Accueil » Droit Routier, permis de conduire et automobile » Infractions et Permis de Conduire » Forum

Forum Droit Routier, permis de conduire et automobile

Forum Infractions et Permis de Conduire

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Avis de rétention - Mauvaise date de permis B

Visiteur

Le 24-05-2022 à 12:26

  Bonjour,

Mon fils a fait l'objet d'une rétention de son permis de conduire suite à un excès de vitesse (>40km/h).
Il a reçu la décision de la sous-préfecture qui lui annonce 5 mois de supsension.
On s'est rendu compte que sur l'avis de rétention rempli par les gendarmes, la date d'obtention de son permis [Cat. B] avait été renseignée au 16/10/2020. Or cette date, qui le place dans une situation de permis probatoire, correspond à la date d'obtention de son permis [Cat. A].
Son permis [Cat. B] ayant été obtenu le 20/11/2018.
Ma question est la suivante : Cette erreur de date, pouvant faire penser qu'il est en permis probatoire, a-t-elle pu avoir une incidence sur la durée de suspension décidée par la préfecture ?Si tel est le cas, quel est le recours possible pour faire réviser cette durée de suspension ?

Merci d'avance pour votre retour,

  Cordialement.

Franck.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 25-05-2022 à 10:04

      + 1000 messages


    Bonjour,

    L'arrêté de suspension administrative décidé par le préfet n'a strictement aucune incidence sur la date d'obtention du permis.

    Je rappelle que, en France, il n'existe qu'un seul permis et que ce permis peut comporter plusieurs catégories, on peut donc être titulaire d'une seule de ces catégories ou de plusieurs. Ce qui fait qu'on ne peut avoir que 12 points maxi, toutes catégories confondues (et non 12 points par catégorie). Pour un excès de vitesse de + 40 à + 49 km/h, ce sera 4 points mais dès + 50 km/h ce sera 6 points, et en supposant qu'il n'y ait pas d'autres infractions relevées auquel cas le nombre de points à retirer peut être plus important.

    Pour le reste, voyez un avocat spécialisé qui, seul pourra détecter une éventuelle anomalie (un vice de forme ou un vice de procédure) entraînant l'annulation des poursuites.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page