Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Agent public - Contractuel » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Fonctionnaire, agent public, contractuel

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] droit au are

Visiteur

esteve23000 2020-04-01 10:47:31

Bonjour ,
je vous explique ma situation
je suis inscrit à pole emploi depuis le 9 fevrier 2018 sans interuption depuis aujourd hui ,avec un reliquat de 730 jours.
derniérement j ai éffectué une rupture conventionnel pour un emploi CDI 85h par mois avec un total de fin de 935 h du 01/03/2019 au 31/01/2020.
ensuite j ai effectuer un cdd de deux mois auquel j ai mis fin pour prendre un cdi 35h donc une rupture anticipé de mon cdd pour le cdi ,du 10/02/2020 au 06/03/2020 pour 136h50.
pour finir 11/03/2020 au 12/03/2020 cdi 35h avec Fin de période d'essai à l'initiative de l'employeur ,pour 7 h .

 etant donc incrit sans intéruption depuis le 9 février 2018 pole  et ayant un reliquat de 740 jours

au vu des éléments ci-dessus mes ares vont ils continuer ?

cordialement


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 01-04-2020 à 11:37

      + 1000 messages


    Bonjour,
    A priori, vous ne pourrez pas bénéficier de la reprise des droits :
    .
    1° - Depuis l'ouverture des droits du 9 Février 2018 , vous avez retravaillé plus de 65 jours  (3 mois) ou 455 heures et avez mis fin volontairement à un CDD le 6 mars pour reprendre un CDI le 11 Mars qui a été rompu par l'employeur dès le lendemain
    .
    Pour bénéficier de la reprise des droits , il ne faut pas mettre fin volontairement à un emploi repris après avoir retravaillé plus de 65 jours depuis l'ouverture originelle des droits.
    .
    Dans l'hypothèse d'une perte volontaire d'emploi après avoir retravaillé plus de 65 jours depuis l'ouverture originelle des droits, il faut retravailler pendant au moins 65 jours et perdre involontairement le ou les emplois repris pour bénéficier de la reprise des droits .
    .
    là..., la perte involontaire de votre dernier emploi avant d'avoir travaillé 65 jours vous prive de la reprise des droits
    Membre

    esteve23000 Le 01-04-2020 à 11:52

    merci milou
    je viens d avoir la réponse pole emploi c est la derniere activité qui compte mes are continue ........je sais plus quoi penser?
    merci de votre réponse
    Moderateur

    milou27 Le 01-04-2020 à 12:00

    Je pense que la personne qui vous a renseigné s'est trompé
    EXTRAIT : www.unedic.org
    e) n'avoir pas quitté volontairement, sauf cas prévus par un accord d'application, leur dernière activité professionnelle salariée, ou une activité professionnelle salariée autre que la dernière dès lors que, depuis le départ volontaire, il ne peut être justifié d'une durée d'affiliation d'au moins 65 jours travaillés ou 455 heures travaillées ;
    0
    + -
  • Membre

    esteve23000 Le 01-04-2020 à 12:02

      + 10 messages


    c est validé par un agent indemnisation pole emploi. a l instant apres j ai trouvé cette close.
    le salarié qui, postérieurement à un licenciement, une rupture conventionnelle au sens des articles L. 1237-11 à L. 1237-16 du code du travail, une rupture d’un commun accord du contrat de travail au sens des articles L. 1237-17 à L. 1237-16-14 du code du travail ou à une fin de CDD n’ayant pas donné lieu à une inscription comme demandeur d’emploi, entreprend une activité à laquelle il met fin volontairement au cours ou au terme d’une période n’excédant pas 65 jours travaillés ;le salarié qui justifie de 3 années d’affiliation continue et qui quitte volontairement son emploi pour reprendre une activité salariée à durée indéterminée, concrétisée par une embauche effective, à laquelle l’employeur met fin avant l’expiration d’un délai de 65 jours travaillés ;
    Moderateur

    milou27 Le 01-04-2020 à 19:24

    Oui mais cette règle ne vous concerne pas
    .
    Pouvez récapituler clairement tous les emplois repris  (dates début et fin + motif de rupture) depuis l'ouverture originelle des droits le 9 Février 2018
    Membre

    esteve23000 Le 01-04-2020 à 19:52

    Merci beaucoup milou pour votre aide.mais pôle emploi garde que deux ans l historique je n ai plus accès à la liste depuis 2018 j ai qu'es des fins de cdd sauf la en 2020.

