Accueil » Droit du Travail Salarié » Agent public - Contractuel » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Fonctionnaire, agent public, contractuel

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] DRH : quels sont ses obligation ?

Visiteur

aimcolor 2019-11-23 06:48:49

Bonjour,

 

Je travaille dans le commerce et j’ai eut une grosse discution musclée avec mon responsable de service ainsi que mon chef dans lequel j’ai fait l’erreur et je le reconnais d’avoir insulter de «  salope «  mon responsable . Suite à cela j’ai été convoque oralement ( sans lettre de convocation remise en main propre ou envoyé par courrier à mon adresse avec ou sans recommandé ) chez la DRH en présence de mon responsable et de mon chef . La discution a durer 45 minutes et à été très mouvementée mais ce coup ci aucune insulte de ma part ni des autres personnes présente . Deux semaine plus tard je suis de nouveau convoqué chez la drh ; toujours oralement sans aucune lettre pour signer un compte rendu de la dernière convocation que j’ai eut en présence dé mon responsable ainsi que mon chef. Elle me présente ce fameux compte rendu qu’elle me demande de relire avant de signer ; chose que je fait biensur ; et à peine lu la moitier de ce papier je lui dis que je signerai pas car je suis pas d’accord avec ce qu’elle a rapporter sur ce papier . En effet mon désaccord provient du fait qu’il y a mentionner des phrases que j’aurai soit disant prononcée ; or c’est faux et j’ai un enregistrement de 45 minute pour le prouver si vraiment on devrais en arriver à la . Mon beau père étant délégué syndical ma dis qu’une drh est obligatoirement obligé d’envoyer ou de remettre en main propre une lettre de convocation à un employer en vu d’un entretien et que j’étais dans mon droit de ne pas signer ce papier car j’ai pas reçu de lettre de convocation Mes question sont les suivante : Une DRH a t elle le droit de convoqué oralement un salarié ? Dans cette situation typique ; ai-je le droit de ne pas signer le compte rendu ? Si la patronne est appeler dans le bureau avec la drh et moi même (car c’est déjà arriver ) que dois faire ou ne pas faire ? Puis je venir accompagné d’un délégué de l’entreprise pour qu’il soit témoin d’éventuel chose qui pourrais se passer lors du prochain entretien dans lequel elle va me redemander de signer la compte rendu ? Cordialement merci à ceux qui prendrons le temps de lire mon affaire .

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 23-11-2019 à 08:30

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Si vous êtes convoqué à un nouvel entretien sans avoir reçu de lettre adressée en LR/AR , vous pouvez vous y rendre ou pas, accompagné ou pas d'un délégué syndical dont l'employeur n'est pas obligé d'accepter la présence ; Vous restez libre bien sur de ne pas signer ce compte-rendu
    .
    Par contre si vous recevez un courrier LR/AR vous convoquant à un entretien préalable pour une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'au licenciement,  il vaut mieux vous y rendre accompagné d'un représentant du personnel qui pourra prendre des notes et s'il le veut bien,  vous remettre un compte-rendu écrit de celui-ci
    Membre

    aimcolor Le 23-11-2019 à 08:45

    Merci de votre réponse rapide ; c?est quoi la meilleure décision à prendre dans ce cas là ? Et je peut y aller avec un délégué car c?est avec la DRH que je serais convoqué et non mon employeur lui même !!!! En fait je ne souhaite pas ; moi ; rentrer dans ce jeu de texte de lois mais si je suis obliger pour garder mon poste je le ferais .
    Moderateur

    milou27 Le 23-11-2019 à 08:59

    Le DRH a un mandat de son employeur pour vous convoquer et discuter avec vous de cet incident .
    .
    Il vaut mieux vous rendre à ces entretiens puisque les faits évoqués sont passibles d'un licenciement pour faute grave et à mon avis , l'employeur aurait déjà pu engager la procédure de licenciement sans prendre le temps de vous rencontrer avant
    .
    Vous ne pouvez pas lui imposer la présence d'un délégué syndical tant que ces rencontres restent informelles (sans convocation à un entretien préalable signifiée en LR/AR)
    +1
    + -
  • Membre

