Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social » Gérer la rupture du contrat » Forum

Forum Droit des Employeurs - Droit Social

Forum Gérer la rupture du contrat

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


licenciement pour inaptitude

Visiteur

MANOCHA Le 16-11-2020 à 10:56

Bonjour,

 Cela fait 21 ans que je travaille dans la meme usine je viens de me faire réoperer il y a un mois et demi de la même épaule pour rupture itérative coiffe des rotateurs avec 30 a 50 % taux de réussite car tendon très abimé. Reconnu en maladie professionnelle et statut travaillleur handicapé Au vu de mon age le chirurgien veut attendre un peu pour une prothèse d'épaule Travail très physique. On m'a proposé avant ma deuxième opération un réaménagement de poste mais en poste qualité poste auquel je n'ai pas été formé et qui ne m'a pas plu du tout j'ai du me mettre en arret pour dépression moral à zéro avec perte de poids et idées très noires. Pendant cette période j'ai repassé un arthroscanner qui a révélé une rupture itérative donc de nouveau en arret. Je ne veux plus retravailler dans cette usine car je vais y laisser ma santé. Si la médecine me mets en inaptitude définitive je pense que mon employeur ne va pas apprécier du tout car jusque là j 'étais "un bon élément" jamais d'arret, bon taux de rendement....mais maintenant je pense à ma santé. Après mon licenciement physiquement cela va être dur de retrouver un emploi adapté  si je retrouve un emploi à mi temps est ce que j'aurai le droit à des indemnités de la sécu pour compenser mi temps ou des indemnités chomage ? Merci pour votre réponse. Cordialement.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 16-11-2020 à 14:42

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Si vous êtes licencié pour inaptitude ce sera en inaptitude professionnelle (maladie professionnelle reconnue), ce qui implique une indemnité spécifique de licenciement, double de l'indemnité de base.

    Selon votre âge cette perte d'emploi vous ouvre droit à deux ou trois ans de chômage indemnisé. Et si pendant cette période de chômage vous trouvez un emploi à reprendre à temps partiel il existe des règles de cumul entre allocation de chômage + salaire. Sans bien sûr que ce cumul ne puisse dépasser ce que vous aviez comme revenu actuellement.

    A noter, en termes de santé vous pouvez bénéficier après licenciement de jusqu'à 12 mois de portabilité gratuite de votre complémentaire santé. Autrement dit un maintien gratuit des garanties dont vous bénéficiez actuellement. Mais à condition d'être inscrit au chômage.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    MANOCHA Le 17-11-2020 à 18:27

    Merci pour votre réponse ce qui me faire peur c'est que lorsque j'ai accepté mon nouveau comme cela n'allait pas du tout mon médecin m'a mis en arret de travail simple et seulement quelques jours plus tard que la médecin du travail m'a dit de me remettre en maladie professionnelle. Je crains donc que mon employeur me dise que j'ai refusé mon travail juste parce que psychologiquement ca n'allait pas et que du coup il ne veuille pas me licencier pour inaptitue en maladie professionnelle ?
    Moderateur

    Zen Maritime Le 17-11-2020 à 18:31

    Choisissez entre deux fils de messages, ce n'est pas facile à suivre sinon pour ceux qui souhaiteraient vous répondre.

    Lien en cliquant ici => https://www.juritravail.com/Forum/fonctionnaires/conseil-juridique/licenciement-pour-inaptitude/id/1379114


    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

La rédaction vous recommande

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Gérer la rupture du contrat  ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page