Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social » Embaucher un Salarié » Forum

Forum Droit des Employeurs - Droit Social

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


chomage partiel

Visiteur

concept29800 2009-04-07 12:10:32

Bonjour,
C’est la crise... et depuis quelle à commencée rien ne va plus ( ou du moins ça n'arrange rien).
Les carnets de commandes sont vides....
Je suis employé en CDI en tant que dessinateur projeteur dans l'industrie (bientôt 4 ans d'ancienneté).Petite société de 12 salariés.

Depuis quelques temps mon patron nous met une pression terrible, et est sans cesse derrière notre dos (alors qu'avant nous gérions notre travail seul). Nous sommes devenus (A oui... NOUS, c'est moi et mon collègue qui à un poste similaire au mien) des bon à rien, et il ne se gêne pas à nous le dire. Si l'entreprise ne signe plus de contrat c'est à cause de nous et des collègues qui sont aux montages des machines (eux non plus ne savent plus monter correctement ... évidement).
Depuis quelques temps il a commencé à faire solder nos congés, RRT, récup... restant. Jusque là c'est normal. MAIS pour certain, il les a mis à disposition à la maison après avoir tout soldé (1 semaine, puis 2).Aujourd'hui ces collègues sont de nouveaux au taff cette semaine. Mais quand a moi et mon collègue il nous a pris en entretient individuel mardi de la semaine dernière pour nous dire (qu'on était des nul mais sa on le savait déjà lol) et nous expliquer la situation, qu'il pensait au chômage partiel. Mais rappelez vous plus haut certain était déjà à dispo à la maison. Durant cet entretient il nous a aussi vivement conseillé de chercher du travail ailleurs en insistant sur le fait que c'était le plus important et que le reste n'était que "broutille". Ce mardi soir, je devais donc prendre mes 3 derniers jours de congé. N'ayant pas terminé un dossier, et le patron absent je demande à son associé si je dois revenir le lendemain pour terminé. Il me dit oui. Mercredi matin je viens donc finir le dossier. A 12h30 le patron vient voir si j'ai fini et me demande de lui mettre les dossiers de coté afin qu'il puisse prendre la suite. Il faut savoir que sur ces dossiers je gère d'habitude après les avoir établis les commandes et appro... J'ai donc encore du travail normalement. En quittant l'entreprise je lui dis à lundi (à l'issus de mes 3 jours de congés). Il me dit non ce n'est pas la peine de revenir la semaine prochaine, je vous contacterais par tel si besoin. Je lui demande alors si on est en partiel la semaine prochaine. Il me dit oui. Je dis bon... et rentre à la maison. Lundi midi, j'appel un collègue qui est au taff pour me tenir au courant. Il me relate que le patron a dit qu'il n'y avait pas de bureau d'étude cette semaine car nous étions en chômage partiel. A savoir aussi que mon collègue lui n'a pas été mis au courant qu'il est en partiel mais il est à la maison.
Je connais la procédure de chômage partiel. Mais a t'il reçu l'accord de la DDTEFP. Peut être a t'il fait sa demande mais, a t'il eu la réponse de cet organisme ? Notre patron doit t'il nous expliquer clairement : date de début, durée, rémunération... ou simplement le fait de lancer comme ca en l'air le fait que je sois en partiel suffit pour me prévenir ??? Doit-il me présenter la notification d'accord si je la lui demande ?

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    concept29800 Le 07-04-2009 à 12:41

      < 10 messages


    il n'y a pas de délégué du personnel malgré que nous sommes plus de 10 salarié.
    j 'ai rendez vous demain apm avec l'inspection du travail. Je souhaite leur parler de ce sujet mais aussi :
    - absence de délégué du personnel
    - absence sur les bultins de salaire de la classification et coefficient (à 0 pour tout le monde) et impossible d'en parler avec le patron.
    - la convention collective sur le bultin de salaire est : accord nationaux cadre métallurgie (je ne suis pas cadre) et devrait dépendre de la convention metallurgie finistère.
    - absence d'indemnité de déplacement, il nous rembourse ce que l'on dépence et point (parfois avec des mois de retard).
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

La rédaction vous recommande

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Embaucher un Salarié ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page