    aimcolor Le 23-11-2019 à 08:52

      < 10 messages


    Autre question que j’ai oublier de poser dans mon premier texte : Lors de mon entretien dans le bureau de la DRH on été 4 ; moi ; là drh, mon responsable d’équipe et mon chef . Après quoi , mon chef a été répéter à son adjoint deux trois choses que j’aurais dite dans le bureau . N’y a t il pas un secret professionnel à garder de ce qui se passe chez la drh et mon chef est il en faute d’avoir répéter des choses qui se sont dite dans le bureau de la drh ?!
    Moderateur

    milou27 Le 23-11-2019 à 09:05

    Vous savez bien que dans une entreprise , vous ne pouvez pas empêcher les gens de parler - Tout se sait.
    .
    A voir le déploiement de toutes ces personnes pour un simple entretien informel , on peut se poser des questions...
    .
    Dans toute entreprise, le fait d'injurier un responsable hiérarchique est passible d'un licenciement pour faute grave
    Moderateur

    Alainverce Le 23-11-2019 à 09:16

    Bonjour.

    Quand on est convoqué à trois  contre un on évite d'en dire trop.

    Comme vous l'a dit Milou vous ne pouvez pas imposer un délégué s'il n'y a pas de convocation en règle, mais vous pouvez aussi dire que vous n'entendez pas vous soumettre à un tribunal sans avoir un témoin de ce qui se dit.

    Et nul ne peut vous forcer à signer quoi que ce soit, même pas la police !

    Je vous conseille de faire un courrier recommandé AR qui laissera une trace de votre position, courrier ou il vous appartiendra de faire valoir que le mot de trop prononcé a été une erreur due à.... (à vous de voir) qui ne peut en aucun cas justifier ensuite un acharnement à votre égard, etc.

    Ne jamais laisser de telles situations sans contester vigoureusement, non pas ce qui a été dit, mais l'utilisation qui en a été faite.

    Cdt.
    Membre

    aimcolor Le 23-11-2019 à 09:17

    Oui je le sait très bien mais il n?y a pas un secret professionnel à garder ? Un peu comme les médecins ? Mon chef n?a pas commis de faute en relatant des choses personnel que j?ai dis dans le bureau de la DRH ?

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Alainverce Le 23-11-2019 à 11:08

      + 1000 messages


    Vous parlez de secret professionnel, or je ne vois pas quel secret de votre entreprise que vous détiendriez et dont il ne faudrait pas parler il pourrait s'agir !
    Membre

    aimcolor Le 23-11-2019 à 16:18

    Je parle de secret car je ne sait pas comment qualifier cela mais pour mieux vous expliquer ma question c?est est ce que les choses dite dans le bureau de la drh en présence de mes deux responsable ne sont elles pas confidentielles et mon chef a t il commis une faute en divulguant une partie de ce qui a été dis à son second ; qui lui n?étais pas présent ?
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 23-11-2019 à 16:39

      + 1000 messages


    Seule est confidentielle votre vie privée.

    Franchement, sans vous juger, je ne vois pas ce que vous espérez.

    Et même si ce chef aurait du garder sa langue dans sa bouche, rien d'illégal pouvant justifier une action en justice n'a eu lieu.

    Cdt.
    Membre

    aimcolor Le 24-11-2019 à 12:18

    mes question et surtout vos réponses sont pour ma connaissance des textes et strictement informelle pour moi ; en aucun cas je ne souhaite en venir au juridique dans cette stupide affaire ; sauf si ils ne m?en laisse pas le choix Le principal pour moi c?est que je sait maintenant que je suis en droit de refuser de signer ce compte rendu et nul ne peut m?y obliger Par contre si elle me l?envoi par lettre recommandée à mon adresse postale , ai-je le droit de ne pas aller le chercher ? Quesque je risque ? Cordialement
    0
    + -
  • Moderateur

    Alainverce Le 24-11-2019 à 12:52

      + 1000 messages


    Refuser ou ne pas aller chercher un courrier recommandé est une grave erreur !

    Se voiler la face n'est pas une bonne attitude.

    En ne prenant pas ce courrier vous ignorerez ce qu'il contient et vous ne pourrez donc pas vous défendre en y répondant.

    Accepter un courrier recommandé ne signifie pas que vous êtes d'accord avec ce qui est écrit dedans, mais juste que vous avez eu connaissance des griefs qu'on vous reproche.

    Cdt.


    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Fonctionnaire, agent public, contractuel ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés