que j’étais majeur et que j’étais en droit de vivre la vie que je voulais; mais ces derniers ne semblent pas comprendre et utilisent le poids des traditions et de la religion pour me faire culpabiliser. Que faire ? Je soupçonne également qu’ils aient retrouvé ma nouvelle adresse grâce au changement de domicile sur ma carte grise et avec l’aide d’une assurance automobile peu scrupuleuse. Or je suppose que tous les organismes et les assurances n’ont absolument pas le droit de divulguer des informations personnelles telles que mon adresse. Aurais-je donc des recours possibles face à cette situation qui devient vraiment invivable ? Je vous remercie d’avance pour votre aide.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Visiteur

    Le 30-11-2018 à 10:03

      + 500 messages


    Bonjour, il vous faut des preuves si vous voulez poursuivre les organismes et les assurances. cdt
    0
    + -
  • Membre

    Le 01-12-2018 à 08:44

      + 1000 messages


    Concernant votre famille, il faudrait peut-être que vous vous mettiez un peu à leur place.

    Si je comprends bien, vous viviez en famille. Que signifiait "en famille" pour votre situation? chez vos parents? avec une épouse ou compagne? avec une compagne et des enfants?

    Je fais l'hypothèse que vous n'avez pas quitté femme et enfants, mais simplement vos parents et que vous êtes un jeune majeur.

    Pourquoi avoir posté dans "majeur protégé" ? Vous êtes handicapé? 

    Je fais à nouveau l'hypothèse que vous êtes un jeune majeur,  ne souffrant pas d'un handicap le rendant vulnérable.  

    Le mieux aurait peut-être été de prendre votre autonomie de manière progressive, plutôt que partir du jour au lendemain, comme un voleur, en coupant tous les ponts. Votre départ aurait certainement été mieux vécu. Ce que vous avez fait ne pouvait pas produire autre chose que ce qui s'est passé ensuite. Vous vouliez tester leur intérêt pour vous? C'est réussi...mais encombrant.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page