Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social » Gérer les Absences & les Congés » Forum

Forum Droit des Employeurs - Droit Social

Forum Gérer les Absences & les Congés

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


ABSENCE ARRET MALADIE

Visiteur

Jeanne29000 Le 03-01-2019 à 22:37

Bonjour,

Depuis juin 2018, une de mes salariées est en 
Arret maladie, ce qui représente 50% de mon effectif. Jusqu’au 19 décembre elle a multiplié les arrêts de 3 jours à 1 mois, cette profession nécessitant une longue formation, je ne peux pas la remplacer.

En septembre elle m’a réclamé des dizaines de milliers d’euros afin de quitter mon entreprise après seulement 1 an d’ancienneté. Ayant refusé aujourd’hui elle m’accuse de harcèlement moral, et tente de faire passer sa 
maladie en maladie professionnelle.

Cette salariée m’a averti avoir contacté l’
inspection du travail et la médecine du travail, cette dernière m’a convoqué afin d’entendre ma version, et m’a confié avoir des doutes sur la véracité des propos de ma salariée.

Le 21 décembre ma salarié m’a envoyé un mail m’avertissant d’un nouvel arrêt, seulement ni moi, ni la CPAM n’avons à ce jour reçu cet arrêt. Ma salariée ne s’est pas rendue à sa visite de reprise le 27 décembre.

Depuis le 19 ma salarié ne s’est donc pas rendue au travail, mais me dit qu’elle a un arrêt, que faire ?
 

Merci,

Cordialement. 

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 04-01-2019 à 08:56

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Dans des cas similaires la jurisprudence a considéré que si c'est la prolongation d'un arrêt, dont vous étiez antérieurement averti (antérieurement = à l'arrêt initial), il n'y a pas forcément faute vis-à-vis de l'employeur.

    Et vous avez été prévenu par mail suffisamment à l'avance (une semaine) pour pouvoir annuler le rendez-vous de visite de reprise à la médecine du travail.

    En revanche cette salariée se met en tort vis-à-vis de la caisse d'assurance maladie si l'avis de prolongation n'est pas transmis dans le délai imparti au médecin-conseil de la CPAM.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

La rédaction vous recommande

A voir également

Vous avez des questions sur le sujet Gérer les Absences & les Congés ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Retour en haut de la page