Accueil » Droit Routier, permis de conduire et automobile » Entretenir et Réparer un véhicule » Forum

Forum Droit Routier, permis de conduire et automobile

Forum Entretenir et Réparer un véhicule

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


L'acheteur de mon véhicule me demande le remboursement de frais

Visiteur

Le 25-12-2019 à 14:25

Bonjour,

 

J'ai vendu un véhicule le 27 août 2019.

C'est un véhicule de 3ème main, SLK 350 de septembre 2007 avec 60 000km.

Le véhicule a été acheté en très bon état en juin 2015 avec 52 000 km.

 

L'utilisation a été précautionneuse et sans problème, l'entretien fut réalisé dans les règles. 

Je l'ai vendu avec l'intégralité de l'historique d'entretien.

 

Le contrôle technique était du 1er août 2019 sans défaillance majeure.

Défaillance mineure : feu antibrouillard trop bas + code erreur P0051 arbre à cames d'échappement.

 

L'acheteur est venu avec son beau-frère expert automobile.

Ils ont inspecté le véhicule qui était en très bon état.

Le beau-frère a réalisé un essai avec le propriétaire.

Lors de l'essai tout était normal, aucun bruit, aucune vibration ou élément présageant un dysfonctionnement.

L'achat a été finalisé le 28 août 2019 par chèque de banque.

Ce même jour l'acheteur a de nouveau inspecté le véhicule, je lui ai montré les fonctionnalités et l'ai conseillé sur l'utilisation.

L'acheteur est parti avec le véhicule.

 

J'ai reçu un courrier avec AR le 21 décembre 2019 de l'acheteur m'indiquant faire face aux problèmes techniques suivants:

 

Le 21 octobre 2019 il a fait face à je cite:

- voyant moteur allumé: changement des électroaimants pour réglage de l'arbre à cames

- Bruit train avant : changement des amortisseurs, l'amortisseur avant droit était en "pompe à vélo"

Facture 1667,40

 

Le 12 décembre 2019 il a fait face à je cite:

- claquement train avant au freinage, remise en état barres de traction et tirants du train avant

Devis : 762,07

- changement de la colonne de direction

Devis : 2362,61

 

L'acheteur invoque l'article 1641 du Code civil et me demande le règlement des frais soit 4797,08

 

Je suis très surpris car je n'ai jamais rencontré de problèmes majeurs sur mon véhicule durant 4 ans et l'ai conduit et entretenu avec soin.

 

L'acheteur m'a confié avoir utilisé le véhicule quotidiennement. Cependant un tel véhicule ne se destine pas à un cet usage et encore moins après 13 ans et 60 000km...

 

J'ai vendu ce véhicule en toute bonne foi.

L'état du véhicule était irréprochable comme me l'a concédé l'acheteur.

Le contrôle technique de moins d'un mois ne révélait aucuns problèmes majeurs.

Les freins, suspensions, amortisseurs et la direction furent vérifiés.

 

L'acheteur contrairement à son beau-frère ne semblait pas conscient à 100% du véhicule qu'il achetait.

Il n'a pas souhaité essayer le véhicule mais a laissé son beau-frère conduire lors de l'essai.

Il ne semblait pas non plus savoir totalement utiliser une boite automatique.

Cependant, j'ai accepté de lui vendre en lui faisant confiance.

Je ne sais pas quelle utilisation il en a fait durant plus d'un mois mais je doute de son attention sur la route. Un nid de poule ou une mauvaise conduite avec une utilisation quotidienne aurait bien pu accélérer l'usure de certains éléments âgés de 13 ans...

 

Je me retrouve accusé de problèmes dont je ne saurais être sciemment l'auteur. Il me semble que ces problèmes relèvent d'une usure normale qui se serait produite bien plus tard avec mon utilisation mais qui dans le cas de l'acheteur sont des vices cachés.

 

C'est la première fois que je fais face à cette situation et je suis un peu perdu.

 

Je souhaiterais connaitre mes Droits et suis entièrement disposé à travailler à la résolution de ce litige.

 

Merci

 

Bonne journée

 

Cordialement

 

Dominique

 

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 26-12-2019 à 07:24

      + 1000 messages


    Laissez l'acheteur vous poursuivre devant les tribunaux s'il le veut, et payer les frais de procédure, il sera débouté.

    En effet, le véhicule a été vendu selon le respect des règles légales, le dernier contrôle technique (CT) ayant moins de 6 mois au jour de la vente, et il a reçu copie du rapport de ce CT. Le fait qu'un membre de la famille de l'acheteur soit un "expert automobile" ne sera pas retenu par un tribunal en raison, précisément, des liens familiaux entre l'acheteur et l'expert. Au fait, qui vous dit que cette permonne est bien un "expert" ? elle figure au registre des axperts agréés ? c'est à vérifier.

    Conclusions : répondez à votre acheteur que la vente a été faite selon les règles et que vous êtes désolé mais il va devoir s'adresser au tribunal. Voyez votre assurance juridique si vous en avez une sinon, consultez un avocat à votre Maison du droit.
    Membre

    Le 26-12-2019 à 08:18

    Bonjour,
    Je vous remercie de votre réponse.
    Je vais voir avec mon assurance pour la suite.
    Je vous tiendrai au courant.
    Bonne journée
    Cordialement
    +1
    + -
  • Membre

    Le 10-01-2020 à 09:52

      < 10 messages


    Bonjour,

    Merci pour vos conseils.
    Il n'y a pas eu de retour de la part de l'acheteur.
    Je pense qu'on va en rester là.

    Merci
    Bonne continuation.
    Cordialement

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page