Accueil » Particulier » Droit public » Démarches administratives

Forum Etat-Civil / Droit des Personnes

Port du voile au sein du lycée en tant qu'externe

Forum Etat-Civil / Droit des Personnes

Bienvenue sur le forum Etat-Civil / Droit des Personnes. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 23-03-2022 à 17:18

Bonjour,
Je vous contacte pour poser une question juridique concernant le voile.
Je suis en formation avec Pôle emploi avec le dispositif DAQ. Les locaux pour suivre cette formation se trouvent au sein d'un lycée mais la formation ne dépend pas du lycée et je ne suis pas élève du lycée. Cela fait 5 mois que je suis cette formation avec mon voile et aucune remarque ne m'a été faite. Aujourd'hui à ma surprise, la proviseure du lycée (fraichement nommée), vient me voir pour me dire d'oter mon voile car, je suis au sein du lycée (je dois faire 100 mètres pour arriver dans les locaux DAQ ou mon voile est toléré).
Que dit la loi à ce propos ? en lisant l'article de loi, celle-ci ne s'applique qu'aux élèves du lycée et non pas aux gens externes si j'ai bien compris ? ai-je raison ou tord ? merci de m'éclaircir là dessus.
Je vous remercie d'avance pour votre retour.

Cordialement,
Nadia

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 23-03-2022 à 17:51

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Référez-vous à cette circulaire d'application, en cliquant ici => /bo/2004/21/MENG0401138C_htm

    On peut y lire que l'interdiction au sein d'un établissement scolaire ne se restreint pas aux élèves mais s'applique aussi à d'autres personnes, qui peuvent être des parents, ou qui peuvent être des inscrits à une formation ultérieure post-bac.

    Est-ce que le dispositif d'accompagnement vers une qualification (DAQ) est concerné, ce n'est pas exclu si les locaux où se déroule la formation sont dans l'enceinte scolaire.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 23-03-2022 à 18:14

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre retour.

    Pour répondre à votre question, non le dispositif DAQ n'a rien à voir avec le lycée. Je suis passée par pôle emploi. Pour les formations post-bac je peux comprendre, cela peut concerner un BTS par exemple. Dans ce cas l'élève est inscrit au sein de l'établissement et donc la loi s'applique.

    Les parents d'élèves ne sont pas concernées par la loi d'après l'article

    ...
    ...
    La loi ne concerne pas les parents d?élèves. Elle ne s?applique pas non plus aux candidats qui viennent passer les épreuves d?un examen ou d?un concours dans les locaux d?un établissement public d?enseignement et qui ne deviennent pas de ce seul fait des élèves de l?enseignement public. Ceux-ci doivent toutefois se soumettre aux règles d?organisation de l?examen qui visent notamment à garantir le respect de l?ordre et de la sécurité, à permettre la vérification de l?identité des candidats ou à prévenir les risques de fraudes.

    Je vais tout de même me renseigner concernant le dispositif DAQ. Normalement il dépend du GRETA et non du lycée.

    Si vous avrez des commentaires sur ma réponse, n'hésitez pas.

    En vous remerciant d'avance.

    Cordialement,
    Nadia
    Moderateur

    Le 23-03-2022 à 18:44

    Depuis 2004 il y a eu nombre de tergiversations réglementaires, en cas de doute il faut aller examiner quelle a été la position du Conseil d'Etat, notamment sur l'étendue du pouvoir de l'autorité administrative compétente.

    Il me semble (mais ce n'est pas ici le sujet essentiel) qu'au nom de l'exigence du service public de l'éducation cela peut aller jusqu'à demander, y compris aux parents donc à des personnes externes, de s'abstenir sur le lieu de l'établissement de porter des signes d'appartenance religieuse, mais je peux bien sûr me tromper à ce sujet.

    Outre la référence au Conseil d'Etat il faudrait consulter aussi la position du Défenseur des droits de la République Française.

    S'agissant du dispositif d'accompagnement vers une qualification (DAQ), si j'ai compris cela a lieu dans des locaux qui dépendent de l'établissement scolaire, de ce fait la question qui se pose (si vous relisez la circulaire de 2004) est d'interpréter le passage où "la loi s'applique à l'intérieur de l'établissement et plus généralement à toute activité sous la responsabilité de l'établissement".

    Alors certes, cela ne s'applique pas à une présence très ponctuelle (ex : candidat extérieur venant passer un concours), mais dans votre cas il s'agit d'une présence régulière en formation, vous parlez de plusieurs mois.

    A mon avis l'on peut concevoir comme fondée tant votre vision de la situation que celle de la proviseure, je ne saurai décider qui de vous deux à la loi pour elle.

    cordialement
    zen maritime 

     
    Visiteur

    Le 23-03-2022 à 19:09

    Merci pour toutes ces informations.
    C'est vrai que l'article peut porter à plusieurs intérprétations.
    Ce que je trouve étrange aussi, c'est que dans les locaux du DAQ, je peux garder mon voile (alors que la loi sur le voile, concerne surtout l'intérieur des classes).

    Cet extrait parle clairement des élèves de l'établissement alors que je ne suis pas élève :
    ?œdans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit?.

    L'article que vous citez aussi, de mon point de vue, il ne traite pas le caractère ponctuel ou non de ma formation, mais parle du fait que l'on soit élève ou non de l'établissement :

    Elle ne s?applique pas non plus aux candidats qui viennent passer les épreuves d?un examen ou d?un concours dans les locaux d?un établissement public d?enseignement et qui ne deviennent pas de ce seul fait des élèves de l?enseignement public.

    Demain j'essayerai de me renseigner dans ma région (qui puis-je appeler ? le tribunal judiciaire par exemple ? si vous avez des propositions, je suis preneuse.
    Merci de votre retour.
    Cordialement,
    Nadia

    Afficher les 7 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page