Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social » Embaucher un Salarié » Forum

Forum Droit des Employeurs - Droit Social

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


travail exceptionnel, droit de refus ?

Visiteur

shoukinou 2009-02-04 15:48:40

Je travaille pour une association loi 1901 depuis 6 ans. Cette association a pour but de promouvoir le territoire et d’accueillir les touristes. Je suis en CDI temps complet sous convention collective des organismes du tourisme.

Les missions qui m’ont été attribuées lors de la signature de mon contrat de travail sont :

-Accueil , Gestion de l’information , Promotion, Communication, Coordination des acteurs locaux, Conception de produits touristiques, Administratif, Informatique, Webmastering , Représentation de la structure lors de réunion de travail ou d’action de promotion

Afin de palier à un surcroît d’activités et à un manque de compétences des dirigeants de l’association, je me suis vu attribuer au cours de ces années de nombreuses missions supplémentaires.

Comptabilité, Gestion du personnel saisonnier (jusqu’à 10 salarier sur l’ été), établissement des fiches de Paie, Établissement des contrats de travail et déclaration DUE , Calcul et déclaration des cotisations sociales, organisation d’évènementiels

Des missions que j’ai toujours effectuées sans rechigner bien qu’elles ne soient pas stipulées dans mon contrat de travail. En échange mon employeur m’a augmenté d’échelon.

Il y a 5 cinq, ma commune s’est retrouvée dans une situation difficile (plus d’association d’animations) qui s’est traduite par une absence critique de festivités. Une absence qui pouvait avoir de graves répercussions pour mon travail.

J’ai donc décidé de monter une association et de proposer un festival estival.
Ce travail nécessitant de plus en plus de qualifications et de temps, mes employeurs m’ont permis de m’en occuper en partie pendant mes heures de travail.

Au bout, de trois ans la situation était devenue compliquée, les heures supplémentaire (200h) non payées, car non contractualisées, s’accumulaient. J’ai donc alerté mes employeurs et ma collectivité que je ne pouvais continuer d’assurer mon rôle de bénévole et de salarié dans un même temps car cela pouvait avoir des répercutions dommageables sur mes missions principales.

Comme le festival avait pris beaucoup d’ampleur, personne n’a souhaité que ça s’arrête et on m’a demandé de continuer tout en assurant l’ensemble de mes missions. Pour le bien de tous j’ai donc continué faisant confiance à mes employeurs qui m’avaient promis des moyens supplémentaires (salariés, heures supp…)
Cependant l’année suivante, rien n’a changé et j’ai dû de nouveau réclamer le paiement des heures supplémentaires, qui après de nombreuses négociations, m’ont été en partie payées sous forme de prime.

J’ai expliqué lors d’une réunion en septembre 2008, que suite à tous ces problèmes j’arrêtais de m’occuper de ce festival et que je démissionnais de mon poste de trésorière de l’association.

Aujourd’hui je dois faire face à la pression de mon employeur qui m’oblige reprendre cette mission dans le cadre de mon poste à l’office de tourisme.
N’ayant aucune certitude en terme de moyens supplémentaires et d’heures supplémentaires payées j’ai donc refusé catégoriquement en expliquant que cela ne faisait pas partie des missions pour lesquelles j’étais rémunéré.
Suite à de nombreux accrochages avec mon employeur j’ai décidé de rédiger un avenant à mon contrat de travail stipulant que cette mission faisait appel à un savoir particulier qui entraînerait une prime exceptionnelle de 1500 €.

Aujourd’hui mon employeur traîne pour signer cet avenant et me demande de commencer cette mission, en me disant que c’est un ordre et que je m’expose à des problèmes si je refuse.
Que dois-je faire ?

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    shoukinou Le 05-02-2009 à 10:06

      < 10 messages


    je vais voir ce que mon patron me propose mais à priori il ne veut pas céder et me menace de santions éventuelles ....merci quand même si ça dégénère je lui enverrai un recommandé
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

La rédaction vous recommande

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Embaucher un Salarié ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page