Accueil » Droit fiscal » Fiscalité des Particuliers » Forum

Forum Droit fiscal

Forum Fiscalité des Particuliers

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Déclaration d'une personne invalide à charge

Visiteur

Le 15-04-2021 à 16:06

Bonjour,

En 2018 et 2019, j'ai déclaré comme personne à charge (selon CGI - Art. 196 bis), ma compagne divorcée, titulaire de la carte  mobilité inclusion mention invalidité depuis décembre 2018.

Début 2018, nous vivions séparément dans nos logements respectifs jusqu'à fin février 2018 où l'état de santé de ma compagne s'est encore dégradé, lui rendant la vie seule chez elle impossible.
C'est depuis cette date que nous vivons tous les deux sous mon toit.

Aujourd'hui, suite à un contrôle fiscal, la DGFIP me refuse le droit de la rattacher à ma déclaration vu qu'elle a aussi de son côté, effectué sa propre déclaration de revenu (et ne pouvons donc pas constituer un foyer fiscal).

Hors, l'article CGI 170 bis précise que les personnes dont la résidence principale en province présente une valeur locative ayant excédé 114 sont assujetties à une déclaration de revenus. (Ma compagne était propriétaire de sa maison, inoccupée suite à son handicap depuis février 2018 jusqu’à sa vente en août 2019).

D'autre part, une page Web du Bofip (1) précise que :
- (a)  La faculté de compter à charge une personne invalide est accordée à tous les contribuables, quel que soit le montant de leurs revenus.
- (b) Ne peuvent être comptées à charge que les personnes célibataires, veuves ou
divorcées titulaires de la carte d’invalidité,
- (c) La prise en compte, au titre du quotient familial, des personnes titulaires de la carte d'invalidité, est subordonnée à une seule condition : l'habitation en commun (sans rémunération d'hébergement de la personne invalide).

Pour résumer, tous les contribuables auraient donc la faculté de compter à charge une personne invalide titulaire de la carte d’invalidité vivant sous son toit, seulement si cette personne est célibataire, veuve ou divorcée, selon le point (b).

Le contrôleur en invoquant l'article 6 du CGI, précise que "les personnes vivant ensemble sans être mariées ni pacsées doivent souscrire des déclarations distinctes". Selon ce même contrôleur, le fait de souscrire des déclarations distinctes me priverait du droit de la compter à charge : cela me semble contradictoire avec les points (b) et (c) du Bofip...
Dans ces conditions, à quelle situation s'adresse l'article 196 bis ?

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, et suis preneur de tout éclaircissement et conseil.

(1)  https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/1032-PGP.html/identifiant=BOI-IR-LIQ-10-10-10-30-
20130613#Conditions_dapplication_11


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 15-04-2021 à 16:54

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Quand vous déclarez une personne à charge vous la rattachez à votre déclaration de revenus, elle est comptée dans le calcul du nombre de parts attribuées à votre foyer fiscal. Mais ça n'est pas possible si comme vous l'écrivez "elle a aussi de son côté, effectué sa propre déclaration de revenu" : le fait qu'elle ait procédé à sa déclaration séparément ne vous permet pas de la rattacher à votre déclaration en la comptant à charge.

    Pour information, lien en cliquant ici => www.impots.gouv.fr

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 17-04-2021 à 15:08

    Bonjour,
    Je vous remercie très sincèrement pour votre réponse.

    Etant célibataire sans enfant, la notion de foyer fiscal et de rattachement m'était étrangère jusqu'à très récemment et j'ignorais que la personne adulte déclarée à charge ne devait pas faire sa déclaration.
    Encore merci pour votre dévouement.
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page