Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Abandon de poste, que faire si l’employeur ne me licencie pas

Visiteur

Le 04-07-2021 à 23:46

Bonjour, Après avoir fait le tour d’internet sur ce sujet, je n’ai pas trouvé toutes les réponses à mes questions. Donc voilà, cela fait 1 an que je suis embauchée en CDI dans une entreprise, je souhaite a tout prix partir, mais la rupture conventionnelle m’a été refusé. Étant donné que la démission n’ouvre pas droit aux allocations chômage, j’envisage de faire un abandon de poste. Cependant, j’ai peur que mon employeur ne me licencie pas dans les deux mois. Peut-il me licencier plusieurs mois après mon abandon de poste ? Et que faire si jamais il ne le fait pas ? Je peux me permettre de vivre quelques temps sans revenues, mais pas éternellement non plus Merci d’avance, Ana

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 05-07-2021 à 00:44

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Si vous avez fait des recherches, vous avez la réponse ->

    Si l'employeur ne fait tien, vous n'aurez aucun recours et aucune ressources.
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 05-07-2021 à 10:05

      + 1000 messages


    Bonjour,

    S'agissant de votre question "Peut-il me licencier plusieurs mois après mon abandon de poste ?", si vous n'êtes pas revenue travailler et que vous êtes toujours en absence non justifiée la réponse est oui... mais ce ne sera pas pour faute grave, l'employeur ne peut en effet invoquer une faute grave que s'il réagit suffisamment rapidement après avoir eu connaissance de la faute, or si c'est plus de deux mois après ce serait un licenciement non plus pour faute grave mais pour cause réelle et sérieuse, ce qui impliquerait une indemnité de licenciement.

    Dans l'intervalle n'oubliez pas que vous n'auriez aucun document de fin de contrat, et donc pas de certificat de travail attestant que vous seriez libre d'engagement précédent. Si malgré cela vous vous engagiez ailleurs auprès d'un autre employeur en l'assurant que vous êtes libérée vous vous mettriez aussi en faute vis-à-vis de ce nouvel employeur.

    cordialement
    zen maritime

     
      
    Membre

    Le 06-07-2021 à 19:40

    Je suis dans le même cas que vous. Je suis depuis 8 ans dans la même entreprise en tant que prestataire. L?entreprise pour qui je travaille va déménager à plus de 40 kms de chez moi et à 35 kms de mon lieu d?affectation. Je ne compte pas les suivre et je les ai déjà prévenu. Le seul moyen qu?ils ont trouvé à me dire c?est de démissionner
    Membre

    Le 06-07-2021 à 19:43

    Et comme mon site d?affectation déménage dans un endroit très éloigné de chez moi et que je ne souhaite pas les suivre, vu que c?est toujours le même emploi et que cela se passe très mal au niveau de la relation avec mon employeur (comme beaucoup d?autres salariés) on m?a recommandé un abandon de poste mais la durée de temps entre l?abandon de poste (période non rémunérée) et le licenciement est au bon vouloir de l?employeur
    Visiteur

    Le 06-07-2021 à 19:59

    Bonjour, Merci pour votre réponse. Donc si je comprends bien mon employeur peut ne jamais me licencier. Et si admettons qu?au bout de 3 mois il ne m?a pas licencié, est-ce que je peux retourner au travail comme si de rien n?était et travailler une semaine (qu?il devra me rémunéré vu que je suis à mon poste de travail) et à nouveau refaire un abandon de poste ? Il finira bien pas me licencié, non ? Encore une fois, merci infiniment pour votre aide

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Visiteur

    Le 19-01-2022 à 03:20

      visiteur


    Salut Ana, je suis aussi en abandon de poste depuis 3semaines et mon patron fait le mort il réagit pas. Tu en est où de ton côté ?
    Moderateur

    Le 19-01-2022 à 08:09

    Bonjour,

    Un employeur qui décide de sanctionner un fait fautif (en l'occurrence, absence irrégulière) dispose pour agir d'un délai de deux mois à partir du moment où il a eu connaissance de la faute (article L1332-4 du Code du travail).

    lien en cliquant ici => www.legifrance.gouv.fr


    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 25-01-2022 à 22:33

    Merci zen pour c'est informations que je savais déjà tout le monde n'est pas au courant. Je peu rien faire d'autre pour le force a me sanctionné pour le abandon de poste? Pour qu'il commence les démarches ? J'ai plus de solutions pour faire marché arrière j'ai pas de nourrices pour mon enfants de 1 ans et je conduit ma femme au travail etes enfants à l'école. Je manque de solutions. Cordialement
    Moderateur

    Le 26-01-2022 à 08:27

    Les seules solutions, soit reprendre le travail chez cet employeur puisque vous n'êtes pas licencié, soit démissionner et prendre un autre travail ailleurs.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Le 19-01-2022 à 08:27

      < 10 messages


    Bonjour, Moi aussi je suis en attente de la réaction du boss qui ne me sanctionne même pas après 5 semaines que je suis resté chez moi. 
    Moderateur

    Le 19-01-2022 à 08:44

    Bonjour,

    Comme indiqué précédemment, l'employeur dispose de deux mois de délai s'il veut sanctionner un fait fautif, en l'occurrence votre absence non justifiée.

    Mais il peut aussi ne rien faire du tout, laisser traîner autant de temps qu'il voudra, certes il ne pourra plus alors vous imputer une faute grave pour vous licencier à ce motif mais vous aurez des bulletins de paie à 0,00 EUR chaque mois, pas de rupture de contrat, et donc pas d'attestation pour le Pôle Emploi.

    Pas mal d'employeurs aujourd'hui procèdent ainsi lorsque l'on veut leur forcer la main pour obtenir un licenciement et des allocations de chômage.

    Retenir qu'un abandon de poste ne vaut pour assurance de rupture de contrat et de percevoir une allocation de chômage que si l'on s'est mis d'accord avec l'employeur pour arranger cette façon de faire. Sinon, c'est comme dans votre cas une situation d'attente sans savoir ce qui va se passer ou non.

    cordialement
    zen maritime 
    -1
    + -
  • Visiteur

    Le 03-04-2022 à 14:46

      visiteur


    bonjour, premièrement j'espère que vous avez réussi à éclaircir vos situations. Je me permet de vous exposer la mienne. Je travaille dans la même entreprise depuis le mois de septembre et ça se passe très mal, je suis jeune et il y a une énorme pression sur mon dos, mes collègues volent des clients, me vole et sont assez racistes pour la plupart, j'ai fais une dépression au mois de janvier et je pense que c'est en partie pour ça. Je ne me présente plus à mon poste depuis le 27 mars et j'ai déjà reçu une lettre de mise en demeure. mais j'ai peur que mon patron ne me licencie pas vite et j'aimerai savoir si il m'était possible de, au cas où je ne suis pas viré, envoyé une lettre de démission et leur réclamer un virement puisqu'ils essayent de me mettre la pression en gardant mon salaire. je ne veux plus avoir à faire à eux, je suis submergée par cette situation car je n'ai pas les épaules pour gérer. je ne veux mettre personne dans l'embarras mais je ne peux plus y retourner. 
    merci de votre réponse si vous avez le temps
    Moderateur

    Le 03-04-2022 à 15:35

    Bonjour,

    Que ce soit en démissionnant ou en étant licencié(e) vous ne pouvez pas exiger que les documents de fin de contrat vous soient envoyés, votre employeur n'a que l'obligation de tenir à votre disposition votre solde de tout compte pour que vous passiez le prendre dans l'entreprise, ainsi que votre certificat de travail et la copie de l'attestation pour le Pôle Emploi, les documents sont dits 'quérables' (il faut aller les quérir) ils ne sont pas 'portables' (l'employeur n'a pas à vous les faire porter).

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page