    Moderateur

    milou27 Le 02-04-2020 à 07:00

    OK - je maintiens ce que je vous ai dit
    A partir du moment ou vous avez mis fin volontairement à un emploi repris après avoir travaillé plus de 65 jours depuis l'ouverture des droits , vous ne pouvez plus bénéficier de la reprise des droits.
    .
    Pour retrouver ceux-ci , il faut retravailler pendant au moins 65 jours et perdre involontairement le ou les emplois repris 
    .
    Les Textes Unedic : www.unedic.org
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    esteve23000 Le 02-04-2020 à 08:46

      + 10 messages


    merci pour vos recherche milou , donc que me conseiller vous ? , de rappeller pole emploi et leur dire de me radier après qu'un agent du service indemnisation à validé mes droits , ou bien ne rien faire ?
    bien cordialement
    Moderateur

    milou27 Le 02-04-2020 à 08:54

    Ne faites rien - Ca peut passer
    Une erreur de leur part releve de leur responsabilité  - pas la votre
    Membre

    esteve23000 Le 02-04-2020 à 09:10

    merci beaucoup milou pour votre réactivité et votre devouement pour répondres à nos questions , grand merci d apporter de votre temps pour nous aider ,et apporter des réponses juste et justifiées
    je vais suivre vos conseilles .........
    Membre

    esteve23000 Le 03-04-2020 à 09:46

    bonjour suite et fin  :je viens de trouver ce texte sur pole emploi si je comprend bien le fait d avoir fait une rupture ancipé d un cdd autorisé par la loi donc mon cas rupture pour un cdi je peu benificier  des allocations ??
    Franchement c est pire que dans une casse automobile ce pole emploi.....
    https://www.pole-emploi.fr/candidat/mes-droits-aux-aides-et-allocati/a-chaque-situation-son-allocatio/quelle-est-ma-situation-professi/je-perds-ou-je-quitte-un-emploi/jarrive-en-fin-de-cdd--de-contra.html

    La date et la manière dont prennent fin le contrat à durée déterminée peuvent donc avoir un impact sur votre droit à l?allocation chômage.

    Si votre CDD prend fin avant la date prévue

    Votre droit à indemnisation dépend de l?initiative de la rupture.
    Si l?employeur met fin au contrat de manière anticipée

    Vous serez considéré en situation de chômage involontaire.

    Faute de justification légale, votre employeur peut vous devoir des dommages et intérêts équivalents aux rémunérations brutes que vous auriez perçu jusqu? à la fin théorique de votre contrat.
    Dans ce cas vous ne commencerez à percevoir l?allocation de chômage qu?au terme initialement prévu dans votre contrat.
    Si vous êtes dans un des cas de rupture anticipée prévue par la loi
    LES TEXTES DE R?F?RENCE

        Article L.5422-1 du code du travail
        Article 2 du règlement d?assurance chômage

    Dans ces cas, prévus par la loi, vous pourrez prétendre à l?allocation chômage, et ce dès la rupture du contrat :
       Suite à un accord entre votre employeur et vous ;
        Si vous êtes embauché ailleurs en CDI (à condition de respecter votre préavis) ;( mon cas personnel)
        En cas de force majeure (c'est-à-dire d?événement extérieur, imprévisible et irrésistible) ;
        En cas de faute grave de votre employeur ;
        En cas d'inaptitude déclaré par le médecin du travail.

    Si vous êtes à l?initiative de la rupture anticipée, sans justification légale

    Vous serez considéré comme en étant en situation de chômage volontaire et n?aurez pas droit à l?allocation chômage.
    merci beaucoup..

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Fonctionnaire, agent public, contractuel ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés